Plan d'action économique du Canada

Plan d'action économique du Canada

18 févr. 2010 14h31 HE

Le gouvernement du Canada continue d’investir dans l’avenir du Port de Montréal

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 18 fév. 2010) - Le ministre d'État pour l'Agence de Développement économique pour les régions du Québec, l'honorable Denis Lebel, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada investira dans un projet d'optimisation des infrastructures du Port de Montréal qui aura un impact positif sur le développement économique de la région à court, moyen, et long terme.

Cet investissement servira au perfectionnement des installations électriques et des équipements de contrôle et de gestion du réseau afin d'augmenter la capacité aux points d'accès au réseau d'Hydro-Québec du Port de Montréal.

Le gouvernement du Canada versera jusqu'à 4 648 500 $ pour ce projet à partir du Fonds de stimulation de l'infrastructure. L'Administration portuaire de Montréal assumera le reste des coûts de ce projet, lequel est évalué à un total de 9 297 000 $.

«Avec ce deuxième investissement du Fonds de stimulation de l'infrastructure dans le Port de Montréal, notre gouvernement investit dans l'avenir économique du Québec et du Canada, a indiqué le ministre Lebel. Alors que nous franchissons la seconde phase du Plan d'action économique du Canada, notre priorité sera d'en continuer la mise en œuvre rapide avec des projets tels que celui-ci. En même temps, nous nous tournons vers l'avant afin de faire face aux défis futurs, qui comprennent restaurer l'équilibre budgétaire, une fois que notre économie sera rétablie pleinement, ainsi que bâtir une fondation solide pour notre économie future. »

« L'investissement du gouvernement fédéral dans le réseau électrique du port s'inscrit dans les projets d'amélioration des services à nos clients dans un contexte de reprise économique. L'augmentation de la capacité du réseau électrique contribuera à mieux les servir et renforcera le rôle du port comme porte d'entrée du corridor Saint-Laurent Grand-Lacs, par où transitent les deux-tiers des échanges commerciaux du Canada », a souligné Sylvie Vachon, présidente-directrice générale de l'Administration portuaire de Montréal.

Au mois de septembre dernier, le Gouvernement du Canada annonçait qu'il investirait jusqu'à 9 millions de dollars dans un projet de construction d'un portail commun d'entrée et sortie des camions qui permettra au port de Montréal d'optimiser la gestion du trafic des camions de conteneurs, et ainsi d'accroître sa compétitivité.

Le Fonds de stimulation de l'infrastructure, annoncé dans le Plan d'action économique du gouvernement du Canada, est doté de 4 milliards de dollars. Ce fonds cible des projets qui peuvent être complétés d'ici le 31 mars 2011.

Le port de Montréal est un acteur économique important pour la région, mais également à une échelle plus large dans le contexte des échanges commerciaux nord-américains et internationaux. La contribution fédérale à ce projet cible la reprise économique locale à court terme, mais y reconnait aussi un potentiel important pour le soutien durable à l'activité économique. 

Pour de plus amples renseignements sur le Plan d'action économique du gouvernement du Canada, consultez le site Web www.plandaction.gc.ca.

Pour plus d'information sur les investissements dans les infrastructures, consultez le site Web www.creerdesemplois.gc.ca.

S'IL Y A INCOMPATIBILITÉ ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE DOCUMENT, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.

ATME (Appareil de télécommunication pour les malentendants)

Ce communiqué est disponible en direct à l'adresse suivante : www.plandaction.gc.ca.

Document d'information

Investissement dans l'amélioration du réseau électrique du port de Montréal

Le gouvernement du Canada versera jusqu'à 4 648 500 de dollars du Fonds de stimulation de l'infrastructure à l'Administration portuaire de Montréal pour réaliser des travaux afin d'augmenter la capacité du réseau électrique du port. Ce projet s'inscrit dans le plan d'entreprise du Port de Montréal.

Le projet consiste en l'amélioration des installations électriques et des équipements de contrôle et de gestion du réseau afin d'augmenter la capacité aux points d'accès au réseau d'Hydro-Québec du Port de Montréal.

Parmi les résultats escomptés par ce projet, on compte notamment : 

  • Assurer la demande actuelle et future en électricité des activités portuaires;
  • Augmenter les possibilités d'utiliser cette source d'énergie propre pour un maximum d'équipements sur le port, et ainsi minimiser l'empreinte environnementale des activités portuaires;
  • Ajouter des équipements de manutention, pour ainsi augmenter la capacité du port.

Avec ce nouvel investissement, le Gouvernement du Canada s'est engagé à investir un total de près de 15 millions de dollars dans le Port de Montréal dans le cadre de ce Fonds. Au mois de septembre dernier, le Gouvernement du Canada annonçait qu'il investirait jusqu'à 9 millions de dollars dans un projet de construction d'un portail commun d'entrée et sortie des camions qui permettra au port de Montréal d'optimiser la gestion du trafic des camions de conteneurs, et ainsi d'accroître sa compétitivité.

Le Fonds de stimulation de l'infrastructure est doté de 4 milliards de dollars, et cible les projets qui pourront être complétés d'ici le 31 mars 2011. Au Québec, ce sont 936 millions de dollars qui sont réservés à des projets d'infrastructure dans le cadre de ce Fonds.

À propos du port de Montréal

L'Administration portuaire de Montréal (APM) exploite le plus important port en eaux intérieures au monde. C'est un port de conteneurs de premier plan par lequel ont transité plus 24,5 millions de tonnes de marchandises en 2009. Près de 1 250 000 conteneurs EVP (équivalent 20 pieds) ont été manutentionnés au port de Montréal en 2009. Le port de Montréal possède son propre réseau ferroviaire directement sur les quais. Il est relié à deux importants réseaux ferroviaires, ainsi qu'à un réseau autoroutier. Le port exploite aussi un terminal céréalier et une gare maritime. Tous les autres terminaux sont gérés par des compagnies privées d'arrimage. L'activité portuaire soutient 18 200 emplois, et génère des retombées économiques de l'ordre de 1,5 milliard de dollars par année.

Renseignements

  • Jacques Fauteux
    Cabinet du ministre des Transports
    et de l’Infrastructure du Canada
    613-991-0700
    ou
    Infrastructure Canada
    613-948-1148