Environnement Canada

Environnement Canada

18 juin 2009 16h37 HE

Le gouvernement du Canada investit deux millions de dollars dans le Partenariat Asie-Pacifique

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 18 juin 2009) - L'honorable Jim Prentice, ministre de l'Environnement, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement du Canada a investi la somme de deux millions de dollars afin de s'associer à des entreprises canadiennes concernant onze projets sur les technologies propres dans le cadre du Partenariat Asie-Pacifique sur le développement propre et le climat (PAP). Cet investissement entraînera le versement de fonds de contrepartie du secteur privé.

"L'atteinte des objectifs pour la réduction des émissions à long terme du Canada nécessitera des investissements continus dans les technologies propres, a déclaré le ministre Prentice. La participation active du Canada dans le cadre du Partenariat Asie-Pacifique n'est qu'un exemple de la façon dont nous collaborons à l'échelle internationale afin d'accélérer le développement et la mise en oeuvre des technologies à faible teneur en carbone."

Le PAP est un partenariat entre les secteurs public et privé de sept pays, soit l'Australie, le Canada, la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud et les Etats-Unis, qui vise à accélérer le développement et la mise en oeuvre de technologies d'énergie propre. Les sept partenaires du PAP représentent collectivement plus de la moitié de la population, de l'économie mondiale et des émissions de gaz à effet de serre.

"Dans le cadre de ce partenariat unique, le secteur privé a participé à plus d'une centaine de projets visant la promotion de la sécurité énergétique et la réduction des émissions", a ajouté le ministre Prentice. Le PAP se concentre sur l'expansion de l'investissement et des échanges commerciaux dans les technologies énergétiques plus propres ainsi que des biens et services dans les secteurs clés à grande consommation d'énergie et d'approvisionnement énergétique qui offrent la plus grande possibilité d'aborder les problèmes liés aux changements climatiques et à la pollution atmosphérique.

Les travaux du PAP sont dirigés par huit groupes de travail, dont cinq secteurs à grande consommation d'énergie, soit l'aluminium, les bâtiments et appareils, le ciment, les mines de charbon et l'acier, et trois secteurs d'approvisionnement énergétique, soit l'énergie fossile propre, l'énergie renouvelable et la production décentralisée, ainsi que la production et le transport d'électricité. Ce financement appuiera de nouveaux projets d'innovation pour sept des huit groupes de travail du PAP.

La participation du Canada au PAP appuie ses initiatives à l'échelle nationale, continentale et internationale visant à résoudre le problème des changements climatiques et son engagement visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20 % selon les taux de 2006 d'ici 2020 et de 60 à 70 % d'ici 2050.

Le Canada s'est joint au PAP en octobre 2007 et prend part activement à toutes les réunions des groupes de travail et du Comité pour la politique générale et la mise en oeuvre du PAP. En 2008, le Canada a fait l'annonce d'un investissement de 20 millions de dollars sur trois ans afin d'appuyer ses projets et activités en lien avec le PAP. Au cours des mois à venir, le gouvernement travaillera également avec le secteur privé afin de mettre au point et de financer une deuxième série de projets sur les technologies propres dans le cadre du PAP.

Pour obtenir d'autres détails sur la participation du Canada au PAP, veuillez consulter le lien suivant : ec.gc.ca

Une fiche d'information est disponible à l'adresse suivante : http://file.marketwire.com/release/bkfr_ec0618.pdf

Also available in English

Renseignements

  • Cabinet du ministre de l'Environnement
    Frédéric Baril
    Attaché de presse
    819-997-1441
    ou
    Environnement Canada
    Relations avec les médias
    819-934-8008
    1-888-908-8008
    www.ec.gc.ca