Industrie Canada

Industrie Canada
Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

29 mars 2010 12h52 HE

Le gouvernement du Canada investit dans l'excellence en recherche et dans les emplois de demain à l'université du Nouveau-Brunswick

FREDERICTON, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwire - 29 mars 2010) - Grâce à un investissement accru du gouvernement fédéral effectué aux termes du Programme des chaires de recherche du Canada, le Canada sera en mesure de consolider sa position de chef de file mondial dans le domaine de la recherche-développement réalisée dans les universités. Ce financement générera également un plus grand nombre de possibilités économiques pour la population canadienne. Le ministre du Revenu national, ministre de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique et ministre de la porte d'entrée de l'Atlantique, l'honorable Keith Ashfield, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada investissait 1,4 million de dollars pour soutenir une chaire de recherche du Canada au Nouveau-Brunswick.

« Le gouvernement investit dans la recherche-développement afin de créer des emplois, de stimuler l'économie et d'améliorer la qualité de vie des Canadiens, a déclaré le ministre Ashfield. Le Programme des chaires de recherche du Canada aide les universités à attirer, à recruter et à former des gens de talent, ainsi qu'à renforcer notre capacité de réaliser des travaux de recherche de pointe. Il permet en outre d'offrir des possibilités économiques et les emplois de demain aux Canadiens. »

Dans le cadre de l'annonce d'aujourd'hui à l'Université du Nouveau-Brunswick, on a souligné le projet de M. Yonghao Ni qui porte sur la mise au point et le peaufinage de processus chimiques destinés à améliorer la production de pâtes et papiers. À titre de titulaire de la Chaire de recherche du Canada en science et en génie des pâtes et papiers, M. Ni effectuera des travaux qui aideront à diminuer les coûts de production, à améliorer l'efficacité de celle-ci et à réduire l'impact environnemental de l'industrie des pâtes et papiers. La recherche menée à l'Université du Nouveau-Brunswick permettra de soutenir la croissance de l'industrie, tout en garantissant une source de revenus aux Canadiens dans l'ensemble du pays.

Les sommes consacrées au renouvellement de cette chaire proviennent du financement de 165,5 millions de dollars destinés aux 187 chaires de recherche du Canada, nouvelles ou renouvelées, de 44 universités canadiennes. Cet investissement a été annoncé le 26 mars dernier par le ministre d'État (Sciences et Technologie), l'honorable Gary Goodyear. Il comprend un montant de 8,8 millions de dollars provenant de la Fondation canadienne pour l'innovation, qui servira à financer l'infrastructure de recherche.

« Cette année, le Programme des chaires de recherche du Canada célèbre son 10e anniversaire, a déclaré le président du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et président du comité directeur du Programme des chaires de recherche du Canada, M. Chad Gaffield. Depuis une décennie, le Programme joue un rôle essentiel dans le financement de l'excellence en recherche au pays, en permettant de recruter et de maintenir en poste dans des universités canadiennes des experts renommés sur la scène internationale. En outre, il aide les universités à créer l'environnement nécessaire à la réalisation de travaux de recherche révolutionnaires et offre des expériences d'apprentissage et de formation de premier ordre aux étudiants de cycle supérieur, ce qui leur permet de se préparer à devenir la prochaine génération de chefs de file de calibre mondial dans tous les secteurs de la société. »

« Pour qu'une société soit novatrice, ses membres doivent également l'être, a affirmé le président-directeur général de la Fondation canadienne pour l'innovation, M. Eliot Phillipson. Le partenariat établi entre la Fondation canadienne pour l'innovation et le Programme des chaires de recherche du Canada contribue à faire en sorte que le Canada conserve son capital intellectuel, qui constitue sa plus précieuse ressource liée à l'économie du savoir. Les découvertes et les progrès réalisés par ces chercheurs auront une incidence réelle et durable sur la vie de tous les Canadiens. »

« Le calibre et l'importance des excellents travaux de recherche de M. Ni dans le secteur des pâtes et papiers sont un autre exemple de la façon dont l'Université du Nouveau-Brunswick se démarque en tant que chef de file national et mondial dans bon nombre de domaines de recherche, a déclaré le vice-recteur à la recherche et doyen de l'Université du Nouveau-Brunswick, M. Greg Kealey. À l'heure actuelle, 16 chercheurs de l'Université détiennent des chaires de recherche du Canada, et nous sommes très reconnaissants du soutien continu que ce programme apporte à nos étudiants. »

La liste complète des 187 titulaires de chaires se trouve sur le site Web du Programme des chaires de recherche du Canada (www.chairs-chaires.gc.ca/chairholders-titulaires/index-fra.aspx).

Renseignements

  • Cabinet de l’honorable Gary Goodyear
    Ministre d’Etat (Sciences et Technologie)
    Gary Toft
    Directeur des communications
    613-943-7599
    ou
    Industrie Canada
    Relations avec les médias
    613-943-2502
    ou
    Programme des chaires de recherche du Canada
    Trevor Lynn
    Gestionnaire, Communications
    613-992-7302
    Cell. : 613-302-9879
    Trevor.Lynn@sshrc-crsh.gc.ca
    ou
    Fondation canadienne pour l’innovation
    Yves Melanson
    Coordonnateur, Relations avec les médias
    613-996-3160
    Cell. : 613-447-1723
    yves.melanson@innovation.ca