Environnement Canada

Environnement Canada

15 oct. 2009 16h53 HE

Le gouvernement du Canada investit 76 000 dollars dans des projets autochtones visant à protéger les espèces en péril en Saskatchewan

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 15 oct. 2009) - Maurice Vellacott, député de Saskatoon-Wanuskewin, et Randy Hoback, député de Prince Albert, ont annoncé aujourd'hui, au nom du ministre de l'Environnement, l'honorable Jim Prentice, et de la ministre des Pêches et des Océans, l'honorable Gail Shea, l'attribution d'un financement de 76 000 dollars à deux nouveaux projets réalisés en Saskatchewan, lesquels s'inscrivent dans le cadre du programme des Fonds autochtones pour les espèces en péril.

Ce financement sera attribué à deux projets qui favorisent le développement des capacités au sein des organismes et des collectivités autochtones en vue de permettre leur participation aux mesures de rétablissement et de protection d'espèces en péril présentes sur des terres autochtones.

"Le gouvernement du Canada reconnaît le rôle important des peuples autochtones, et les collectivités ont un rôle à jouer dans la conservation et la restauration de notre environnement. Les actions mises de l'avant par les organisations autochtones démontrent que la démarche de partenariat du gouvernement pour le bien des espèces en péril favorise la réussite de la protection des écosystèmes du Canada", a déclaré M. Vellacott.

"Plus de 250 espèces en péril ont profité des différentes initiatives. Au cours des quatre dernières années, les Fonds autochtones pour les espèces en péril ont permis de financer 333 projets, pour une somme de 10,2 millions de dollars", a affirmé M. Hoback.

Les projets ont été mis en place par la Federation of Saskatchewan Indian Nations et comprennent la mise en oeuvre d'une stratégie de participation des peuples autochtones aux fins de l'initiative Pathfinder pour les espèces en péril de la Saskatchewan et un projet de cartographie qui s'appuient sur les connaissances traditionnelles autochtones concernant l'esturgeon jaune présent dans le delta de la rivière Saskatchewan.

"Je suis heureuse d'appuyer les Fonds autochtones pour les espèces en péril, avec le concours d'Environnement Canada. La protection de la biodiversité de notre pays repose essentiellement sur des investissements dans des organisations autochtones dévouées qui partagent notre engagement", a affirmé la ministre des Pêches et des Océans, Gail Shea.

"Grâce au financement accordé au Lands and Resources Secretariat de la Federation of Saskatchewan Indian Nations dans le domaine des espèces en péril, nous collaborerons avec l'une de nos Premières nations membres en vue d'effectuer des recherches sur les réseaux de connaissances autochtones. Le fondement de notre organisation repose sur la stimulation de l'avancement et la collaboration", a mentionné le chef Wapass.

"Le programme des Fonds autochtones pour les espèces en péril représente un exemple concret d'aide financière visant à appuyer les collectivités autochtones au Canada qui prennent part à des projets ciblant l'habitat essentiel d'espèces en péril ou de plantes rares. Nous sommes heureux de soutenir la mise en oeuvre de programmes de rétablissement, au bénéfice des espèces et de la société canadienne", a déclaré Jim Prentice, ministre de l'Environnement du Canada.

Le programme des Fonds autochtones pour les espèces en péril compte deux fonds : le Fonds autochtone pour la protection de l'habitat essentiel et le Fonds pour le renforcement des capacités autochtones. Le principal objectif de ces fonds est de favoriser une importante participation des peuples autochtones et de leurs collectivités à l'application de la Loi sur les espèces en péril (http://www.sararegistry.gc.ca/approach/act/default_f.cfm).

(Also available in English)


FICHE D'INFORMATION

FONDS AUTOCHTONES POUR LES ESPECES EN PERIL

Le programme fédéral des Fonds autochtones pour les espèces en péril joue un rôle important dans le rétablissement des espèces en péril qui habitent les terres autochtones. Ce programme a pour objectif de favoriser la conservation et la protection de la biodiversité au Canada en appuyant la planification du rétablissement des espèces, la protection des habitats et l'ensemble des initiatives de conservation et de renforcement des capacités entreprises par les peuples autochtones au Canada. Le principal objectif est de favoriser une participation active des peuples autochtones et de leurs collectivités à l'application de la Loi sur les espèces en péril.

Au cours des quatre dernières années, les Fonds autochtones pour les espèces en péril ont permis de financer 333 projets, un investissement totalisant 10,2 millions de dollars. Dans l'ensemble du Canada, plus de 250 espèces en péril ont profité de ces projets, y compris celles qui suivent :

- le bison des plaines (menacé), la marmotte de l'île de Vancouver (en voie de disparition) et le chabot tacheté (espèce préoccupante) en Colombie-Britannique;

- la Buse rouilleuse (menacée) et le Pluvier siffleur de la sous-espèce circumcinctus (en voie de disparition) dans les Prairies;

- la Paruline à ailes dorées (menacée), la platanthère blanchâtre de l'Est (en voie de disparition) et l'esturgeon jaune (menacé) en Ontario;

- le caribou des bois (menacé) et le ginseng à cinq folioles (en voie de disparition) au Québec;

- la tortue mouchetée (en voie de disparition) ainsi que le rossolis filiforme et la baleine noire de l'Atlantique Nord (menacés) au Canada atlantique.

Au cours de l'exercice 2009-2010, une somme de 3,3 millions de dollars sera répartie entre 105 projets. Plus de 90 organisations ou groupes communautaires regroupant des Premières nations, des Inuits et des Métis (bandes, tribus, conseils, alliances entre nations, sociétés, centres de recherche et les associations) participent directement aux projets financés cette année.

Le programmes des Fonds autochtones pour les espèces en péril comporte deux fonds, soit le Fonds pour le renforcement des capacités autochtones, lequel est conçu pour aider les organismes et les collectivités autochtones du Canada à renforcer des capacités de sorte que ceux-ci puissent participer à la conservation et au rétablissement des espèces en péril, et le Fonds autochtone pour la protection de l'habitat essentiel, lequel appuie le rétablissement des espèces et la protection d'un habitat important qui se trouvent sur des terres autochtones. Les Fonds sont cogérés par Environnement Canada, Pêches et Océans Canada et Parcs Canada, avec la collaboration d'Affaires indiennes et du Nord Canada. Pêches et Océans Canada gère les fonds destinés aux projets qui relèvent du domaine aquatique, et Environnement Canada est responsable de ceux qui touchent le domaine terrestre.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet des Fonds autochtones pour les espèces en péril, de la Loi sur les espèces en péril et de la Stratégie canadienne pour la protection des espèces en péril, visiter le site Web que voici : www.registrelep.gc.ca.

LA LISTE DES PROJETS REALISES DANS LA REGION DES PRAIRIES ET DU NORD FINANCES DANS LE CADRE DU PROGRAMME DES FONDS AUTOCHTONES POUR LES ESPECES EN PERIL EN 2009-2010 est disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/bil.pdf

Renseignements

  • Cabinet du ministre de l'Environnement
    Frédéric Baril
    Attaché de presse
    819-997-1441
    ou
    Environnement Canada
    Relations avec les médias
    819-934-8008
    1-888-908-8008
    www.ec.gc.ca
    ou
    Cabinet de la ministre des Pêches et des Océans
    Nancy Bishay
    Attachée de presse
    613-992-3474