AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

01 févr. 2010 12h19 HE

Le gouvernement du Canada dévoile le nom de la chef de mission d'observation des élections en Ukraine

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 1 fév. 2010) - La ministre de la Coopération internationale, l'honorable Beverley J. Oda, a annoncé aujourd'hui la nomination de la sénatrice Raynell Andreychuk à la tête de la mission canadienne indépendante d'observation des élections pour le second tour de la présidentielle en Ukraine.

La ministre Oda a déclaré : "Je suis fière d'annoncer que la sénatrice Andreychuk dirigera cette mission. Sa grande expérience auprès de nombreux organismes interparlementaires ainsi que ses efforts incessants en faveur de la communauté ukrainienne-canadienne en ont fait la candidate idéale au poste de chef de la mission d'observation des élections en Ukraine. Je suis très heureuse qu'elle ait accepté de jouer ce rôle important."

Les Ukrainiens sont allés aux urnes le 17 janvier dernier pour élire un nouveau président. Ils devront y retourner le 7 février pour un scrutin de ballottage entre les deux candidats en tête. Le gouvernement du Canada a dépêché 66 observateurs électoraux pour se rendre en Ukraine lors du premier tour de scrutin dans le cadre d'une mission multilatérale menée par l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). La contribution du Canada à la mission de l'OSCE pour les premier et deuxième tours inclut aussi quatre membres du personnel de l'Ambassade canadienne à Kiev, soit la participation de 70 observateurs du Canada pour les deux tours de scrutin.

Le Canada envoie maintenant 200 observateurs supplémentaires afin de former une mission canadienne indépendante d'observation pour le second tour de scrutin. La Banque canadienne de ressources pour la démocratie et les droits de la personne (CANADEM) organise la deuxième mission grâce au financement fourni par l'Agence canadienne de développement international (ACDI).

En réponse à l'invitation officielle du ministère des Affaires étrangères de l'Ukraine, les observateurs surveilleront le processus électoral pour veiller à ce qu'il soit conforme aux principes de l'OSCE, aux normes internationales régissant les élections démocratiques et aux lois nationales.

La ministre Oda a aussi souligné que : "Le Canada et l'Ukraine entretiennent des liens historiques spéciaux. Plus de 1,2 million de Canadiens peuvent retracer leurs origines en Ukraine, et le Canada a été le premier pays occidental à reconnaître l'indépendance de l'Ukraine de l'Union soviétique en 1991. Notre gouvernement a toujours appuyé le développement démocratique de l'Ukraine et continuera de le faire à l'avenir."

L'Ukraine fait partie des pays de concentration de l'ACDI en matière d'aide au développement.

Biographie

L'honorable A. Raynell Andreychuk, sénatrice

Mme Andreychuk est née à Saskatoon, en Saskatchewan, où elle y a fait ses études primaires, secondaires, et universitaires. Après avoir obtenu un B.A. ainsi qu'une licence en droit à l'Université de la Saskatchewan, elle a exercé sa profession durant neuf ans.

En 1976, Mme Andreychuk a été nommée juge à la Cour provinciale de la Saskatchewan, ce qui l'a amenée à fonder un tribunal de la famille de compétence provinciale dans la ville de Regina. Par la suite, elle a occupé les fonctions de sous-ministre adjointe au ministère des Services sociaux.

En 1987, elle a été nommée haute-commissaire pour le Kenya et l'Ouganda, et ambassadrice en Somalie et aux Comores, puis au Portugal en 1990. En outre, elle compte diverses nominations diplomatiques au sein de l'ONU, notamment au sein du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), du programme Habitat et de la Commission des droits de l'homme.

