Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

10 janv. 2008 08h30 HE

Le combat du Canada contre la surpêche à l'OPANO porte fruits, une fois de plus

Déclaration de Loyola Hearn, ministre des Pêches et des Océans

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 10 jan. 2008) - En 2007, la stratégie adoptée par le Canada pour faire cesser la surpêche étrangère au large du Nez et de la Queue des Grands Bancs et dans la zone réglementée par l'OPANO a connu des succès sans précédent. Signalons tout particulièrement que les inspecteurs canadiens de l'OPANO n'ont détecté qu'un seul incident grave dans la zone de l'OPANO. L'incident a été traité rapidement et conformément aux nouvelles exigences découlant de la réforme de l'OPANO.

Dernièrement, j'ai également été informé de la suite donnée à une infraction détectée par les inspecteurs canadiens de l'OPANO durant leur arraisonnement d'un navire russe en mai 2007. Nos inspecteurs ont émis une contravention mineure, mais la Fédération de Russie a imposé des pénalités financières au propriétaire et a interdit au navire d'entreprendre les activités de pêche prévues d'août à décembre 2007 dans la zone de l'OPANO. Le capitaine du navire et la plupart des membres de l'équipage ont également été remplacés à la suite de cet incident.

La détermination et la persévérance des inspecteurs canadiens doivent être reconnues pour cet incident en particulier. Ils ont non seulement mené l'inspection en mer mais ils ont aussi assuré le long processus d'inspection au port. Ces efforts louables supposent l'engagement de tous les échelons de Pêches et Océans Canada, et je suis fier de mes fonctionnaires qui adhèrent aux normes les plus élevées de conservation et de durabilité des stocks de poisson hauturiers.

Je suis également heureux que le protocole d'entente entre le Canada et la Russie sur la collaboration dans le domaine des pêches donne déjà des résultats, notamment par l'accroissement du partage d'information sur les activités d'application des règlements de pêche. Le partage de cette information est l'un des moyens que prennent le Canada, la Fédération de Russie et les autres grandes nations halieutistes pour contrecarrer la surpêche et les autres activités de pêche illégales. Nous continuerons à échanger réciproquement cette information.

La détermination, la persévérance et le travail d'équipe sont les clés du succès de la stratégie du Canada pour mettre un terme à la surpêche dans la zone de l'OPANO. J'ai confiance que nous connaîtrons à nouveau un tel succès en 2008.

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Phil Jenkins
    Relations avec les médias
    613-990-7537
    ou
    Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Steve Outhouse
    Directeur des Communications
    Cabinet du ministre
    613-992-3474