TRANSPORTS CANADA

TRANSPORTS CANADA
Administration portuaire de Montréal (APM)

Administration portuaire de Montréal (APM)

24 juil. 2009 10h13 HE

Le gouvernement du Canada et l'Administration portuaire de Montréal unissent leurs efforts pour stimuler l'économie et réduire les émissions de gaz à effet de serre

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 24 juillet 2009) - L'honorable Pierre Claude Nolin, sénateur, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada aidera l'Administration portuaire de Montréal (APM) à lutter contre le changement climatique et à améliorer l'environnement, de même que l'économie canadienne.

En vertu du Fonds de démonstration des technologies de transport des marchandises de Transports Canada, l'Administration portuaire de Montréal recevra une contribution pouvant atteindre 500 000 $ pour un projet visant à faire la démonstration d'une locomotive à génératrices multiples qui réduira les émissions de gaz à effet de serre et la consommation de carburant. Ce projet se déroulera sur une période de six mois dans la gare de triage du port.

"Notre gouvernement est fier d'appuyer ce projet qui contribuera à protéger l'environnement et à accroître la compétitivité du secteur des transports en ces temps économiques incertains", a indiqué le sénateur Nolin. "Nous sommes déterminés à réduire les émissions de gaz à effet de serre au Canada et ce financement constitue un moyen d'atteindre notre objectif."

"En ces temps économiques difficiles, notre gouvernement, sous le leadership du Premier ministre Stephen Harper, prend des mesures concrètes en procédant à des investissements importants qui appuient la création d'emplois et qui sont avantageux pour notre environnement", a déclaré le ministre canadien des Transports, John Baird. "Cette initiative aidera l'Administration portuaire de Montréal à acquérir une technologie ferroviaire qui aura des répercussions favorables sur les opérations portuaires et qui contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre et d'autres polluants atmosphériques."

Les locomotives à génératrices multiples devraient réduire les périodes de fonctionnement improductif, grâce à un dispositif de régulation de l'énergie en fonction de la tâche à effectuer. La possibilité de mettre en marche une, deux ou les trois génératrices, au besoin, contribuera à réduire la consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre. De plus, lorsque l'opérateur n'utilise pas la locomotive durant plus de cinq minutes, l'ordinateur de bord met la locomotive en mode d'attente, en arrêtant toutes les génératrices, de sorte qu'aucune émission n'est produite.

"L'Administration portuaire de Montréal est heureuse de bénéficier du Fonds de démonstration des technologies de transport des marchandises du gouvernement fédéral pour étudier du matériel ferroviaire plus écologique", a déclaré M. Tony Boemi, vice-président, croissance et développement à l'Administration portuaire de Montréal. "Cette approche s'inscrit dans le cadre de la vision de développement durable et de l'approche environnementale mises de l'avant par la direction de l'APM."

Le Fonds de démonstration des technologies de transport des marchandises aide à réaliser des démonstrations à coûts partagés permettant de mettre à l'essai et d'évaluer des technologies de transport des marchandises nouvelles et sous-utilisées, en vue de réduire les gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique dans des conditions d'exploitation canadiennes. Ce fonds, qui fait partie du programme écoMARCHANDISES de Transports Canada, vise à réduire les effets du transport des marchandises sur la santé et l'environnement en favorisant des technologies respectueuses de l'environnement et des pratiques exemplaires dans l'industrie.

Le programme écoMARCHANDISES s'inscrit dans le cadre de la stratégie écoTRANSPORTS, qui fait partie du programme ambitieux du gouvernement du Canada pour protéger l'environnement et la santé des Canadiens, et pour promouvoir la prospérité économique du pays.

Information sur le port de Montréal

L'Administration portuaire de Montréal exploite le plus important port en eaux intérieures au monde. C'est un port de conteneurs de premier plan par lequel transitent annuellement plus de 26 millions de tonnes de marchandises. Plus de 1 473 000 conteneurs EVP (équivalent 20 pieds) ont été manutentionnés en 2008 au port de Montréal. Le port de Montréal possède son propre réseau ferroviaire directement sur les quais. Il est relié à deux importants réseaux ferroviaires, ainsi qu'à un réseau autoroutier. Le port exploite aussi un terminal céréalier et une gare maritime. Tous les autres terminaux sont gérés par des compagnies privées d'arrimage. L'activité portuaire soutient 18 200 emplois, et génère des retombées économiques de l'ordre de 1,5 milliard de dollars par année.

Transports Canada est en ligne à www.tc.gc.ca. Abonnez-vous aux communiqués de presse et aux discours à www.tc.gc.ca/nouvellesendirect et restez au fait des dernières nouvelles de Transports Canada.

Ce communiqué est disponible en formats substituts pour les personnes ayant une déficience visuelle.

Renseignements

  • Chris Day
    Attaché de presse
    Cabinet du ministre canadien des Transports,
    John Baird, Ottawa
    613-991-0700
    ou
    Relations avec les médias
    Transports Canada, Ottawa
    613-993-0055