Arnold August

15 sept. 2009 17h53 HE

Le Président de l'Assemblée générale soulève la question des cinq prisonniers politiques cubains en prisons états-uniens

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 15 sept. 2009) - S. E. M. Miguel d'Escoto Brockmann est président de la 63e session de l'Assemblée générale des Nations Unies depuis le 16 septembre 2008. Dans son discours à la dernière session de la soixante-troisième session de l'Assemblée générale, à New York, le 14 septembre 2009, il a déclaré sur cette question:

"Nous aurions également aimé avoir examiné la prétendue guerre contre la terreur de façon plus approfondie dans notre ordre du jour. Le plus marquant à cet égard est le cas, universellement condamné, de cinq héros Cubains, injustement et arbitrairement détenue pour exactement 11 ans et deux jours, et ensuite condamné à purger de lourdes peines de prison pour avoir mis en lumière, à Miami, les plans terroristes contre l'héroïque et toujours encourageante République de Cuba. En dépit du fait que l'information a été dûment fournie aux autorités de notre pays hôte, qui a constamment déclaré ne pas en avoir connaissance, la réponse a été emprisonnement. C'est à espérer qu'avec la tant vanté politique de changement et de rectification du nouveau gouvernement du pays hôte, il y aura une correction de cette grave erreur de la justice, qui a causé tant de souffrances aux cinq familles touchées et tellement de tort à l'image des Etats-Unis que son nouveau président est résolu à améliorer."

- Arnold August, Montréal, l'auteur et journaliste spécialiste sur Cuba.

Renseignements