Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada
Haida Nation

Haida Nation

16 janv. 2010 13h00 HE

Le gouvernement du Canada et le Conseil de la nation haïda s'entendent sur le partage de la gestion des eaux entourant la zone protégée de Gwaii Haanas

La réserve de parc national Gwaii Haanas serait protégée, de la cime des montagnes jusqu'au plancher océanique

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 16 jan. 2010) - L'honorable Jim Prentice, ministre canadien de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, et Guujaaw, président du Conseil de la nation haïda, ont signé une entente historique en vertu de laquelle le gouvernement du Canada et le Conseil de la nation haïda s'engagent à partager la planification, les opérations et la gestion des eaux entourant la zone protégée de Gwaii Haanas dans la portion sud de Haida Gwaii.

Cette nouvelle Entente sur l'aire marine Gwaii Haanas constitue une importante étape vers la concrétisation de la proposition du gouvernement du Canada sur l'établissement d'une réserve d'aire marine nationale de conservation protégeant les eaux de Gwaii Haanas, et complétant ainsi la désignation actuelle de la région de haïda à titre de site du patrimoine.

"Je suis extrêmement fier d'annoncer cette entente historique conclue avec la nation haïda en vue de gérer en collaboration l'une des régions naturelles et culturelles les plus remarquables du pays, a déclaré le ministre Prentice. De par le monde, il s'agira de la toute première zone naturelle à être protégée de la cime des montagnes jusqu'au plancher océanique. Je ne pourrais imaginer meilleure façon de célébrer l'Année internationale de la biodiversité."

L'Entente sur l'aire marine Gwaii Haanas expose en détail le partenariat reconnu à l'échelle internationale initié lors de la signature de l'Entente sur Gwaii Haanas (1993 - territoire). Les limites proposées de la réserve d'aire marine nationale de conservation Gwaii Haanas sont les mêmes que celles du site du patrimoine haïda, c.-à-d. qu'elles s'étendront sur approximativement dix kilomètres au large des côtes de Gwaii Haanas, couvrant une superficie d'environ 3 400 kilomètres carrés, qui englobe les régions maritimes du détroit d'Hécate et de la plate-forme Reine-Charlotte. L'ajout de l'aire marine de Gwaii Haanas au territoire terrestre protégé actuel se traduira par une superficie de protection de plus de 5 000 kilomètres carrés, de la cime des montagnes jusqu'au plancher océanique - une première canadienne et mondiale.

Pêches et Océans Canada demeurera le chef de file fédéral aux fins de gérer les pêches dans la future réserve. "La protection de l'aire marine Gwaii Haanas démontre l'engagement du gouvernement du Canada à l'égard de la protection et de la conservation, mais également notre engagement à faire en sorte que les ressources océaniques se portent bien pour le bénéfice de nos collectivités et des groupes d'utilisateurs, y compris les pêcheurs, a déclaré l'honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans. L'aire marine Gwaii Haanas est très importante pour les pêcheurs qui y gagnent leur vie, et elle le demeurera. En collaborant étroitement avec Parcs Canada et le Conseil de la nation haïda, nous veillerons à ce que la gestion des pêches soit axée sur la concrétisation des objectifs de conservation élaborées pour cette région."

"Depuis des centaines de générations, la nation haïda vit en harmonie avec l'environnement. Il convient donc qu'elle collabore à faire de cette région, où règnent mystère et beauté, un chef de file mondial de la gestion intégrée de la conservation des terres et des eaux", a déclaré l'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord Canada.

L'Entente sur l'aire marine Gwaii Haanas confirme les partenaires qui gèreront, protègeront et conserveront l'aire marine à l'intention des résidents de Haida Gwaii, du Canada et du monde entier, pour leur agrément comme pour l'enrichissement de leurs connaissances. Les activités traditionnelles de la nation haïda se poursuivront et, bien que l'accent sera placé sur la conservation, les activités maritimes comme la pêche commerciale et les activités récréatives qui s'harmonisent aux objectifs de conservation seront permises à l'intérieur de l'aire marine de Gwaii Haanas.

"Cette entente nous permet de mettre de côté nos différences et de réorienter notre attention sur la protection et la santé des eaux, a déclaré le président Guujaaw. Gwaii Haanas deviendra un guide fort nécessaire pour la santé des eaux."

Parcs Canada exerce un leadership mondial en matière de gestion des zones protégées depuis 125 ans et cette tradition se poursuit alors que Gwaii Haanas est en voie de devenir un chef de file mondial en matière de gestion intégrée de la conservation du territoire et des eaux. Cette gestion sera réalisée à une époque où les écosystèmes marins près des côtes sont considérés comme étant gravement menacés à l'échelle de la planète. L'Entente sur l'aire marine Gwaii Haanas et la réserve d'aire marine nationale de conservation de Gwaii Haanas proposée représentent d'importants jalons pour la protection et la santé à long terme des océans canadiens, en plus de démontrer notre leadership en matière de gestion intégrée des océans.

(Egalement diffusé par Internet à l'adresse www.pc.gc.ca sous la rubrique Salle des médias.)

Renseignements

  • Cabinet du ministre de l'Environnement
    Frédéric Baril
    Attaché de presse
    819-997-1441
    ou
    Parcs Canada
    Relations avec les médias
    Direction des communications de l'Agence
    819-994-3023