Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

08 janv. 2008 13h17 HE

Le gouvernement du Canada appuie Halifax dans ses efforts visant à empêcher les jeunes d'adhérer à des gangs ou de s'impliquer dans des activités criminelles

HALIFAX, NOUVELLE-ECOSSE--(Marketwire - 8 jan. 2008) - Aujourd'hui, l'honorable Stockwell Day, ministre de la Sécurité publique, et l'honorable Cecil P. Clarke, procureur général et ministre de la Justice de la Nouvelle-Ecosse, ont annoncé l'octroi de 1,9 million de dollars, par l'entremise du Centre national de prévention du crime, en vue d'appuyer un projet visant à empêcher les jeunes de Halifax d'adhérer à des gangs.

"Notre gouvernement est bien décidé à financer des projets qui ont pour but d'empêcher les jeunes à risque de s'impliquer dans des activités liées aux gangs, a affirmé le ministre Day. Ici même à Halifax, ce projet aidera les jeunes à risque âgés de 9 à 14 ans à faire des choix éclairés et à éviter qu'ils ne finissent par commettre des activités criminelles."

La municipalité régionale d'Halifax reçoit une contribution de plus de 1,9 million de dollars sur quatre ans pour mettre en oeuvre le Youth Advocate Program. Ce programme sera axé sur des mesures visant à empêcher les jeunes âgés de 9 à 14 ans de participer à des activités liées au phénomène des gangs et d'adopter des comportements criminels. Les organisateurs du programme cibleront leurs efforts sur l'élaboration de stratégies d'interventions en vue de s'attaquer aux causes fondamentales qui influencent les jeunes à risque.

"Ce projet important reconnaît que le meilleur moyen de lutter contre la criminalité est la prévention, a déclaré le ministre Clarke. La Nouvelle-Ecosse a récemment mis en oeuvre une stratégie provinciale de prévention du crime. Cette initiative appuie nos efforts collectifs afin d'aider les jeunes à faire des choix positifs."

"En tant que collectivité, nous devons nouer des relations avec les jeunes à risque et leur donner l'appui nécessaire et l'occasion de faire des choix qui ne sont pas liés à des activités criminelles, a indiqué le maire Peter Kelly de la municipalité régionale d'Halifax. Nous espérons travailler en collaboration avec les services de police et les gouvernements fédéral et provincial afin de faire une différence dans la vie des jeunes vulnérables."

Le gouvernement du Canada continue d'appuyer les initiatives qui ciblent des problèmes précis liés à la criminalité. Les priorités en matière de prévention du crime ont d'ailleurs été établies en partenariat avec les intervenants en fonction d'une analyse pointue des principales tendances en matière de criminalité.

Le financement sera accordé en fonction de priorités précises, dont les suivantes :

- venir en aide auprès des familles vulnérables et des enfants à risque;

- prévenir les crimes commis par des gangs de jeunes et les crimes liés à la drogue;

- prévenir la récidive parmi les groupes à risque élevé;

- favoriser les activités en matière de prévention du crime au sein des collectivités autochtones.

"Nous continuerons à collaborer avec les provinces, les territoires, les intervenants et les collectivités afin de veiller à ce que les projets dans lesquels nous investissons soient conçus à l'échelon local de manière à réduire et à prévenir efficacement la criminalité", a ajouté le ministre Day.

Le montant annoncé aujourd'hui s'ajoutera au montant de plus de 1,3 million de dollars qui a été octroyé en août 2007 afin d'appuyer les collectivités de la Nouvelle-Ecosse dans l'élaboration et la mise en oeuvre de projets portant sur les priorités locales en matière de lutte contre la criminalité.

Renseignements

  • Sécurité publique Canada
    Relations avec les médias
    613-991-0657
    www.securitepublique.gc.ca
    ou
    Cabinet de l'honorable Stockwell Day
    Ministre de la Sécurité publique
    Mélisa Leclerc
    Directrice des communications
    613-991-2863