Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

21 janv. 2010 16h03 HE

Le gouvernement du Canada crée des débouchés au Mexique, en Colombie, au Guatemala et aux Etats-Unis

GUATEMALA, GUATEMALA--(Marketwire - 21 jan. 2010) - Le ministre de l'Agriculture Gerry Ritz a dirigé une mission commerciale agricole au Mexique, en Colombie, au Guatemala et aux Etats-Unis pour créer de nouveaux débouchés pour les agriculteurs canadiens.

"Peu à peu, le gouvernement s'efforce d'accroître et de créer de nouveaux débouchés commerciaux pour les agriculteurs et les transformateurs canadiens, a déclaré le ministre Ritz. Le commerce est l'une des grandes priorités du Plan d'action économique du Canada. Voilà pourquoi le Canada tente d'uniformiser les règles du jeu et de donner à l'industrie la chance d'être stable et rentable."

Au Mexique, le ministre Ritz a annoncé un investissement de 5 millions de dollars pour stimuler l'appétit des Mexicains et les sensibiliser à la sécurité et à la l'excellente qualité des produits alimentaires canadiens. L'initiative de la marque Canada, qui s'inscrit dans le cadre du Plan d'action économique du Canada, aidera à réaliser des activités de promotion auprès des consommateurs du Mexique pour un large éventail de produits canadiens, y compris le canola. Les exportations agroalimentaires du Canada vers le Mexique ont totalisé 1,6 milliard de dollars en 2008.

"Les familles mexicaines veulent des produits agricoles sains et de qualité supérieure, comme l'huile de canola canadienne, lorsqu'ils font leur épicerie, a affirmé le ministre Ritz. Cette initiative permettra de renforcer le lien entre la feuille d'érable canadienne et notre engagement à fournir des produits agricoles canadiens de qualité."

Le ministre Ritz a également rencontré le secrétaire à l'Agriculture Francisco Mayorga et le secrétaire à l'Economie Gerardo Ruiz Mateos et a souligné le besoin de mettre en place un processus scientifique accéléré qui permettra la réouverture du marché mexicain pour le boeuf canadien de plus de trente mois (PTM).

Le ministre Ritz en a profité pour faire un arrêt en Colombie et réitérer l'engagement du gouvernement du Canada quant à la mise en oeuvre de l'Accord de libre-échange (ALE) Canada-Colombie. Le ministre Ritz a rencontré personnellement les ministres colombiens de l'Agriculture, Andres Fernandez, et du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme Luis Guillermo Plata, le directeur général de l'Institut agricole de la Colombie, Luis Fernando Caicedo. L'ALE accordera un accès préférentiel au marché colombien aux produits agricoles et ceux non relies à l'agriculture et ouvrira un marché important pour l'orge et le blé canadiens. En 2008, les importations colombiennes de blé, de blé dur et d'orge canadiens se sont chiffrées à 123 millions de dollars et celles de légumineuses et de cultures spéciales, à 72 millions de dollars.

Le ministre Ritz a également annoncé que le Canada a réussi à rétablir l'accès du boeuf canadien au marché colombien. Le processus a commencé le printemps dernier lorsque le ministre Ritz s'est rendu en Colombie et a conclu un protocole qui démontre la salubrité du boeuf canadien. La valeur du marché est estimée par le Canadian Beef Export Federation à 6 millions de dollars.
Les rencontres entre le Canada et la Colombie ont sans aucun doute préparé le terrain à une réouverture complète du marché colombien aux animaux reproducteurs et au matériel génétique provenant du Canada. Cela permettra de résoudre des enjeux actuellement liés à la certification du bétail. Le Canadian Beef Breeds Council et le Canadian Livestock Genetics Association estiment à 1 million de dollars la valeur de la hausse des exportations de bovins reproducteurs et de matériel génétique qui en résultera.

Le gouvernement colombien s'est également engagé à travailler avec les fonctionnaires canadiens afin de négocier dans quelles conditions sanitaires il lui serait possible d'importer des moutons et des chèvres du Canada.

Au Guatemala, le ministre Ritz a rencontré les ministres de l'Agriculture, Mario Aldana, et des Affaires étrangères, Haroldo Rondas, et les a pressés de rétablir complètement l'accès au marché pour le boeuf et un accès en franchise au marché pour le porc, le boeuf et d'autres produits agricoles. Le ministre Ritz a insisté sur l'importance pour le Canada, le Guatemala ainsi que d'autres pays de l'Amérique centrale de conclure un accord de libre-échange qui sera mutuellement avantageux. En 2008, les exportations canadiennes de produits agricoles au Guatemala se sont chiffrées à 32 millions de dollars.

Le ministre Ritz a également prononcé une allocution à la conférence des leaders ruraux et agricoles des Etats (State Agriculture and Rural Leaders Conference), qui se déroulait à Orlando (Floride) dans laquelle il mentionnait la nette opposition du gouvernement canadien à la mention du pays d'origine sur les étiquettes aux Etats-Unis (mention COOL). Il s'est engagé à maintenir un fort partenariat basé sur les conditions les plus équitables possible pour les agriculteurs des deux côtés de la frontière. \

Pour visionner les photos, veuillez cliquer sur les liens suivants :

http://media3.marketwire.com/docs/DSC_2320.jpg

Légende : Le ministre de l'Agriculture, en discussion avec le ministre d'Agriculture de Colombie, Andres Fernandez

http://media3.marketwire.com/docs/DSC_1189.jpg

Légende : De gauche a droite, Gerardo Ruiz Mateos, Secrétaire de l'économie du Mexique, Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture et Guillermo Rishchynski, l'ambassadeur du Canada au Mexique

http://media3.marketwire.com/docs/_MG_4907.jpg

Légende : Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture, en discussion avec le ministre des Affaires étrangers du Guatemala, Haroldo Rondas

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa, Ontario
    Relations avec les médias
    613-773-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    Meagan Murdoch
    Attachée de presse
    613-773-1059