Environnement Canada

Environnement Canada

27 août 2010 09h00 HE

Le gouvernement du Canada investit dans des actions communautaires visant à protéger l'habitat et une espèce en péril sur l'Ile-du-Prince-Edouard

CHARLOTTETOWN, L'ILE-DU-PRINCE-ÉDOUARD--(Marketwire - 27 août 2010) - L'honorable Gail Shea, ministre de Pêches et des Océans et députée d'Egmont, au nom du ministre de l'Environnement du Canada, l'honorable Jim Prentice, a annoncé aujourd'hui l'octroi d'un financement par l'intermédiaire du Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril. Un financement fédéral totalisant 46 370 dollars favorisera la réalisation d'initiatives environnementales axées sur la conservation et la protection d'une espèce en péril et de son habitat, contribuant ainsi à protéger la biodiversité du Canada.

« Dans le cadre de l'Année internationale de la biodiversité, nous sommes heureux de contribuer par l'intermédiaire du Programme d'intendance de l'habitat à l'Île-du-Prince-Édouard afin d'aider à protéger le Pluvier siffleur, une espèce menacée dont la survie dépend des mesures de conservation, et son habitat sur les plages qui entourent l'île », a déclaré la ministre Gail Shea.

« Ce projet contribuera à protéger la riche biodiversité du Canada pour les générations à venir, a déclaré le ministre Jim Prentice. Le gouvernement du Canada est fier de soutenir le Programme des gardiens du Pluvier siffleur par l'intermédiaire du Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril. Les gestes posés, grands ou petits, aideront à protéger l'abondance et la diversité de la vie faisant partie de notre patrimoine naturel. »

Dans le cadre du Programme d'intendance de l'habitat 2010, l'organisme Island Nature Trust s'est vu accorder du financement pour son projet, le Programme des gardiens du Pluvier siffleur sur l'Île-du-Prince-Édouard. L'objectif du projet est de protéger cette espèce en péril, qui doit faire l'objet de mesures de conservation, ainsi que son habitat sur les nombreuses plages de l'île. Le projet consistera à délimiter et marquer les zones de nidification et d'alimentation des Pluviers en vue d'empêcher les perturbations par les activités humaines. Grâce à ce projet, l'Island Nature Trust invitera les particuliers, les organismes et les gouvernements à participer à la prévention des dommages et des perturbations de l'activité humaine envers la population et l'habitat du Pluvier siffleur le long de la côte de l'Île-du-Prince-Édouard.

« Le financement du Programme d'intendance de l'habitat est essentiel afin d'assurer la protection du Pluvier siffleur et de son habitat sur l'Île-du-Prince-Édouard, a commenté Jackie Waddell, directrice générale de l'Island Nature Trust. Notre organisme s'efforce de protéger les Pluviers siffleurs qui s'établissent à l'extérieur des parcs nationaux de l'île, soit 80 p. 100 de leur population. Ce financement nous aidera à mettre en place des mesures de protection de l'habitat précieux du Pluvier, de soutenir nos bénévoles et de sensibiliser les centaines de visiteurs qui se rendent sur l'île, et ce, dans le but d'éviter toute perturbation aux zones de nidification et d'alimentation. »

L'objectif du Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril est de contribuer au rétablissement et à la protection des espèces figurant sur la liste des espèces en voie de disparition, menacées ou préoccupantes en vertu de la Loi sur les espèces en péril.

Les projets qui recevront un financement cette année comportent, entre autres, des mesures d'intendance visant à protéger l'habitat d'espèces végétales en péril, des négociations avec des propriétaires fonciers afin d'établir des accords volontaires de protection des terres, des activités de sensibilisation ciblées afin de réduire l'enchevêtrement d'espèces en péril dans les engins de pêche, et l'amélioration de la qualité de l'eau et de l'habitat aquatique sur les terres privées pour le bien des espèces aquatiques en péril. Ces mesures seront entreprises avec de nombreux partenaires comme des producteurs agricoles, des propriétaires fonciers et des pêcheurs commerciaux. Ces projets procureront des bienfaits à de nombreuses espèces en péril, notamment la baleine noire de l'Atlantique Nord, l'otarie de Steller, le renard véloce et l'ail trilobé.

Le Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril est administré par Environnement Canada et géré en partenariat avec Pêches et Océans Canada et Parcs Canada. Pour obtenir plus de renseignements sur la Loi sur les espèces en péril et sur le Programme d'intendance de l'habitat pour les espèces en péril, il suffit de consulter les sites Web suivants : http://www.sararegistry.gc.ca/ ou http://www.ec.gc.ca/hsp-pih/default.asp?lang=Fr&n=59BF488F-1.

Pour obtenir plus de renseignements et consulter une fiche d'information au sujet de cette annonce, visiter le site Web d'Environnement Canada, à l'adresse http://www.ec.gc.ca/.

Also available in English

Renseignements