Santé Canada

Santé Canada

06 juil. 2009 12h03 HE

Le gouvernement du Canada approuve une nouvelle source d'isotopes médicaux

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 6 juillet 2009) - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, a annoncé aujourd'hui l'approbation d'une nouvelle source d'iode 131 (131I), un isotope médical utilisé pour le traitement du cancer de la thyroïde au Canada.

Santé Canada a autorisé Draximage, de Montréal, à fournir aux établissements de santé canadiens de l'iode 131 provenant du réacteur Safari en Afrique du Sud. Le Ministère a pris cette décision après avoir déterminé que l'iode 131 produit par le réacteur Safari pouvait être utilisé de manière sécuritaire et efficace par les fournisseurs de soins de santé au Canada. La production de cet isotope au Canada a été interrompue par l'arrêt imprévu du réacteur national de recherche universel (NRU) de Chalk River en mai 2009.

"Voilà une bonne nouvelle pour les personnes atteintes du cancer de la thyroïde au Canada et leurs soignants, a affirmé la ministre Aglukkaq. Le gouvernement continue de trouver des solutions pour faire face à la pénurie d'isotopes."

La ministre a ajouté que Draximage continuera ainsi de répondre à tous les besoins du Canada en matière d'iode 131. L'entreprise a indiqué que la transition vers cette nouvelle source d'approvisionnement se ferait de façon harmonieuse et immédiate.

Depuis la fermeture du réacteur de Chalk River, les fournisseurs de soins de santé devaient passer par le Programme d'accès spécial de Santé Canada afin d'obtenir de l'iode 131 pour des patients. L'approbation accordée aujourd'hui signifie que cet isotope pourra désormais être fourni directement aux fournisseurs de soins. L'approbation rapide de nouvelles sources d'approvisionnement en isotopes fait partie du mécanisme réglementaire mis en place après l'arrêt du réacteur de Chalk River en 2007.

L'annonce d'aujourd'hui fait partie des efforts continus déployés par le gouvernement du Canada afin de réduire l'incidence de la pénurie d'isotopes médicaux sur la population canadienne.

Voici les autres mesures prises par Santé Canada :

- Approbation de l'Australie en tant que nouvelle source de technétium 99 m pour les fournisseurs de soins de santé canadiens.

- Nomination du Dr Alexander (Sandy) McEwan au poste de conseiller spécial sur les isotopes médicaux pendant la durée de la pénurie. Dans le cadre de ses fonctions, le Dr McEwan fait régulièrement le bilan de la situation sur le terrain et de ses incidences sur les patients, conseille Santé Canada sur la meilleure façon d'aider les provinces, les territoires et le milieu médical à utiliser d'autres types de produits ainsi que des stratégies d'atténuation et aide la ministre à communiquer des renseignements sur les effets de la pénurie en cours.

- Collaboration avec les provinces et les territoires et avec les experts médicaux afin de rédiger des lignes directrices pour aider les professionnels de la santé à faire face à la pénurie. Ces lignes directrices comprennent des mesures pour mieux utiliser les isotopes disponibles, pour classer par ordre de priorité les patients qui doivent subir des tests et pour s'approvisionner auprès d'autres sources lorsque cela peut être fait de manière sécuritaire et efficace. Ces lignes directrices s'inspirent du travail réalisé par l'Ontario et s'appuient sur l'expérience médicale du groupe spécial d'experts des isotopes médicaux et d'autres fournisseurs de soins de santé.

- Collaboration étroite avec le Groupe de travail fédéral-provincial-territorial sur les isotopes médicaux, qui joue un rôle de premier plan dans la planification et l'application des mesures de gestion de la pénurie.

- Facilitation de la communication entre les fournisseurs d'isotopes, le groupe spécial d'experts des isotopes médicaux et le Groupe de travail fédéral-provincial-territorial sur les isotopes médicaux, tant pour suivre les tendances en matière d'approvisionnement que pour permettre de planifier d'avance.

- Examen des demandes d'approbation des isotopes de remplacement de manière urgente de façon à offrir le plus rapidement possible des options aux fournisseurs de soins de santé. Ces efforts font partie des mesures prises par Santé Canada pour régler la pénurie d'isotopes médicaux et veiller à ce que les Canadiens aient toujours accès à des soins de qualité.

- Investissement de six millions de dollars dans la recherche de solutions de rechange au technétium 99 m.

En outre, l'honorable Lisa Raitt, ministre des Ressources naturelles, a engagé des pourparlers avec des exploitants de réacteurs d'autres pays afin qu'ils accroissent leur production. Mme Raitt a également nommé un groupe d'experts et mis en branle un processus afin de trouver des solutions de rechange en ce qui concerne la production d'isotopes médicaux clés (molybdène 99/technétium 99 m) à moyen et à long terme.

Also available in English

Les communiqués de Santé Canada sont accessibles par Internet à l'adresse www.santecanada.gc.ca/media.

Renseignements

  • Renseignements aux médias :
    Santé Canada
    613-957-2983
    ou
    Cabinet de l'honorable Leona Aglukkaq
    Ministre fédérale de la Santé
    Josée Bellemare
    613-957-0200
    ou
    Renseignements au public :
    613-957-2991
    1-866 225-0709