Conseil national de recherches Canada-CNRC

Conseil national de recherches Canada-CNRC

29 mars 2010 09h10 HE

Le gouvernement du Canada appuie la recherche et l'innovation à Québec

Le député Steven Blaney hisse deux entreprises de Québec au rang de chefs de file canadiens de l'innovation

LÉVIS, QUÉBEC--(Marketwire - 29 mars 2010) - Parlant au nom de l'honorable Gary Goodyear, ministre d'État aux Sciences et à la Technologie, le député de Lévis-Bellechasse Steven Blaney a annoncé aujourd'hui le versement de 495 000 $ à OmegaChem Incorporated et de 498 500 $ à Opsens Incorporated dans le cadre du Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC).

«Notre gouvernement investit en science et en technologie parce que ces investissements créent des emplois, dynamisent l'économie et rehaussent la qualité de vie des Canadiens, a déclaré M. Blaney. Le gouvernement appuie les entreprises canadiennes qui réussissent à concevoir et à appliquer des technologies novatrices faisant le pont entre la recherche scientifique et la commercialisation, la création d'emplois et la croissance de l'économie.»

OmegaChem utilisera ces fonds pour mettre au point de nouveaux stéroïdes de synthèse qui pourraient déboucher sur de puissants nouveaux médicaments. De son côté, Opsens se servira de la contribution pour élaborer une nouvelle technologie optique qui servira à mesurer la pression artérielle.

M. Blaney a profité de l'occasion pour remettre des certificats de chef de file canadien de l'innovation à OmegaChem et à Opsens, afin de souligner le brio avec lequel ces entreprises canadiennes d'avant-garde ont réussi à relier la recherche à la commercialisation, à la création d'emplois et à la prospérité économique.

«Investir dans les sciences et dans la technologie est essentiel au développement de personnel hautement qualifié et à l'amélioration de la compétitivité à long terme des entreprises canadiennes», a affirmé le président par intérim du CNRC, M. Daniel Gosselin. «Voilà pourquoi le PARI-CNRC aide les entreprises canadiennes novatrices comme OmegaChem et Opsens à connaître une croissance plus forte et plus rapide.»

Située dans la région de Québec, OmegaChem recherche, développe et produit les intermédiaires chimiques indispensables à la préparation des médicaments d'ordonnance pour l'industrie chimique et biotechnologique, mais plus particulièrement les sociétés pharmaceutiques. En plus de procurer une vaste gamme de produits chimiques affinés, OmegaChem offre des services de transformation et de fabrication. L'entreprise compte des clients dans une trentaine de pays du globe.

«Pour ressortir du lot au niveau international et assurer le succès de l'entreprise, nous sommes contraints d'innover sans relâche en procédant à des recherches astucieuses et pertinentes en temps opportun», a déclaré François Laflamme, président d'OmegaChem inc. «À vrai dire, l'innovation est l'âme de notre entreprise et sur elle reposent nos succès passés, présents et à venir. L'aide financière du PARI-CNRC nous permettra d'entreprendre un ambitieux projet de recherche que nous envisageons depuis un certain temps. Le PARI-CNRC n'est certes pas étranger à nos efforts pour essayer de devenir de véritables pionniers dans le domaine des récepteurs d'hormones nucléaires stéroïdiennes.»

Opsens est un important développeur, fabricant et fournisseur de capteurs à fibres optiques très variés et des systèmes de traitement du signal connexes reposant sur des technologies brevetées ou en attente de brevet. Opsens propose des capteurs pour mesurer la pression, la température, les contraintes et les déplacements aux fabricants d'équipement ainsi qu'aux utilisateurs de l'industrie pétrolière et gazière, du milieu médical, du secteur des transformateurs à haute puissance et des laboratoires. Opsens est cotée sur la bourse Venture de Toronto (TSX V : OPS).

«Les contributions du PARI-CNRC se sont avérées essentielles pour permettre à Opsens de développer une application révolutionnaire pour les capteurs de pression miniatures à fibres optiques dans le corps humain», a expliqué Pierre Carrier, président et chef de direction d'Opsens. «L'achèvement de ce projet aidera l'entreprise à consolider sa position sur le marché des capteurs optiques en lui assurant une forte présence à l'étranger, et lui permettra de percer sur le marché des dispositifs médicaux, qui sera pour elle très lucratif.»

À propos du CNRC et du PARI-CNRC

Le Programme d'aide à la recherche industrielle du CNRC offre un large éventail de services consultatifs sur les plans techniques et commerciaux et une aide financière aux petites et moyennes entreprises canadiennes novatrices admissibles.

Le Programme est offert sur le terrain par une équipe de 240 professionnels répartis dans plus de 100 collectivités un peu partout au Canada. Grâce à lui, le Conseil national de recherches est déterminé à accompagner les petites et moyennes entreprises et à leur permettre d'exploiter leur plein potentiel en transformant le savoir et l'innovation en débouchés stratégiques, en emplois et en prospérité pour tous les Canadiens.

Le Plan d'action économique du gouvernement du Canada prévoit l'attribution de nouveaux crédits de 200 millions de dollars à ce programme au cours des deux prochaines années afin de soutenir les entreprises canadiennes novatrices. Pour en apprendre davantage sur le Plan d'action économique, on visitera le site www.plandaction.gc.ca.

http://www.nrc-cnrc.gc.ca/fra/idp/pari.html

Renseignements

  • Conseil national de recherches du Canada
    Relations avec les médias
    613-991-1431
    media@nrc-cnrc.gc.ca
    ou
    Bureau de l’honorable Gary Goodyear
    Ministre d’Etat (Sciences et Technologie)
    Gary Toft
    Directeur des Communications
    613-943-7599