Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

11 févr. 2010 16h21 HE

Le gouvernement du Canada collabore avec les Etats-Unis afin de protéger les pêches des Grands Lacs

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 11 fév. 2010) - L'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, a tenu aujourd'hui des discussions afin de poursuivre l'établissement de relations positives avec la nouvelle administration américaine relativement à un large éventail d'enjeux liés aux pêches. La ministre a également souligné la nécessité d'une collaboration soutenue afin de contrer la propagation d'espèces envahissantes dans les Grands Lacs, comme les carpes asiatiques.

Ce devait être la deuxième visite de la ministre Shea à l'étranger cette année pour faire valoir les intérêts canadiens. En janvier, la ministre s'était rendue en Chine afin de promouvoir le secteur canadien du poisson, des fruits de mer et de la chasse au phoque.

"Notre gouvernement reconnaît l'importance des pêches des Grands Lacs pour la population canadienne et pour l'économie ontarienne, a déclaré la ministre. Nous partageons les inquiétudes de nos partenaires américains au sujet de la menace que constitue la propagation des carpes asiatiques dans les Grands Lacs, et nous les appuyons dans les efforts sûrs et durables qu'ils déploient afin de réduire cette menace au minimum."

Depuis 2004, les scientifiques du MPO partagent leurs connaissances à ce sujet avec leurs homologues américains, après avoir mené une étude d'évaluation des risques visant à produire une analyse approfondie des facteurs permettant aux carpes asiatiques de survivre dans les eaux canadiennes.

Tout récemment, le gouvernement du Canada a répondu à des demandes d'assistance pour participer aux efforts de prévention déployés en territoire américain en décembre 2009, lorsque des barrières électriques destinées à empêcher la migration de carpes asiatiques par le canal d'évacuation sanitaire et de navigation Chicago ont été mises hors service pour en permettre l'entretien. Le MPO a pris les commandes d'une équipe de 18 personnes, dans le cadre d'une équipe d'intervention multigouvernementale qui a fourni une expertise technique sur le terrain pour aider aux efforts de prévention pendant la mise hors service de la barrière.

La ministre a eu des entretiens avec des représentants du U.S. Army Corps of Engineers, ainsi que du Département américain de l'intérieur afin de trouver des solutions à court et à long terme pour empêcher les carpes asiatiques de se propager davantage dans les cours d'eau de l'Amérique du Nord.

"J'ai été mise au courant des efforts déployés par le gouvernement américain pour contrer les difficultés engendrées par la présence des populations de carpes asiatiques qui se multiplient dans les cours d'eau américains, a ajouté la ministre Shea. Notre gouvernement s'engage à collaborer avec nos homologues américains, tant au niveau national que régional, afin de limiter l'introduction accidentelle de carpes asiatiques dans les Grands Lacs. Je me réjouis à l'idée d'une rencontre prochaine et à la perspective que nos deux pays intensifient leurs efforts pour protéger les pêches dans les Grands Lacs."

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Alain Belle-Isle
    Relations avec les médias
    613-993-5413
    ou
    Pêches et Océans Canada
    Cabinet de la ministre
    Nancy Bishay
    Attachée de presse
    613-992-3474