SOURCE: Red Sea Gateway Terminal

24 déc. 2009 07h51 HE

Le Red Sea Gateway Terminal Célèbre Le Début Des Opérations Commerciales

Première phase du RSGT opérationnel ; la première escale fournit une démonstration pratique du terminal à conteneurs le plus moderne de la mer Rouge en action

JEDDAH, SAUDI ARABIA--(Marketwire - December 24, 2009) - Note du rédacteur : Deux photos sont associées à ce communiqué de presse.

L'achèvement de la première phase de la nouvelle installation à conteneurs de niveau international du Port islamique de Djeddah, le Red Sea Gateway Terminal (RSGT), a été célébré le 22 décembre 2009 avec l'arrivée du navire de l’UASC, le Al Muttanabi.

Situé à l'extrémité nord du port islamique de Jeddah (JIP), les travaux du nouveau terminal à conteneurs, à hauteur de deux milliards de riyals saoudiens (env. 510 M USD), ont débuté en janvier 2008. L’achèvement du terminal de deuxième génération de 1,8 million d’EVP construit en vertu d'un accord BOT avec les autorités portuaires saoudiennes, est prévu pour le 3e trimestre 2010.

La direction et les administrateurs du RSGT ont été rejoints par le capitaine Saher Tahlawi, Directeur Général de Jeddah Islamique et de nombreux dignitaires et partenaires de haut rang.

Redéfinition de la capacité et de l'efficacité opérationnelle du port

Depuis sa création, le RSGT a rempli sa mission de construire un terminal à conteneurs moderne et durable pour le marché mondial, et de redéfinition de l'industrie portuaire en Arabie saoudite : efficacité opérationnelle prometteuse, circulation optimale des cargaisons et capacité accrue, ainsi que préparation du JIP pour les navires porte-conteneurs géants de prochaine génération.

Six portiques de 85 tonnes Super Post-Panamax à levage en tandem fabriqués par ZPMC ont été livrés et mis en service en début d'année. Ces portiques de quai sont complétés par vingt portiques de parc (à pneus) de pointe. La livraison de 4 grues et de 6 portiques à pneus supplémentaires est également prévue d’ici juin 2010.

Les autres investissements portuaires au cours de la dernière année comprennent le dernier système d'exploitation pour terminal, Navis Sparcs N4, une solution entièrement intégrée allant de la barrière, au parc, jusqu’au navire ; le système d’automatisation de barrière « haute intelligence », ainsi que l'emploi des techniques de construction et des matériaux respectueux de l’environnement les plus modernes disponibles dans le monde.

« Il y a moins de 2 ans de cela, nous avons lancé cet incroyable projet. Et, malgré les difficultés liées à la crise mondiale, notre premier bateau a accosté comme prévu », a commenté le PDG du RSGT, Aamer Alireza.

« La réalisation de la première phase du terminal est le résultat de bien plus qu’une excellente construction et d’un équipement de niveau international : c’est le témoignage des réalisations rendues possibles grâce à des partenariats fructueux », a poursuivi Alireza. « Je tiens également à exprimer ma reconnaissance à nos actionnaires pour leur soutien sans faille, en particulier MMC de Malaisie, un chef de file dans le développement portuaire et des infrastructures, qui a travaillé à nos côtés pour faire en sorte que notre terminal devienne une réalité commerciale ».

Un canal à eau profonde dédié pour les navires de nouvelle génération

En début de semaine, RSGT a complété et transféré la propriété de son canal à eau profonde dédié d’une profondeur de 16,5 m et le long du bassin d’évitage d’une profondeur de 18 m aux autorités du port saoudien. Destiné à être utilisé uniquement par les navires faisant escale dans l'installation, le canal est une autre des principales caractéristiques clés du terminal, préparant l'installation à conteneurs à recevoir la nouvelle génération de cargos géants.

« L'efficacité du port et la capacité des canaux vont de toute évidence devenir des critères clés dans l'industrie des terminaux à conteneurs », a déclaré le chef de l'exploitation Lye Seng Tan. « Les terminaux devront permettre aux tout derniers navires porte-conteneurs géants de 13000 EVP+ qui nécessitent des tirants d'eau plus importants de transporter la quantité maximale de marchandises de la manière la plus efficace et la plus sûre possible ».

Le JIP sur la mer Rouge est le port No1 pour le royaume saoudien. Il est considéré comme une porte d'entrée et une plate-forme de transbordement naturelle en raison de son emplacement stratégique au milieu de la route Asie-Moyen Orient-Europe. Près de 73 % de la circulation totale de conteneurs du pays passe par ses barrières. Le nouveau terminal promet le début d'une nouvelle ère pour le JIP, augmentant sa capacité annuelle de 45 %, équivalant à 1,8 million d'EVP.

« Le concept du RSGT est de satisfaire non seulement aux besoins actuels, mais d’être également prêt pour les besoins futurs du royaume », a conclu M. Alireza. Notre installation aura sans aucun doute un impact significatif sur l'accroissement de l'efficacité du mouvement du fret, renforçant ainsi la position du JIP et stimulant du même coup l'économie saoudienne par de nouveaux emplois et possibilités d'investissement ».

Il convient également de mentionner que le RSGT est adjacent à TUSDEER, la première zone franche sous douane et de réexportation saoudienne.

Pour visionner les photos associées à ce communiqué de presse, veuillez visiter les liens suivants :

http://www.marketwire.com/library/20091223-uasc800.jpg

http://www.marketwire.com/library/20091223-reds_800.jpg

Renseignements