Patrimoine canadien

Patrimoine canadien

20 août 2010 12h30 HE

Le gouvernement du Canada appuie la commémoration de l'artiste-peintre et auteure canadienne, Emily Carr

VICTORIA, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 20 août 2010) - Au nom de l'honorable James Moore, ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles, l'honorable Gary Lunn, ministre d'État (Sports) et député de Saanich–Gulf Islands, a annoncé aujourd'hui l'octroi d'un soutien financier en vue d'ériger un monument en l'honneur de l'artiste-peintre et auteure Emily Carr.

Grâce à ce financement, la Parks and Recreation Foundation de Victoria sera en mesure de réaliser le projet « Our Emily ». Le monument d'Emily Carr, qui sera érigé à Victoria, vise à faire mieux connaître et comprendre l'une des plus importantes artistes du Canada ainsi que ses œuvres. Il s'agira d'une statue de bronze de la sculptrice Barbara Paterson et d'une plaque en bronze en forme de livre déposée sur un socle.

« Je suis ravi qu'on reconnaisse la contribution exceptionnelle d'Emily Carr, qui est une source de fierté pour notre communauté, dans l'histoire culturelle de notre pays, a déclaré le ministre d'État Lunn. Notre gouvernement est fier de soutenir des projets comme celui-ci qui donne l'occasion aux Canadiens de participer à des commémorations nationales qui insufflent un sentiment de fierté et un sens d'appartenance au Canada. »

« Même si Mme Carr était originaire de Victoria, son art et ses ouvrages sont connus et appréciés des Canadiens de partout au pays, a commenté Ann Geddes, présidente de la fondation. Grâce au soutien du ministre James Moore et du ministre d'État Gary Lunn, l'appui financier offert par le gouvernement du Canada en vue d'ériger un monument dédié à Emily Carr sera mentionné sur la plaque de bronze près du monument. La fondation est reconnaissante de savoir que sa demande d'aide financière a été approuvée. »

Emily Carr est une artiste-peintre et auteure reconnue à l'échelle nationale pour ses œuvres qui dépeignent la culture et la vie quotidienne des Premières nations du Canada, et son héritage continue d'être une source d'inspiration pour les Canadiens. Elle s'est fait connaître à l'échelle internationale en exposant ses œuvres à l'étranger, et ses écrits ont été traduits. Ses tableaux font partie d'expositions qui célèbrent et étudient l'art des premiers modernistes nord-américains. Au Canada, son œuvre est souvent associée au registre artistique et à l'héritage du Groupe des sept.

Le gouvernement du Canada a versé la somme de 40 000 dollars dans le cadre de la composante Commémoration du Canada faisant partie du Programme des célébrations et commémorations du ministère du Patrimoine canadien. Cette composante octroie des appuis financiers à des projets d'intérêt national qui commémorent différents aspects de l'histoire du Canada.

Pour en savoir davantage sur Emily Carr, consultez la fiche d'information ci-jointe.

Ce communiqué se trouve également dans Internet à www.patrimoinecanadien.gc.ca sous Salle des nouvelles.

FICHE D'INFORMATION
 
Emily Carr : historique en bref
 
1871 – Née le 13 décembre à Victoria (Colombie-Britannique)
1879 – Étudie à l'école privée de Mme Fraser. Début des leçons d'art
1886 – Décès de la mère d'Emily; deux ans plus tard, son père meurt
1890 – Étudie les arts à San Francisco
1893 – Retourne à Victoria. Enseigne les arts à des enfants au « Barn Studio »
1894 – Gagne un prix de dessin à la foire agricole de Victoria
1899 – Premier voyage à Ucluelet pour faire des esquisses; étudie les arts en Angleterre
1906 – Acquiert « Billie », son chien-berger Bobtail adoré
1907 – Visite l'Alaska, fait escale à baie Alert. Décide de visiter des sites autochtones et peint certains de leurs villages sur le déclin
1913 – Première grande exposition de 200 toiles sur les Premières nations à Vancouver, au Drummond Hall. La critique du Vancouver Province est enthousiaste
1917 – Ouvre des chenils pour élever et vendre des chiens Bobtail
1921 – Acquiert son singe « Woo »
1927 – Se rend dans l'Est du Canada; rencontre le Groupe des sept. Participe à « Canadian West Coast Art: Native and Modern » au Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa
1937 – Première crise cardiaque. Exposition en solo réussie au Musée des beaux-arts de l'Ontario
1938 – Exposition en solo à la Vancouver Art Gallery
1941 – Publication de Klee Wyck. Remporte le Prix littéraire du Gouverneur général
1942 – Dernier voyage pour faire des esquisses. Crise cardiaque majeure. Publication de The Book of Small
1943 – Expositions en solo à Montréal, à Toronto, à Vancouver et à Seattle. Hospitalisée par suite d'un accident vasculaire cérébral. Entreprend l'écriture de Hundreds and Thousands
1944 – Peint à Beacon Hill dans un fauteuil roulant. Publication de The House of All Sorts. Troisième accident vasculaire
1945 – Est admise au prieuré de St. Mary. Dernière crise cardiaque. Meurt le 2 mars à l'âge de 73 ans
 
Après la mort d'Emily Carr
 
Publications posthumes d'Emily Carr : Les Maux de la croissance, 1946; Pause: A Sketch Book et The Heart of a Peacock, 1953; Hundreds and Thousands, 1966; This and That, 2007; Emily Carr: A Biography par Maria Tippett, 1979; The Life of Emily Carr par Paula Blanchard, 1988
2001 – Exposition « Places of Their Own: Emily Carr, Georgia O'Keefe & Frida Kahlo », organisée et préparée par la collection d'art canadienne McMichael, parcourt l'Amérique du Nord
2001 – La sculptrice Barbara Paterson fait sa première esquisse de « Our Emily »
2006 – Exposition « Emily Carr: New Perspectives on a Canadian Icon », organisée et préparée conjointement par la Vancouver Art Gallery et la National Gallery of Art, parcourt le Canada
2008 – La Parks and Recreation Foundation de Victoria lance une campagne de financement pour le monument « Our Emily », lequel sera érigé sur la propriété de l'hôtel Empress à Victoria
2009-2010 – L'Audain Foundation of Vancouver, Rogers Communications, Shaw Communications et l'homme d'affaires de Victoria, Frank Garnett, versent des dons importants pour l'érection du monument « Our Emily »

Renseignements

  • Cabinet du ministre du Patrimoine canadien
    et des Langues officielles
    Matthew Deacon - Attaché de presse
    819-997-7788
    matthew.deacon@pch.gc.ca
    ou
    Patrimoine canadien
    Relations avec les médias
    819-994-9101
    1-866-569-6155
    media@pch.gc.ca