Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

21 juil. 2009 10h05 HE

Le gouvernement du Canada annonce la construction d'une école pour la Première nation de Tobique, au Nouveau-Brunswick

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 21 juillet 2009) - Le gouvernement du Canada appuie la construction d'une école qui permettra d'offrir aux membres de la Première nation de Tobique l'accès à des milieux d'apprentissage de qualité. Le plan Chantiers Canada de 33 milliards de dollars du gouvernement a rendu possible cet investissement (http://www.buildingcanada-chantierscanada.gc.ca/).

"Le succès futur des jeunes des Premières nations, autant sur le plan social qu'économique, repose sur l'accès à un milieu d'apprentissage sécuritaire et à une éducation de qualité, a affirmé Mike Allen, député de Tobique-Mactaquac, au nom de l'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits. L'amélioration des réalisations scolaires des Autochtones est une responsabilité que se partagent les gouvernements, les collectivités, les enseignants, les familles et les élèves. Le gouvernement continuera de faire des investissements tels que celui-ci afin de favoriser une amélioration à long terme de l'éducation et de procurer aux élèves des Premières nations les outils dont ils ont besoin pour atteindre leurs objectifs."

Les fonds accordés par le gouvernement du Canada permettront de concevoir et de construire une école qui accueillera des élèves de la maternelle à la 8e année dans la Première nation de Tobique. L'école d'environ 2 490 m2 pourra accueillir jusqu'à 268 élèves, elle fournira la capacité et les installations pour s'adapter au nombre croissant d'inscriptions. Les travaux de construction à eux seuls apporteront à la région des retombées économiques dont elle a bien besoin.

"Je suis absolument ravi et très reconnaissant que le gouvernement du Canada ait répondu à ce qui constituait véritablement une crise dans notre collectivité, a souligné Stewart Paul, chef de la Première nation de Tobique. Cette nouvelle école remontera le moral de la collectivité en entier. Il s'agit d'un élément essentiel pour nous permettre à progresser vers l'autonomie et, surtout, elle nous aidera grandement à préserver notre culture malécite. Je suis particulièrement reconnaissant envers notre député, Mike Allen, qui a déployé les efforts nécessaires pour atteindre cet objectif."

Dans le budget de 2007, le gouvernement du Canada a pris des mesures pour stimuler le programme d'infrastructure au Canada en créant le plan Chantiers Canada de 33 milliards de dollars, dont 8 milliards sont destinés à prolonger le Fonds de la taxe sur l'essence (FTE). La prolongation du FTE fournit environ 102 millions de dollars pour la construction d'écoles dans les collectivités des Premières nations sur une période de 3 ans, de 2009-2010 à 2011-2012.

L'école de la Première nation de Tobique fait partie de huit projets de construction et de rénovation d'école financés par le plan Chantiers Canada. Ils s'ajoutent aux dix nouvelles écoles et aux trois grands projets de rénovation scolaire qui ont déjà été annoncés cette année dans le cadre du Plan d'action économique du Canada.

Les coûts du projet seront établis à l'issue du processus d'appel d'offres.

On peut également consulter ce communiqué et les documents d'information qui s'y rattachent sur Internet : www.ainc-inac.gc.ca.

Renseignements

  • Cabinet du ministre
    Nina Chiarelli
    Attachée de presse
    Cabinet de l'honorable Chuck Strahl
    819-997-0002
    ou
    Relations avec les médias
    Affaires indiennes et du Nord Canada
    819-953-1160