L'Association pulmonaire

L'Association pulmonaire

30 sept. 2009 10h01 HE

Le Sénat ne doit pas céder à l'industrie du tabac en amendant le Projet de loi C-32, prévient l'Association pulmonaire

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 30 sept. 2009) - L'Association pulmonaire a publié aujourd'hui la déclaration suivante concernant le Projet de loi C-32, qui est présentement à l'étude auprès du Comité permanent des affaires sociales du Sénat :

"L'augmentation massive des ventes de tabac aromatisé au cours des dernières années est due au fait que les compagnies de tabac ciblent les enfants et les jeunes. Pendant plusieurs années, il n'y a eu que très peu de produits de tabac aromatisé. Mais puisque le tabac tue environ la moitié de ses consommateurs à long terme, les compagnies doivent dépenser des sommes exorbitantes pour attirer de nouveaux utilisateurs de cette substance toxique qui engendre une dépendance. Les produits de tabac aromatisé ciblent les jeunes Canadiens. La meilleure chose que l'on puisse faire pour les soins de santé au Canada est de réduire l'attrait et la disponibilité du tabac auprès des jeunes.

Nous demandons aux Sénateurs et Sénatrices de s'opposer à l'amendement appuyé par l'industrie du tabac, qui permettrait l'aromatisation de cigarettes. L'appui à cet amendement ne ferait qu'affaiblir le projet de loi et exposer les enfants canadiens à des risques."

Au sujet de l'Association pulmonaire

Fondée en 1900, l'Association pulmonaire est l'un des organismes de bienfaisance les mieux respectés et des plus durables, au Canada, et un chef de file national en matière d'information scientifique, de recherche, d'éducation, de soutien et de plaidoyer sur les enjeux liés à la santé pulmonaire.

Renseignements

  • L'Association pulmonaire
    Cameron Bishop
    Directeur des affaires gouvernementales et relations médias
    613-569-6411, poste 223