Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

02 sept. 2009 16h37 HE

Le gouvernement du Canada attribue un contrat lié au projet d'infrastructure de la Défense à la BFC Esquimalt

BFC ESQUIMALT, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 2 sept. 2009) - Le gouvernement du Canada a attribué un contrat de 47,3 millions de dollars à l'entreprise Stuart Olson Constructors inc. de Richmond, en C.-B., pour la Phase IV de la modernisation de l'Installation de maintenance de la Flotte Cap Breton (IMF Cap Breton) à l'arsenal d'Esquimalt. Ce contrat de construction créera environ 255 emplois directs au cours des travaux.

"L'attribution de ce contrat est un nouvel exemple de l'engagement de ce gouvernement envers la mise en oeuvre d'un important plan d'infrastructure, fournissant ainsi aux Forces canadiennes des infrastructures conçues pour atteindre leurs buts", a déclaré l'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale et ministre de la Porte d'entrée de l'Atlantique. "Non seulement ce plan est avantageux pour les Forces canadiennes, mais il donnera un sérieux coup de pouce à l'économie locale."

La BFC Esquimalt est la pierre angulaire des opérations maritimes du Pacifique. Cette base est le port d'attache des navires de combat de la Flotte canadienne du Pacifique et son apport annuel à l'économie locale est d'environ 650 millions de dollars.

Le projet de l'IMF Cap Breton est divisé en cinq phases. Ce projet vise à regrouper et à moderniser les installations de maintenance des navires du MDN à l'arsenal canadien de Sa Majesté à Esquimalt. Ces travaux, qui ont graduellement été annoncés au cours des dernières années, permettront de regrouper les installations à Esquimalt dans trois édifices modernes. La portée du projet de l'IMF Cap Breton comprend la construction d'un nouvel édifice de soutien industriel, d'importants travaux de rénovation et d'agrandissement sur deux bâtiments industriels modernes existants, des travaux d'amélioration majeurs des services publics de l'arsenal ainsi que des travaux généraux d'amélioration du site.

Le contrat récemment annoncé sur la Phase IV porte sur des travaux de construction sur l'un des édifices industriels modernes existants. La portée de ce contrat comprend l'achèvement de travaux d'agrandissement important afin de répondre aux besoins des fonctions industrielles et de bureau, des travaux de rénovation de grande envergure des aires de bureau et de la cafétéria existante et la configuration de l'espace industriel existant afin qu'il répondre aux besoins du nouvel atelier de placage et des installations de traitement des eaux usées. Le reste des travaux de la Phase IV comprendra la démolition de cinq autres édifices. D'importants travaux d'assainissement environnemental du site seront inclus dans les contrats à venir.

Afin de s'assurer que les Forces canadiennes disposent des installations dont elles ont besoin, la stratégie de défense Le Canada d'abord (SDCD) comprend des mesures visant à améliorer globalement l'état des infrastructures de défense à long terme. La mise en oeuvre de la SDCD aura des conséquences positives importantes au pays. En plus de renouveler notre engagement envers la sécurité nationale, l'augmentation des dépenses pour les infrastructures de défense aura des retombées économiques pour l'industrie canadienne.

Le MDN détient un grand nombre de propriétés partout au pays pour appuyer les Forces canadiennes, notamment quelque 21 000 édifices, 2,25 millions d'hectares de terrain, 5 500 km de routes et 3 000 km de conduites d'eau, de collecteurs d'eaux pluviales et d'égout.

Le gouvernement a mis au point un processus concurrentiel juste, ouvert et transparent pour attribuer le contrat de la Phase IV de la modernisation de l'IMF Cap Breton.

Renseignements