Environnement Canada

Environnement Canada

14 oct. 2009 10h26 HE

Le gouvernement du Canada annonce le financement de différents projets d'assainissement réalisés dans le secteur préoccupant de la baie de Quinte

BELLEVILLE, ONTARIO--(Marketwire - 14 oct. 2009) - Daryl Kramp, député de Prince-Edouard-Hastings, ainsi que le député de Lanark-Frontenac-Lennox et Addington, Scott Reid, et le député de Northumberland-Quinte West, Rick Norlock, ont annoncé aujourd'hui, au nom du ministre de l'Environnement du Canada, Jim Prentice, le financement de quatre projets d'assainissement réalisés dans le secteur préoccupant de la baie de Quinte, totalisant une somme de 160 400 dollars. A l'échelle des Grands Lacs, 38 projets ont reçu cette année 2,2 millions de dollars de financement en provenance du Fonds de durabilité des Grands Lacs.

"Le Fonds de durabilité des Grands Lacs est un exemple concret de la façon dont nous pouvons collaborer en vue d'assurer une eau saine pour la population canadienne et de rétablir la santé des Grands Lacs, a déclaré le député Kramp. Le financement que nous annonçons aujourd'hui facilitera la prise de mesures efficaces et nous rapprochera de notre objectif visant à rétablir la qualité de l'eau de la baie de Quinte et de tous les secteurs préoccupants des Grands Lacs canadiens."

"Les Grands Lacs constituent un écosystème essentiel. Les écosystèmes sains servent de fondement à une économie prospère et procurent des avantages économiques, sociaux et environnementaux dont les Canadiennes et Canadiens bénéficient, a ajouté le député Norlock. Nous sommes fiers des progrès que nous avons faits dans l'assainissement des secteurs préoccupants des Grands Lacs grâce à l'engagement des collectivités locales et des mesures qu'elles ont prises."

"Le Fonds de durabilité des Grands Lacs s'est révélé très efficace pour faciliter l'instauration de nombreux projets de restauration de la qualité de l'eau, réalisés en partenariat, qui visaient les 15 secteurs préoccupants au Canada, a souligné le député Reid. A l'échelle locale, le Fonds de durabilité des Grands Lacs sert à financer des projets comme le plan de gestion des eaux de ruissellement et le plan de prévention et de contrôle de la pollution des municipalités de la baie de Quinte."

"Le gouvernement du Canada tient résolument à offrir aux Canadiennes et Canadiens un environnement propre et sain. Avec le concours des administrations provinciales et municipales, nous prenons des mesures concrètes pour nous assurer que les collectivités et les familles canadiennes peuvent prospérer dans un environnement sain", a ajouté le ministre Prentice.

Dans le cas du secteur préoccupant de la baie de Quinte, le Fonds de durabilité des Grands Lacs soutient le plan de gestion des eaux de ruissellement et le plan de prévention et de contrôle de la pollution des municipalités de la baie de Quinte. Ce projet pluriannuel entraînera une amélioration de la qualité du bassin hydrographique urbain et une réduction des répercussions de l'aménagement sur la baie de Quinte. Il favorisera en outre la coopération régionale en vue de gérer les eaux de ruissellement, facilitera la planification des municipalités en vue de répondre aux besoins en matière d'infrastructure, et adoptera des technologies d'assainissement efficaces.

"Il faut bien souvent qu'un accident survienne pour que nous agissions pour renverser la vapeur : l'éclosion d'algues bleues est venue nous rappeler l'importance de réduire le déversement de nutriments et de phosphore dans la baie de Quinte. L'étude sur les eaux de ruissellement et le contrôle de la pollution constitue une étape déterminante dans l'atteinte de ces buts", a affirmé Terry Murphy, directeur général de Quinte Conservation.

Par l'intermédiaire du Fonds de durabilité des Grands Lacs, le gouvernement du Canada établit un partenariat avec des administrations provinciales et locales et des organismes communautaires en vue de faciliter l'assainissement des 14 secteurs préoccupants canadiens qui restent dans le bassin des Grands Lacs. Le Fonds appuie les activités de restauration de l'environnement réalisées dans trois domaines prioritaires : la réhabilitation et l'intendance des habitats halieutiques et fauniques, l'évaluation et l'assainissement des sédiments contaminés, et les approches novatrices visant l'amélioration de la qualité des effluents d'eaux usées municipales.

Pour en savoir davantage sur le Fonds de durabilité des Grands Lacs, visiter le site Web www.sustainabilityfund.gc.ca.

Also available in English


FICHE D’INFORMATION

FONDS DE DURABILITÉ DES GRANDS LACS

À la fin des années 1980, la Commission mixte internationale a désigné 43 secteurs préoccupants dans le bassin des Grands Lacs en se fondant sur d’importantes préoccupations environnementales soulevées dans ces secteurs. Depuis lors, des 17 secteurs canadiens, 2 ont été complètement restaurés, puis retirés de cette liste, et le rétablissement d’un autre secteur fait actuellement l’objet d’un suivi, car toutes les mesures d’assainissement y ont été menées à bien.

La volonté d’accélérer les travaux de restauration de la qualité environnementale des 14 derniers secteurs préoccupants en sol canadien a entraîné la création du Fonds de durabilité des Grands Lacs.

Les initiatives répondant à des critères précis et favorisant la restauration de l’environnement bénéficient d’un financement. Au nombre de ces initiatives, on compte la restauration des habitats halieutiques et fauniques, l'assainissement des sédiments contaminés, l’intendance par les propriétaires fonciers et le contrôle de la pollution en provenance des eaux usées municipales et des eaux de ruissellement en milieu rural.

La restauration des secteurs préoccupants améliore la qualité de l'eau, les habitats halieutiques et fauniques et la santé de la population. Le Fonds offre un soutien technique et financier aux projets qui favoriseront la réduction de la contamination bactérienne des plages publiques, un problème entraînant de fréquentes fermetures de plage. Les améliorations environnementales rehaussent la capacité concurrentielle sur le plan économique grâce à la mise au point de technologies novatrices et des possibilités accrues dont bénéficient les collectivités des secteurs préoccupants en matière de loisirs, de tourisme et d'aménagement.

Le Fonds est administré par Environnement Canada, en collaboration avec huit ministères du gouvernement du Canada : Environnement Canada, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Patrimoine Canada, Pêches et Océans Canada, Santé Canada, Ressources naturelles Canada, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, et Transports Canada.

SECTEURS PRÉOCCUPANTS RETIRÉS DE LA LISTE :
Bras Severn
Port de Collingwood

SECTEUR EN VOIE DE RÉTABLISSEMENT :
Port de Spanish


SECTEURS PRÉOCCUPANTS CANADIENS :
Baie Thunder
Baie Nipigon
Baie Jackfish
Havre Peninsula
Port de Wheatley
Port de Hamilton
Communauté urbaine de Toronto
Port Hope
Baie de Quinte

SECTEURS PRÉOCCUPANTS BINATIONAUX :
Fleuve Saint-Laurent
Rivière Niagara
Rivière St. Marys
Rivière Sainte-Claire
Rivière Detroit

Pour en savoir davantage sur le Fonds de durabilité des Grands Lacs, visiter le site Web sustainabilityfund.gc.ca.

Renseignements

  • Cabinet du ministre de l'Environnement
    Frédéric Baril
    Attaché de presse
    819-997-1441
    ou
    Environnement Canada
    Relations avec les médias
    819-934-8008
    1-888-908-8008
    www.ec.gc.ca