En 1993, Mme Andreychuk a été nommée membre du Sénat du Canada, la première femme de la Saskatchewan à occuper un tel poste. Dans le cadre de son mandat de sénatrice, elle a siégé, entre autres, au Comité permanent des affaires étrangères et du commerce international, au Comité permanent des peuples autochtones, au Comité permanent des affaires juridiques et constitutionnelles, au Comité permanent du règlement, de la procédure et des droits du Parlement, au Comité permanent sur les conflits d'intérêts des sénateurs, et au Comité spécial sur le projet de loi C-36, qui était chargé de l'examen de la loi anti-terroriste. Par ailleurs, la sénatrice Andreychuk a joué un rôle de premier plan pour mettre sur pied le Comité permanent des droits de la personne - qu'elle a présidé et qui est chargé d'étudier les mécanismes, les lois et les traités portant sur les droits humains - et pour élaborer la Convention relative aux droits de l'enfant.

En outre, la sénatrice Andreychuk a été chancelière de l'Université de Regina pendant deux mandats. Elle a également présidé le programme Droit International et Droits de l'Homme de l'organisation Action mondiale des parlementaires, ce qui lui a permis de mener une coalition mondiale de parlementaires voués à la ratification et à la mise en oeuvre du Statut de Rome - instituant la Cour Pénale Internationale. De plus, l'organisation dirige des travaux axés sur la résolution de conflits.

A l'heure actuelle, la sénatrice Andreychuk est responsable de la rédaction de rapports pour l'Assemblée parlementaire de l'OTAN, et agit à titre de représentante du Conseil OTAN-Ukraine de cette organisation.

Mme Andreychuk a fondé l'Association parlementaire Canada-Afrique, et elle en assure la présidence, en plus d'être membre de la Section canadienne de l'Association parlementaire du Commonwealth et du Centre parlementaire.

La sénatrice Andreychuk a toujours appuyé les organisations caritatives et le bénévolat communautaire. Par exemple, elle a été la présidente de YMCA Canada, de Katimavik, de World Youth, et du Regina Family Services Bureau.

Depuis des années, Mme Andreychuk est une membre active de la communauté ukrainienne-canadienne, y compris du Congrès des Ukrainiens canadiens, du club Ukrainian Business and Professional et elle a été présidente honoraire lors du 75e anniversaire des activités au Canada visant à commémorer l'Holodomor au sein du Congrès des Ukrainiens canadiens. Elle est aussi marraine honoraire du prix littéraire Kobzar, établi par la Fondation Shevchenko.

Après l'accession de l'Ukraine à l'indépendance, Mme Andreychuk est devenue membre et présidente du projet législatif sur le Canada et l'Ukraine. Elle a participé à des rencontres avec des politiciens ukrainiens, des représentants du gouvernement, des fonctionnaires judiciaires, des universitaires et des membres d'organisations non gouvernementales de l'Ukraine.

Elle s'est vu honorer, pour son importante contribution à l'épanouissement des relations entre l'Ukraine et le Canada, de l'ordre du prince Yaroslav le Sage. Au Canada, elle a reçu la médaille Taras Shevchenko et en Saskatchewan, le prix des bâtisseurs de la nation ukrainienne. De plus, l'Ukrainian Canadian Professional & Business Association of Calgary lui a décerné un prix spécial pour l'ensemble de ses réalisations.

Elle a également été la lauréate de la Médaille du jubilé de la reine Elizabeth, de la Médaille du centenaire de la reine Elizabeth II, de la distinction accordée aux compagnons d'honneur du YMCA, du Prix Vanier des jeunes Canadiens remarquables et du prix décerné aux femmes par le YMCA de Regina.

Après avoir été la première présidente du Saskatchewan Institute of Public Policy (SIPP), elle a été honorée du titre de membre honoraire de l'Institut.

Enfin, Mme Andreychuk a reçu un doctorat honorifique en droit de l'Université de Regina et a été reconnue comme l'un des 100 diplômés les plus éminents de l'histoire centenaire de l'Université de la Saskatchewan.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
    Jessica Fletcher
    Attachée de presse
    819-953-6238
    ou
    Agence canadienne de développement international (ACDI)
    Bureau des relations avec les médias
    819-953-6534
    media@acdi-cida.gc.ca
    http://www.acdi.gc.ca