Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

10 janv. 2008 14h21 HE

Le gouvernement du Canada célèbre la conclusion d'un accord avec la Première nation de Muskoday et le gouvernement de la Saskatchewan

PREMIERE NATION DE MUSKODAY, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 10 jan. 2008) - L'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, a participé aujourd'hui à une cérémonie visant à souligner la signature d'un accord de règlement sur les droits fonciers issus de traités (DFIT), en compagnie du chef de la Première nation de Muskoday, Austin Bear, et de l'honorable June Draude, ministre de la Saskatchewan chargée des relations avec les Premières nations et les Métis.

"Le règlement de la revendication territoriale montre qu'il est possible d'obtenir des résultats concrets et mesurables lorsque nous optons pour la collaboration et la négociation, a déclaré le ministre Strahl. Ce règlement apportera des retombées économiques à la Première nation de Muskoday et aux collectivités locales, en plus de procurer de la certitude au gouvernement, au secteur privé et à tous les Canadiens."

Dans le cadre de l'accord, qui est le résultat de trois années de négociations tripartites et d'un vote par lequel la Première nation s'est prononcée en faveur de la ratification, la Première nation de Muskoday recevra un règlement d'environ 10,2 millions de dollars pour les terres dues en vertu de ses DFIT, ainsi que 542 828 $ destinés aux frais de négociation, de ratification et d'acquisition. En outre, la Première nation peut acquérir de gré à gré jusqu'à 38 014 acres (15 384 hectares) de terres n'importe où en Saskatchewan. Ces terres pourront ensuite obtenir le statut de réserve.

"Il s'agit d'un moment marquant de notre histoire avec les gouvernements du Canada et de la Saskatchewan. Les trois ordres de gouvernement ont négocié et ratifié l'accord de règlement sur les droits fonciers issus de traités et réglé ainsi une revendication de longue date de la Première nation de Muskoday, a indiqué le chef Austin Bear. Le gouvernement du Canada a donc rempli les obligations légales qu'il avait envers la Première nation de Muskoday en ce qui concerne les dispositions foncières du traité n degrés 6. Grâce à l'indemnisation et aux terres additionnelles qui sont accordées, nous pourrons créer de nouvelles possibilités économiques, tant aujourd'hui que demain."

"Le gouvernement de la Saskatchewan s'est engagé à respecter les traités conclus, et nous sommes heureux de contribuer à respecter la promesse issue d'un traité qui a été faite aux membres de la Première nation de Muskoday il y a plus de cent ans, a indiqué la ministre Draude. Ce règlement ouvre la voie à des possibilités de développement économique et social qui renforceront la Première nation de Muskoday et, du même souffle, toute la Saskatchewan."

Les membres de la Première nation de Muskoday ont ratifié l'accord le 23 mai 2007. De tous les électeurs admissibles, 62 p. 100 se sont prononcés en faveur du règlement. La Première nation de Muskoday est située à environ 19 kilomètres au sud-est de Prince Albert, en Saskatchewan, et compte plus de 1 500 membres inscrits.

Le présent communiqué ainsi qu'une fiche d'information sont également accessibles en ligne : http://www.ainc-inac.gc.ca et http://www.gov.sk.ca.

Renseignements

  • Cabinet du ministre Strahl
    Ted Yeomans
    Cabinet de l'honorable Chuck Strahl
    819-997-0002
    ou
    Relations avec les médias, AINC
    819-953-1160
    ou
    Province de la Saskatchewan
    Shelley Fayant
    306-798-4071
    ou
    Première nation de Muskoday
    Elaine Smith
    306-764-1282