Parcs Canada

Parcs Canada

29 janv. 2010 15h24 HE

Le Plan d'action économique du Canada : Investissement dans les infrastructures patrimoniales du lieu historique national du Canada de l'église Erskine and American

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 29 jan. 2010) - Le gouvernement du Canada fournit un financement d'infrastructure au Musée des beaux-arts de Montréal pour le lieu historique national de l'église Erskine and American (temple-de-l'Eglise unie). Cette annonce a été faite aujourd'hui par l'honorable Claude Carignan, sénateur, au nom de l'honorable Jim Prentice, ministre canadien de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, dans le cadre du Plan d'action économique du Canada visant à stimuler l'économie du Canada pendant la récession mondiale.

"Le Québec offre de nombreux paysages naturels spectaculaires et trésors historiques intéressants, a déclaré le sénateur Carignan. Parmi ces trésors historiques, l'église Erskine and American revêt une grande valeur pour la collectivité locale, et elle offre aux Canadiens et Canadiennes l'occasion rêvée de tirer profit de notre patrimoine diversifié et d'en apprendre davantage."

Par l'entremise du Programme de partage des frais de Parcs Canada pour les lieux historiques nationaux, le gouvernement du Canada offrira une contribution de 425 000 dollars pour soutenir un projet de conservation du Musée des beaux-arts de Montréal et de son lieu historique national du Canada de l'église Erskine and American.

"Nous sommes très enthousiastes à l'idée que cet édifice sera, d'une part, responsable de la renaissance d'un lieu d'une immense valeur patrimoniale et qui, d'autre part, offrira au public un lien permanent vers une histoire plus complète de l'art canadien", a souligné Mme Nathalie Bondil, directrice du Musée des beaux-arts de Montréal.

"Ce projet aidera le Musée des beaux-arts de Montréal à constituer une destination de choix pour les voyageurs, a déclaré le ministre Prentice. Dans notre Plan d'action économique, notre gouvernement aide à stimuler l'économie tout en préservant et en protégeant les endroits spéciaux comme celui-ci, pour assurer la pérennité de ces symboles de notre pays, autant de liens tangibles avec notre histoire."

Le Musée des beaux-arts de Montréal a commencé la transformation de l'église Erskine and American, située rue Sherbrooke Ouest, en édifice d'exposition consacré à l'art canadien, et la nef de l'église sera transformée en salle de concert. Le nouveau pavillon doublera l'espace d'exposition actuellement offert aux artistes canadiens. Construite en 1894, l'église Erskine and American est un lieu historique national désigné.

L'histoire et la valeur architecturale de l'église ainsi que son emplacement dans le même îlot urbain que le musée font de cet édifice le lieu idéal pour exposer la collection d'art canadien du Musée des beaux-arts de Montréal, à laquelle l'accès pour le public est actuellement insuffisant en raison du manque d'espace d'exposition. L'église fera partie du complexe actuel de trois édifices du Musée des beaux-arts de Montréal auquel elle sera reliée par une passerelle souterraine.

Les lieux historiques nationaux constituent des attractions touristiques dans plus de 400 collectivités dans tout le Canada, où ils génèrent des dépenses directes, des dépenses de visiteurs et des retombées économiques. Avec un budget de 20 millions de dollars financé en partie par le Plan d'action économique du Canada, le Programme de partage des frais des lieux historiques nationaux reflète la volonté du gouvernement de favoriser la création d'emplois en fournissant du financement pour la conservation des lieux historiques nationaux. Ce programme offre des possibilités à des professionnels qualifiés en matière de conservation et de construction de travailler dans des lieux historiques nationaux partout au pays.

Le Programme de partage des frais pour les lieux historiques nationaux est un programme de contribution qui fournit jusqu'à 50 % des coûts admissibles engagés pour conserver un lieu historique national et permettre aux Canadiens et Canadiennes de le découvrir et d'en profiter. Les bénéficiaires admissibles proviennent d'autres ordres de gouvernement, d'organismes à but non lucratif et d'organisations autochtones à but non lucratif.

Parcs Canada a pour mandat de veiller à ce que le patrimoine historique et naturel du Canada soit mis en valeur et protégé dans l'intérêt des Canadiennes et Canadiens, tant pour leur agrément que pour l'enrichissement de leurs connaissances, et ce, aujourd'hui comme demain.

Egalement diffusé sur Internet à l'adresse www.pc.gc.ca sous la rubrique Salle des médias.

Renseignements

  • Parcs Canada
    Relations avec les médias
    819-994-3023