Agence de la santé publique du Canada

Agence de la santé publique du Canada

27 août 2009 12h03 HE

Le gouvernement du Canada annonce deux initiatives pour aider les travailleurs de la santé à traiter et à prévenir la grippe H1N1

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 27 août 2009) - Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui deux initiatives importantes pour aider les professionnels de la santé à traiter et à prévenir les infections au virus H1N1 au Canada.

"Il est essentiel de s'assurer que les travailleurs de la santé canadiens ont les outils dont ils ont besoin pour prévenir et traiter la grippe H1N1 de façon sûre et efficace", a affirmé la ministre de la Santé, Leona Aglukkaq. "Voilà pourquoi la collaboration entre tous les échelons de gouvernement et l'aide aux travailleurs de première ligne se trouvent au coeur de notre plan de lutte contre la pandémie."

Voici les deux initiatives :

- L'Agence de la santé publique du Canada invite des agents de santé publique, des spécialistes des soins intensifs et des médecins experts du Canada et de l'étranger à se réunir à Winnipeg la semaine prochaine pour mettre en commun et étudier les pratiques exemplaires en matière de traitement des infections graves au virus H1N1.

- L'Agence de la santé publique du Canada et les Instituts de recherche en santé du Canada fournissent 2,7 millions de dollars de plus au Réseau de recherche sur l'influenza pour qu'il évalue l'efficacité et l'innocuité du vaccin antipandémique et pour qu'il surveille et évalue les programmes de vaccination.

La réunion internationale qui se tiendra à Winnipeg, les 2 et 3 septembre, contribuera à renforcer les liens importants qui existent entre les professionnels de la santé qui s'occupent des cas graves d'infection au virus H1N1 et les experts en santé publique qui font des plans pour faire face à une éventuelle deuxième vague de cas à l'automne.

"Cette réunion donne aux travailleurs de la santé de première ligne et aux agents de santé publique la possibilité de collaborer et de cerner les principales difficultés et stratégies pour l'automne", a indiqué le Dr David-Butler-Jones, administrateur en chef de la santé publique du Canada. " A la fin de la réunion, nous espérons avoir de nouvelles lignes directrices sur le traitement et la gestion des cas graves ainsi que des directives pour des questions comme l'identification des capacités d'appoint des hôpitaux en cas d'éclosion plus grave."

Cet automne, l'un des principaux aspects du Plan canadien de lutte contre la pandémie d'influenza consistera à garantir que tous les Canadiens qui veulent ou qui doivent se faire vacciner ont accès au vaccin antipandémique. Le gouvernement du Canada a récemment annoncé son intention d'acheter 50,4 millions de doses (http://www.phac-aspc.gc.ca/media/nr-rp/2009/2009_0806-fra.php) et de financer 60 % de cet achat au nom des provinces et des territoires.

Il appartient aux provinces et aux territoires de mettre en oeuvre les programmes de vaccination. Toutefois, le gouvernement du Canada leur fournit un soutien pour les aider à offrir des programmes efficaces et pour surveiller l'efficacité et l'innocuité du vaccin à l'échelle nationale.

A cette fin, l'Agence de la santé publique du Canada et les Instituts de recherche en santé du Canada fourniront 2,7 millions de dollars de plus pour soutenir le Réseau de recherche sur l'influenza de l'ASPC et des IRSC (http://www.phac-aspc.gc.ca/media/nr-rp/2009/2009_0605-eng.php).

"Les projets de recherche additionnels réalisés par le Réseau de recherche sur l'influenza renforceront, partout au pays, la capacité de surveiller et d'évaluer efficacement le vaccin antipandémique et son administration", a précisé le Dr Bhagirath Singh, Directeur scientifique de l'Institut des maladies infectieuses et immunitaires des IRSC.

Scientific Director of the CIHR Institute of Infection and Immunity.Alan Beaudet, président des Instituts de recherche en santé du Canada.

Le Réseau sera dirigé par le Dr Scott Halperin, directeur du Canadian Centre for Vaccinology, à Halifax, et il regroupera 80 scientifiques venant de 30 institutions de recherche et de santé publique du Canada. Ces nouveaux projets de recherche viseront directement le virus H1N1, en particulier la couverture vaccinale ainsi que l'innocuité et l'efficacité du vaccin.

Pour obtenir d'autres renseignements sur la réunion, intitulée "Cas graves de grippe H1N1 : Prévenir les cas, réduire la mortalité", visitez le site suivant : http://www.nml-lnm.gc.ca/icu-h1n1-usi/index-fra.htm.

Pour en savoir plus sur la grippe H1N1, visitez le site www.combattezlagrippe.ca.

Also available in English

Renseignements

  • Cabinet de Leona Aglukkaq
    Ministre de la Santé
    Josée Bellemare
    613-957-0200
    ou
    Agence de la santé publique du Canada
    Relations avec les médias
    613-941-8189