Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

12 déc. 2007 16h42 HE

Le gouvernement du Canada déplore le rétablissement des restitutions à l'exportation des produits du porc de l'Union européenne

Déclaration du ministre

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 12 déc. 2007) - L'honorable Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a fait aujourd'hui la déclaration suivante concernant la décision de l'Union européenne (UE) de rétablir les subventions à l'exportation de certains produits du porc. Les nouvelles subventions sont entrées en vigueur le 30 novembre 2007.

"Nous sommes très déçus que l'UE ait décidé de recommencer à subventionner ses exportations de porc. J'ai écrit au Commissaire à l'agriculture et au développement rural de l'UE pour lui faire part des préoccupations du Canada et lui demander de reconsidérer la décision en ce qui concerne les subventions.

"Cette décision vient en contradiction avec l'engagement que l'UE a pris officiellement dans les négociations actuelles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et qui consiste à abolir les subventions à l'exportation des produits agricoles, y compris le porc.

"Les producteurs de porc du monde entier - y compris ceux du Canada - font face à un certain nombre de problèmes financiers. Et la solution aux problèmes d'un pays n'est sûrement pas de jeter le fardeau sur les épaules de ses partenaires commerciaux, comme le fait l'UE avec ses nouvelles subventions.

"Les subventions de l'UE auront également des répercussions négatives sur d'autres pays exportateurs de porc et retarderont le redressement du marché.

"Cet exemple montre clairement l'importance pour le Canada d'arriver à un accord dans les négociations de l'OMC sur l'agriculture, d'autant plus que les Membres se sont déjà entendus pour inclure l'élimination systématique des subventions à l'exportation dans le résultat final.

"Entre-temps, le gouvernement du Canada continuera de travailler avec l'industrie du bétail. Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux sont à mettre en place un nouvel ensemble de programmes de gestion des risques de l'entreprise qui tient compte des nombreuses améliorations demandées par l'industrie. En outre, un groupe de travail industrie-gouvernement est à définir des mesures d'aide à court terme pour l'industrie du bétail pendant que nous continuons d'examiner des stratégies pour faire face aux problèmes de compétitivité à long terme.

"Notre gouvernement est voué à la cause des agriculteurs. Nous prendrons les mesures nécessaires pour faire en sorte que le secteur agricole, une industrie qui sert si bien les Canadiens, continue d'avoir les débouchés dont il a besoin pour prospérer dans un contexte mondial certes difficile."

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa, Ontario
    Relations avec les médias
    613-759-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    Patrick J. McCloskey
    Attaché de presse
    613-759-1059