Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

13 avr. 2010 12h00 HE

Le gouvernement du Canada aide les personnes sans abri ou qui risquent de le devenir à Regina

REGINA, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 13 avril 2010) - L'Université de Regina, avec l'appui du gouvernement du Canada, coordonnera et diffusera des données sur l'itinérance à Regina dans le but d'aider à améliorer les services de soutien offerts aux personnes sans abri ou à risque de le devenir.

Le secrétaire parlementaire du leader du gouvernement à la Chambre des communes et député de Regina–Lumsden–Lake Centre, M. Tom Lukiwski, a annoncé aujourd'hui au nom de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley, qu'un financement fédéral de 91 535 dollars sera accordé à l'Université de Regina dans le cadre de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance du gouvernement du Canada.

« Le gouvernement du Canada donne un coup de main à de nombreux Canadiens qui ont des besoins en matière de logement et appuie ceux et celles qui s'efforcent de sortir du cycle de l'itinérance et de la pauvreté, a déclaré M. Lukiwski. Nous sommes heureux de nous associer à l'Université de Regina et d'aider les universitaires à recueillir l'information dont ils ont besoin pour trouver des solutions au problème de l'itinérance à Regina. »

Par l'entremise du Système d'information sur les personnes et les familles sans abri du gouvernement du Canada, les universitaires coordonneront la collecte de données sur la clientèle itinérante des refuges, des logements de transition et des logements supervisés de Regina, fourniront un soutien technique au personnel des refuges qui utilise le système et analyseront les données dans le but de déterminer les besoins de la collectivité. 

« Comme le prévoit l'accord de contribution conclu avec le gouvernement du Canada, dans le cadre de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, nous continuerons pour une troisième année le travail que nous avons entamé à l'Université dans le but de mieux cerner les besoins de la population itinérante de notre collectivité, a expliqué M. Hirsch Greenberg, coordonnateur des stages à l'Université de Regina. En comprenant les besoins des sans-abri, des personnes à risque de le devenir et de leur famille, notre collectivité est plus à même de prendre des décisions éclairées en ce qui a trait aux solutions de rechange en matière de logements sociaux abordables. » 

En septembre 2008, le gouvernement du Canada a annoncé un investissement de 1,9 milliard de dollars sur cinq ans pour les programmes de logement et de lutte contre l'itinérance à l'intention des Canadiens à faible revenu. Cet engagement donne au gouvernement la flexibilité nécessaire pour travailler avec les provinces, les territoires, les municipalités et les organismes communautaires pour élaborer des moyens d'améliorer l'efficacité des dépenses fédérales dans le secteur du logement et de l'itinérance.

Le Plan d'action économique du Canada fait fond sur ces investissements en y ajoutant un investissement ponctuel de plus de deux milliards de dollars sur deux ans pour construire ou rénover des logements sociaux, ainsi qu'une somme pouvant atteindre deux milliards de dollars en prêts aux municipalités canadiennes, investie sur deux ans, pour financer des améliorations aux infrastructures des logements. Les investissements effectués par le gouvernement créent des emplois, stimulent l'économie locale et assurent une meilleure qualité de vie à de nombreux Canadiens. Pour en apprendre davantage au sujet du Plan d'action économique du Canada, visitez le site suivant : www.plandaction.gc.ca.

L'offre de logements sécuritaires et stables, et de services de soutien connexes, est un élément important de la lutte à l'itinérance et de l'aide accordée aux sans-abri pour qu'ils deviennent plus autonomes et améliorent leur qualité de vie. La Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance met l'accent sur le logement de transition supervisé à long terme par le biais d'une approche fondée sur la priorité au logement afin d'aider les sans-abri à se sortir du cycle de l'itinérance.

Pour plus de renseignements au sujet de la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, rendez-vous sur le site suivant : www.rhdcc.gc.ca/fra/sans_abri/index.shtml.

Pour en apprendre davantage au sujet du Système d'information sur les personnes et les familles sans abri du gouvernement du Canada, écrivez à l'adresse courriel suivante : hifis-sisa@hrsdc-rhdsc.gc.ca.

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.

DOCUMENT D'INFORMATION

La Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance (SPLI) est un programme communautaire unique visant à prévenir et à réduire l'itinérance en offrant un soutien direct et du financement à 61 collectivités dans l'ensemble du Canada. La SPLI est entrée en vigueur le 1er avril 2007 avec un budget annuel de 134,8 millions de dollars pour deux ans. En 2008, elle a été prolongée de deux autres années, soit jusqu'au 31 mars 2011. 

La SPLI met en place les structures et les mesures de soutien nécessaires pour aider les sans-abri et les personnes à risque d'itinérance à devenir autonomes et à participer pleinement à la société. Elle se fonde sur un modèle visant à faire face à l'itinérance en travaillant en partenariat avec les provinces et les territoires, d'autres ministères fédéraux, les collectivités, le secteur privé et les organismes sans but lucratif. 

Ce faisant, nous optimisons les résultats et nous contribuons vraiment à faire une différence durable dans la vie des Canadiens vulnérables. De plus, la SPLI offre à nos partenaires des collectivités le soutien dont ils ont besoin.

La SPLI se fonde sur le principe de la priorité au logement, qui reconnaît que la première étape consiste à offrir aux sans-abri un logement de transition ou un logement supervisé. 

La SPLI compte sept volets de financement :

Volets offerts dans les régions :

  • Collectivités désignées;
  • Collectivités éloignées;
  • Collectivités autochtones.

Volets offerts à l'échelle nationale :

  • Projets pilotes horizontaux du gouvernement fédéral;
  • Programme de développement des connaissances sur l'itinérance;
  • Système d'information sur les personnes et les familles sans abri; 
  • Initiative visant à mettre des biens immobiliers excédentaires fédéraux à la disposition des sans-abri.

Le Système d'information sur les personnes et les familles sans abri est un système d'archivage électronique gratuit et convivial conçu à l'intention des intervenants communautaires. Il est utilisé afin de recueillir des renseignements sur la clientèle des refuges et pour aider le personnel des refuges à mener à bien leurs activités quotidiennes, comme l'inscription des départs et des arrivées des clients. De plus, le système aide les collectivités à planifier à long terme des solutions aux problèmes locaux. Enfin, le système est l'un des outils essentiels permettant de brosser un tableau national de l'itinérance.

Pour de plus amples renseignements au sujet de la SPLI et des sept volets de financement, rendez-vous sur le site suivant : www.rhdcc.gc.ca/fra/sans_abri/.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre Finley
    Michelle Bakos
    Attachée de presse
    819-994-2482
    ou
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559