Anciens Combattants Canada

Anciens Combattants Canada

23 avr. 2008 13h39 HE

Le gouvernement du Canada annonce l'établissement d'une nouvelle clinique de traitement des traumatismes liés au stress opérationnel à Edmonton

EDMONTON, ALBERTA--(Marketwire - 23 avril 2008) - L'honorable Greg Thompson, ministre des Anciens Combattants, était à Edmonton aujourd'hui pour y annoncer l'établissement d'une clinique spécialisée dans le traitement des traumatismes liés au stress opérationnel, comme le syndrome de stress post-traumatique, l'anxiété, un état dépressif ou un problème de toxicomanie, chez les hommes et les femmes qui servent notre pays.

"Le gouvernement du Canada est engagé à veiller sur ces Canadiens et ces Canadiennes qui ont servi notre pays. C'est pourquoi nous investissons pour établir cette clinique à Edmonton qui fournira des soins de qualité sur place, a affirmé le ministre Thompson. Notre gouvernement travaille sur ce réseau de cliniques spécialisées dans le traitement des traumatismes liés au stress opérationnel depuis 2006, afin de mieux servir nos clients souffrant d'un trouble de santé mentale, sans oublier leurs familles."

La clinique d'Edmonton est un projet conjoint. Son financement est assuré par le gouvernement du Canada et son fonctionnement par l'autorité sanitaire Capital Health. L'établissement de la clinique coûtera environ 1 200 000 $, et son budget de fonctionnement à 2 072 674 $ par année. La clinique pourra traiter près de 150 clients par année."

Anciens Combattants Canada a conclu cette entente avec l'autorité sanitaire Capital Health de la région d'Edmonton afin que celle-ci assure le fonctionnement de la nouvelle clinique.

Louise Bradley, vice-présidente et administratrice en chef des opérations du programme régional de santé mentale à Capital Health, accompagnait le ministre Thompson à l'annonce de la nouvelle clinique. "Nous sommes heureux de pouvoir offrir nos connaissances et travailler avec les vétérans et leurs familles. Cette collaboration entre le gouvernement fédéral et Capital Health nous permettra de fournir des soins intégrés et polyvalents aux hommes et aux femmes qui servent notre pays."

La clinique d'Edmonton offrira des services spécialisés en santé mentale aux membres et aux vétérans des Forces canadiennes et de la Gendarmerie royale du Canada, ainsi qu'aux familles de ces derniers. Outre des évaluations normalisées, des traitements et des services de prévention et de soutien, la clinique offrira aussi des programmes de sensibilisation et des services de counselling individuel, familial et en groupe.

La clinique fera partie d'un réseau intégré, lequel comprend les centres de soutien pour traumas et stress reliés aux opérations administrés par la Défense nationale. Ce réseau fait partie intégrante des services en matière de santé mentale offerts aux membres et aux vétérans des Forces canadiennes.

De plus, Anciens Combattants Canada s'est récemment associé à la Commission de la santé mentale de l'Alberta pour mener un projet pilote de télésanté mentale afin d'aider ses clients qui vivent en région rurale. Ces clients pourront désormais obtenir des services de qualité impossibles à obtenir autrement.

En 2006, Anciens Combattants Canada a adopté la nouvelle Charte des anciens combattants, instaurant ainsi une gamme de programmes visant à aider les membres des Forces canadiennes en voie d'être libérés à réintégrer la vie civile. La Stratégie en matière de santé mentale constitue l'élément essentiel de la nouvelle Charte et comprend le réseau de cliniques, le Centre national pour traumatismes liés au stress opérationnel de l'Hôpital Sainte-Anne, le soutien par les pairs offert dans le cadre du programme de soutien social aux victimes de stress opérationnel (SSVSO) et la recherche dans le domaine de la santé mentale.

La clinique à Edmonton devrait ouvrir ses portes en décembre 2008.

Renseignements

  • Anciens Combattants Canada
    Janice Summerby
    Conseillère, Relations avec les médias
    613-992-7468
    ou
    Capital Health
    Lisa Pashniak
    Agente principale des relations publiques
    780-429-7800
    ou
    Cabinet du ministre des Anciens Combattants
    Richard Roik
    Directeur des communications
    613-996-4649