Technologies du développement durable Canada

Technologies du développement durable Canada
Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

26 nov. 2009 17h09 HE

Le gouvernement du Canada investit dans une technologie propre liée à l'eau

KINGSTON, ONTARIO--(Marketwire - 26 nov. 2009) - Grâce en partie au financement de Technologies du développement durable Canada (TDDC), organisme autonome sans but lucratif fondé par le gouvernement du Canada, une technologie qui permettra de réduire considérablement le temps et les coûts associés à l'analyse de l'eau pour y détecter des agents pathogènes pouvant être dangereux, a franchi un pas de plus vers la commercialisation.

"En investissant dans des technologies propres canadiennes comme celle de Pathogen Detection Systems, notre gouvernement aide à stimuler une nouvelle économie verte, à créer des emplois et à protéger notre environnement", a affirmé David Anderson, secrétaire parlementaire de la ministre des Ressources naturelles et de la Commission canadienne du blé.

TDDC, par l'entremise de son Fonds Technologies du DDMC, a accordé 2,4 M$ à un projet mené par Pathogen Detection Systems Inc., entreprise située à Kingston, portant sur le développement et la démonstration d'un système de surveillance de la pollution microbiologique de l'eau, portatif et entièrement automatisé, pour détecter la bactérie E. coli et tous les coliformes dans l'eau. Ce financement a été approuvé par le Conseil d'administration de TDDC en juin 2008.

Selon Mme Vicky Sharpe, présidente-directrice générale de TDDC, "le système de surveillance de l'eau de Pathogen Detection Systems est un exemple parfait d'une solution technologique à un problème qui nous touche tous. Solution de remplacement aux méthodes actuelles de surveillance des eaux qui sont lentes et encombrantes, cette technologie aidera les services d'eau canadiens à obtenir des analyses de la qualité de l'eau opportunes et plus exactes, assurant ainsi un accès à de l'eau propre tout en diminuant les coûts".

"Le financement de TDDC aura un impact positif considérable sur l'expansion prévue de Pathogen Detection Systems", a déclaré David Dolphin, président de Pathogen Detection Systems. "Notre objectif est de faire bénéficier le monde entier de cette technologie canadienne".

Grâce à son projet financé par TDDC, Pathogen Detection Systems intègrera son système de surveillance de la pollution microbiologique de l'eau à des logiciels évolués d'optimisation du traitement de l'eau, ce qui permettra de réduire le temps d'attente des résultats de 50 à 80 %, de diminuer les coûts et d'améliorer l'intégrité des analyses. Il en résultera des avantages environnementaux au chapitre de l'eau et des gaz à effet de serre; en effet, le rendement des usines d'épuration sera amélioré, et la consommation d'énergie tout comme la quantité de sous-produits toxiques issus de l'épuration seront réduits.

A propos de TDDC

Technologies du développement durable Canada (TDDC) est une fondation autonome établie par le gouvernement du Canada qui lui a octroyé 1,05 milliard $ dans le cadre de son engagement à créer un environnement durable et une qualité de vie élevée pour tous les Canadiens.

TDDC exploite deux fonds qui visent le développement et la démonstration de solutions technologiques novatrices. D'une valeur de 550 millions $, le Fonds Technologies du DDMC soutient des projets qui s'attaquent aux changements climatiques ainsi qu'aux problèmes de pureté de l'air, de propreté de l'eau et de salubrité des sols. Le Fonds de biocarburants ProGenMC, d'une valeur de 500 millions $, appuie la création d'installations de démonstration à grande échelle, premières du genre, qui produiront les carburants renouvelables de la prochaine génération.

TDDC est une société sans but lucratif. Elle collabore avec les secteurs public et privé, notamment l'industrie, le milieu universitaire, les organismes non gouvernementaux et tous les ordres de gouvernement pour réaliser ce mandat.

A propos de Pathogen Detection Systems

La mission de Pathogen Detection Systems consiste à influer sur la sécurité publique et la qualité de l'environnement à l'échelle mondiale en mettant au point des systèmes avancés et automatisés de détection d'agents pathogènes pouvant présenter des dangers, comme les bactéries, les produits chimiques et leurs sous-produits.

L'entreprise a été fondée en 2003 afin de commercialiser une nouvelle méthode d'analyse microbiologique automatisée s'appuyant sur la recherche et le développement menés à l'Université Queen's avec le concours d'un certain nombre de partenaires industriels, dans la foulée de la tragédie de Walkerton où sept personnes sont décédées et des milliers d'autres ont été malades à la suite de la contamination de l'eau par la bactérie E. coli. Pathogen Detection Systems, dont le siège social est situé à Kingston, Ontario, Canada, a été acquise par Veolia Water Solutions & Technologies (VWS) au début de 2009. Son savoir-faire dans le domaine des technologies de surveillance des eaux, de la spectrophotométrie et de la chimie synthétique est maintenant appuyé par les ressources et les technologies de la société d'épuration la plus avant-gardiste.

A propos de Veolia Water Solutions & Technologies

VWS, le leader mondial du traitement des eaux, est un fournisseur spécialisé en solutions technologiques et services sur mesure pour satisfaire aux besoins des autorités publiques et des compagnies industrielles. Il s'agit d'une filiale en propriété exclusive de Veolia Water, le leader mondial dans le domaine de traitement des eaux. Avec plus de 8900 employés à travers le monde, VWS a enregistré des revenus de 3,7 millions $ (US) en 2008.

Renseignements

  • TDDC
    Patrice Breton
    Directeur des communications
    613-234-6313, poste 295
    media@sdtc.ca
    ou
    Ressources naturelles Canada
    Cabinet de la ministre
    Jocelyne Turner
    Attachée de presse
    613-996-2007