Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

24 févr. 2010 12h36 HE

Le gouvernement du Canada investit dans l'infrastructure de la défense

VALCARTIER, QUEBEC--(Marketwire - 24 fév. 2010) - L'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale, accompagné de l'honorable Josée Verner, ministre des Affaires intergouvernementales, présidente du Conseil privé de la Reine pour le Canada, ministre de la Francophonie et ministre responsable de la région de Québec, a annoncé aujourd'hui un investissement pour l'infrastructure de la défense au Québec à Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC) Valcartier.

Le ministre a indiqué qu'un nouveau complexe de recherche et de développement réunissant des bureaux, des laboratoires et des locaux auxiliaires sera construit sur les terrains de RDDC Valcartier au cours des 10 prochaines années. Cet investissement inclut la rénovation d'édifices existants viables et la démolition de bâtiments désuets.

Le projet, dont la valeur est d'environ 170 millions de dollars, fournira à RDDC Valcartier les installations qui lui sont nécessaires pour répondre aux besoins scientifiques et technologiques futurs des Forces canadiennes (FC). En outre, il lui permettra de conserver son expertise de niveau mondial en attirant les meilleurs chercheurs et partenaires en sciences et technologie dans les domaines de la défense et de la sécurité.

« Le travail scientifique effectué par Recherche et développement pour la défense Canada a changé considérablement depuis la construction des premières installations, à l'époque de la Deuxième Guerre mondiale, a déclaré le ministre MacKay. Ces investissements sont essentiels pour aider les hommes et les femmes des forces armées à relever les défis du 21e siècle. »

« Cet investissement à long terme dans les sciences et la technologie viendra améliorer significativement la compétitivité de la région de Québec et de tout le Canada au cours des années à venir, a déclaré la ministre Josée Verner. En investissant dans l'infrastructure de la défense au Québec, notre gouvernement permet aux Québécois de consolider leur rôle de premier plan au sein des forces armées, tout en stimulant l'économie de la grande région de Québec ».

Après l'étape de la conception en 2010, au coût de 13 millions de dollars, le projet comprendra trois étapes de construction. La première devrait commencer en 2012 et coûtera environ 37 millions de dollars. La deuxième étape, qui devrait débuter en 2013, coûtera environ 96 millions de dollars. La dernière étape, qui devrait commencer en 2016, coûtera environ 24 millions de dollars. On prévoit que l'ensemble du projet sera complètement réalisé en 2020.

Fort de ses 400 employés et d'un précieux réseau de partenaires, RDDC Valcartier est un spécialiste mondial de premier plan dans le domaine des systèmes optroniques, des systèmes d'information et des systèmes de combat. De ces activités de recherche découlent des applications novatrices qui ont un effet significatif pour la défense et la sécurité actuelles et futures du Canada.

Ayant une riche histoire de science militaire qui remonte à la Deuxième Guerre mondiale, RDDC est l'organisme du MDN qui répond aux besoins scientifiques et technologiques des FC. Se guidant sur sa vision, sa mission et ses valeurs, RDDC s'assure que les FC demeurent pertinentes sur le plan scientifique et opérationnel. L'organisme est composé de neuf centres de recherche situés un peu partout au Canada et son siège social se trouve à Ottawa. RDDC dispose d'un budget annuel de 350 millions de dollars, emploie plus de 1 800 personnes et collabore activement avec l'industrie, les pays alliés, le milieu universitaire, les autres ministères et la communauté de la sécurité nationale.

Renseignements

  • Recherche et développement pour la défense Canada,
    Valcartier
    Janin Huard
    Chef des communications
    418-844-4000, poste 4641
    Janin.Huard@drdc-rddc.gc.ca