AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

16 nov. 2007 12h45 HE

Le gouvernement du Canada appuie une université canadienne pour mener à bien des projets d'aide au développement

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwire - 16 nov. 2007) - Joy Smith, députée fédérale de Kildonan-St.Paul, a annoncé aujourd'hui au nom de l'honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale, un financement de près de 2 millions de dollars consenti à l'Université du Manitoba pour mener à bien deux projets de développement, l'un visant à améliorer les modes de subsistance au Bangladesh et l'autre, pour lutter contre la pandémie de VIH/sida en Chine occidentale afin d'améliorer la santé de la population.

"Le gouvernement du Canada est le fier partenaire de l'Université du Manitoba dans le cadre de ces projets qui contribueront à protéger une zone écologique d'une importance cruciale au Bangladesh et à améliorer la santé publique en Chine, a déclaré la ministre Oda. En appuyant ces projets, nous contribuons à améliorer la qualité de vie de la population des collectivités du Bangladesh et à affronter des problèmes d'envergure mondiale dans le domaine de la santé, comme le VIH/sida."

"La population du Manitoba et du Canada entier a toutes les raisons d'être fière de l'apport de nos spécialistes universitaires, prêts à partager leur savoir et leurs compétences pour contribuer à un monde meilleur, a fait savoir Joy Smith. Ces projets permettront aux Canadiens d'aider les Bangladais à mener à bien leurs activités de gestion environnementale et de prêter main-forte aux travailleurs de la santé publique pour sensibiliser les jeunes de la province de Sichuan aux risques du VIH et du sida."

"Nous avons hâte de partager le savoir-faire et l'expérience de l'Université du Manitoba dans le domaine de la recherche sur le VIH et des activités de prévention et de contrôle de cette maladie, et de continuer d'apprendre par notre association avec l'Université du Sichuan", a précisé le Dr James Blanchard, professeur agrégé du Département des sciences de la santé communautaire de l'Université du Manitoba.

"Pour venir en aide au Bangladesh, nous nous pencherons avec les collectivités sur les mesures à prendre afin qu'elles puissent à la fois améliorer les modes de subsistance des gens et protéger leur environnement et les ressources locales", a ajouté le professeur Emdad Haque, directeur de l'Institut des ressources naturelles de l'Université du Manitoba.

Le financement servira à créer et à mettre en oeuvre des programmes de formation en gestion des ressources environnementales ainsi qu'à réaliser des activités de recherche, de sensibilisation de la population et d'évaluation des politiques au Bangladesh. Le projet visera d'abord et avant tout à favoriser un développement économique écologiquement viable. En Chine, le financement est destiné à produire de la documentation et à offrir des programmes de formation visant à renseigner les jeunes de la rue au sujet du VIH et du sida.

L'aide consentie aux deux projets a été fournie par l'intermédiaire de l'Agence canadienne de développement international (ACDI), dans le cadre du programme de Partenariats universitaires en coopération et développement (PUCD), administré par l'Association des universités et collèges du Canada. Veuillez consulter la fiche d'information ci-jointe pour obtenir de plus amples informations.


FICHE D'INFORMATION

PARTENARIAT DU GOUVERNEMENT DU CANADA AVEC L'UNIVERSITE DU MANITOBA

Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui deux nouveaux projets de partenariat avec l'Université du Manitoba, l'un en faveur d'un développement environnemental durable au Bangladesh et le second, un projet réalisé en Chine occidentale pour accroître la capacité des autorités locales du domaine de la santé à affronter la pandémie de VIH/sida.

Ces projets sont financés dans le cadre du programme de Partenariats universitaires en coopération et développement de l'Agence canadienne de développement international (ACDI). L'Association des universités et collèges du Canada administre les projets au nom de l'ACDI.

Un financement de près de 1 million de dollars est prévu pour le projet novateur et sans pareil qui sera réalisé au Bangladesh, associant à la fois la protection de l'environnement, le microcrédit et la bonne gouvernance pour créer un outil puissant favorisant le développement durable. Les ressources et le savoir-faire des universités du Canada et du Bangladesh seront conjugués à ceux des organismes non gouvernementaux et des gouvernements locaux pour stimuler la croissance économique communautaire tout en réalisant des activités de protection de l'environnement.

Les femmes pauvres et marginalisées de 15 villages en milieu rural seront encouragées à créer, à l'aide des services de microcrédit actuellement offerts, des microentreprises "vertes", comme des plantations d'arbres et des étangs de pisciculture. Ces entreprises leur fourniront de nouvelles sources viables de nourriture et de revenus, en plus de protéger les espèces tout au long de la chaîne alimentaire. Les nouvelles entrepreneures et leur famille bénéficieront d'une meilleure qualité de vie. Elles jouiront par ailleurs de plus de prestige dans la vie de leur village et auront davantage voix au chapitre dans les affaires communautaires.

Le Projet de gestion environnementale servira d'exemple à d'autres projets semblables qui pourraient être reproduits à l'extérieur du Bangladesh. D'ici la fin du projet, 3 000 villageois pauvres y auront participé. Grâce à leurs activités, le projet bénéficiera indirectement à environ 70 000 personnes.

Le second projet, d'une valeur de 998 000 $, sera réalisé en collaboration avec l'Ecole de santé publique de la Chine occidentale de la ville de Chengdu, dans la province du Sichuan. Dans le cadre de ce projet, des spécialistes canadiens travailleront avec l'Ecole pour renforcer sa capacité de traitement et de prévention du VIH/sida. Cet établissement offre une formation en santé publique qui s'étend à l'ensemble de la population de la province du Sichuan.

Le projet permettra de renforcer grandement la capacité des centres de santé publique du Sichuan à lutter contre le VIH/sida. Les membres du personnel local des services de santé publique recevront une formation pratique et approfondie sur le terrain par l'intermédiaire du programme de services externes de l'Ecole, afin d'accroître leur capacité à réaliser des programmes de prévention auprès des personnes en santé et offrir des services de soutien aux personnes qui ont contracté la maladie.

La formation comprendra des techniques pour alerter et mobiliser les populations locales afin qu'elles prennent des mesures pour réduire les risques d'infection au VIH/sida. L'Université du Manitoba prévoit que le projet pourrait avoir un effet d'entraînement et des retombées dans les provinces avoisinantes et leurs écoles de santé publique, contribuant ainsi à accroître la sécurité dans le monde en affrontant l'épidémie croissante de VIH/sida en Chine.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
    Véronique Bruneau
    Attachée de presse
    819-953-6238
    ou
    Joel Oosterman
    Adjoint parlementaire
    Joy Smith, députée
    Kildonan - St. Paul
    613-992-7148
    ou
    Agence canadienne de développement international (ACDI)
    Bureau des relations avec les médias
    819-953-6534
    info@acdi-cida.gc.ca
    www.acdi.gc.ca (version électronique du document)