Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

10 sept. 2009 14h47 HE

Le gouvernement du Canada adopte des mesures supplémentaires visant à réduire la transmission du virus de la grippe H1N1 dans les communautés

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 10 sept. 2009) - La ministre de la Santé, l'honorable Leona Aglukkaq, a annoncé aujourd'hui de plus amples mesures que le gouvernement du Canada adopte afin d'offrir aux Canadiens les renseignements dont ils ont besoin pour se protéger contre le virus de la grippe H1N1.

Cette semaine, le gouvernement du Canada lancera des publicités radiophoniques visant à rappeler aux gens d'adopter les comportements courants pour prévenir les infections, soit se laver les mains, tousser ou éternuer dans le creux du coude, tenir les surfaces communes propres et, en présence de symptômes grippaux, rester à la maison pour éviter de contaminer les autres. Les publicités commenceront à circuler sur les ondes des stations de radio partout au pays le 14 septembre 2009, et ce pendant quatre semaines. Elles sont disponibles au www.combattezlagrippe.ca. Des publicités ciblant les populations inuites et des Premières nations seront également lancées dans ces communautés la semaine prochaine.

"Nous avons tous un rôle à jouer pour prévenir la propagation du virus pendant la saison grippale cet automne ", a indiqué la ministre Aglukkaq. " Les messages ne sont peut-être pas nouveaux, mais ils constituent d'importants rappels pour nous aider à nous protéger contre le virus de la grippe H1N1."

D'abord et avant tout, il est essentiel que les personnes, les communautés et les organisations soient au courant des risques associés au virus de la grippe H1N1 afin de les réduire au maximum à l'aide de mesures appropriées.

Aujourd'hui, l'Agence de la santé publique du Canada a également publié deux nouveaux documents d'orientation visant à communiquer des recommandations et des points importants aux Canadiens, à savoir :

- des lignes directrices pour la prévention et la gestion des affections pseudo-grippales à l'occasion de rassemblements;

- des lignes directrices sur les mesures de prévention individuelles et collectives destinées à prévenir la transmission d'affections pseudo-grippales dans la communauté.

"Pour l'instant, il n'y a pas lieu d'annuler les rassemblements de masse comme les services religieux, les festivals ou les événements sportifs, mais les gens qui y participent peuvent prendre des mesures simples pour réduire les risques de propager le virus de la grippe H1N1 ", a déclaré le Dr David Butler-Jones, administrateur en chef de la santé publique du Canada.

Les communautés, les entreprises, les organismes et les organisateurs d'événements doivent prévoir des dispositifs appropriés pour permettre aux gens de se laver et de se désinfecter les mains ainsi que des affiches pour rappeler aux gens l'existence du virus de la grippe H1N1 et les techniques appropriées pour se laver les mains. Des mesures d'hygiène additionnelles, comme la désinfection des surfaces souvent touchées (claviers, rampes, poignées de porte, etc.), doivent aussi être prises. Pour contrôler les éclosions de virus, il est essentiel de faire comprendre aux gens l'importance de rester à la maison et de consulter un médecin lorsqu'ils sont malades.

Les organisateurs d'événements d'envergure doivent tenir compte des capacités d'intervention de la communauté hôte en cas d'éclosion du virus de la grippe H1N1 ainsi que de ses capacités de répondre à une seconde urgence malgré l'utilisation actuelle des services de santé et des infrastructures pour lutter contre le virus H1N1.

Ces recommandations ainsi que la diffusion de publicités radiophoniques s'appuient sur l'approche globale en matière de communications publiques qu'utilise l'Agence de la santé publique du Canada depuis avril 2009 pour transmettre des renseignements clés aux Canadiens.

Cette approche comprend notamment des messages imprimés dans des journaux quotidiens et communautaires, des messages affichés dans les transports en commun (autobus et métro), des affiches, des renseignements affichés dans Facebook et sur Twitter, des mises à jour régulières du site Web, des séances d'information aux médias fréquentes ainsi qu'un certain nombre de documents d'orientation à l'intention des travailleurs de la santé et des organismes communautaires.

Also available in English

Renseignements

  • Cabinet de Leona Aglukkaq
    Ministre de la Santé
    Josée Bellemare
    613-957-0200
    ou
    Agence de la santé publique du Canada
    Relations avec les médias
    613-941-8189