Fondation des Sénateurs d'Ottawa

Fondation des Sénateurs d'Ottawa

08 nov. 2007 19h45 HE

Le deuxième gala annuel Un être unique a amassé 90 000 $ pour un programme de bourse

Un haut dirigeant de Bell, Sal Iancono, a été honoré

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 8 nov. 2007) - La Fondation des Sénateurs et la Fondation Max-Keeping, en collaboration avec l'Université d'Ottawa, ont recueilli aujourd'hui un montant de 90 000 $ pour financer le programme de bourses Un être unique, à l'intention des jeunes en difficulté qui ont été pris en charge par des organismes sociaux, communautaires ou médicaux, lors d'un événement spécial qui a eu lieu à la Place Banque Scotia. Le programme Un être unique a aussi honoré Sal Iacono, premier vice-président du groupe Grandes entreprises de Bell, pour son implication dans la communauté à Ottawa.

L'Université d'Ottawa, de même que la Fiducie d'aide aux étudiantes et étudiants de l'Ontario, chacune ajoute une somme équivalente en contrepartie, ce qui crée un fonds de dotation de 90 000 $. Les fonds serviront à doter des bourses à l'Université d'Ottawa afin de donner la chance à des jeunes d'étudier à l'Université.

Plus de 300 personnes ont assisté aujourd'hui à une réception pour rendre hommage à M. Iacono, avant le match des Sénateurs d'Ottawa contre les Capitals de Washington.

M. Iacono, qui est président suppléant du cabinet de la campagne Centraide d'Ottawa, ne ménage aucun effort dans le cadre du Programme de dons des employés de Bell afin d'amener ses collègues de travail à appuyer Centraide ou un autre organisme de bienfaisance de leur choix. Il a aussi exercé un rôle de premier plan dans l'activité Patinage pour enfants coparrainé par Bell et les Sénateurs et qui a pour but de ramasser des fonds pour les Timbres de Pâques. Grâce à son dévouement, M. Iacono a ainsi contribué à recueillir plus d'un million de dollars pour des enfants ayant des besoins spéciaux au cours des dix dernières années.

"Bien des enfants et des familles ont besoin d'aide pour se construire un avenir meilleur et plus prometteur. A mon avis, l'engagement communautaire consiste entièrement à venir en aide aux personnes moins fortunées que nous-mêmes, a dit Iacono. Le fait de recevoir le prix Un être unique en reconnaissance de ce que j'estime être presqu'une responsabilité est une leçon d'humilité et un grand plaisir. Mais ce qui me fait encore plus plaisir, c'est de savoir que le programme Un être unique aidera à créer un avenir meilleur pour un jeune en difficulté en lui permettant d'étudier à l'université."

Les partenaires du programme Un être unique espèrent le voir grandir d'année en année, afin que les des jeunes en difficulté puissent profiter d'un appui durable pendant leurs études postsecondaires et que d'autres établissements d'enseignement postsecondaire au pays en viennent à mettre en place des programmes semblables.

"Nous sommes très heureux de participer à cet important programme et nous nous réjouissons à la perspective de travailler ensemble pour réaliser notre rêve", a dit le vice-recteur aux relations universitaires de l'Université d'Ottawa, M. Bruce Feldthusen. "En investissant de la sorte dans les jeunes pour leur permettre d'étudier, nous pouvons faire une vraie différence et renforcer notre collectivité."

Renseignements

  • La Fondation des Sénateurs
    Danielle Robinson
    613-599-0174