Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

18 janv. 2010 12h00 HE

Le gouvernement du Canada lance un appel de propositions pour des projets de sensibilisation visant à encourager l'épargne-études

GATINEAU, QUEBEC--(Marketwire - 18 jan. 2010) - La ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley, a annoncé aujourd'hui la diffusion d'un appel de propositions s'adressant, entre autres, aux organismes communautaires, pour l'élaboration de projets de sensibilisation visant à aider les Canadiens à se prévaloir des incitatifs à l'épargne-études et à améliorer leurs connaissances en matière financière. Les familles canadiennes pourraient bénéficier d'incitatifs à l'épargne-études les encourageant à commencer à épargner pour les études postsecondaires de leurs enfants alors que ces derniers sont encore jeunes.

"Pour qui veut réussir sur le marché du travail, les études postsecondaires et l'acquisition de compétences sont essentielles. Cela s'applique aux générations d'aujourd'hui et il en sera de même pour celles de demain, a dit la ministre Finley. Commencer à épargner rapidement en vue des études postsecondaires des enfants - avec l'aide du Bon d'études canadien et de la Subvention canadienne pour l'épargne-études - est une étape importante pour faciliter l'accès et réduire les obstacles aux études pour les familles à faible revenu."

L'appel de propositions est financé dans le cadre du programme Sensibilisation dans les communautés sur l'épargne-études, un programme de contributions doté d'un budget de 6,2 millions de dollars pour les trois prochaines années. Les organismes peuvent recevoir jusqu'à 750 000 dollars pour un projet qui peut s'échelonner sur une période maximale de trois ans. Les fonds sont accordés selon une formule de partage des coûts : le gouvernement du Canada paie jusqu'à 75 p. 100 du total des dépenses admissibles du projet, et les organismes versent une contribution qui s'élève à au moins 25 p. 100 de la valeur totale du projet (en argent ou en nature). Les projets seront évalués selon plusieurs critères tels que la capacité d'égaler la subvention avec des contributions privées ainsi que celle de fournir un plan complet d'évaluation afin de mesurer les résultats.

Outre les organismes communautaires, d'autres groupes et associations sans but lucratif aux échelons local, régional et national, ainsi que des organismes des gouvernements provinciaux et territoriaux et des administrations municipales, peuvent aussi présenter une demande de financement.

En 2010, la priorité sera accordée aux propositions de projet de sensibilisation qui visent les familles qui ont des nouveau-nés ou de très jeunes enfants, les Autochtones, les chefs de famille monoparentale, les enfants pris en charge, les familles des communautés de langue officielle en situation minoritaire, les familles habitant des régions rurales ou éloignées et les immigrants récents.

Les organismes intéressés sont invités à présenter leur demande avant le 19 mars 2010. On peut obtenir de plus amples renseignements au sujet de cet appel de propositions, y compris les formulaires de demande et les lignes directrices, au www.rhdcc.gc.ca/fra/apprentissage/epargne_education/scee2010/page00.shtml.

Ce communiqué est disponible sur demande en médias substituts.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre Finley
    Michelle Bakos
    Attachée de presse
    819-994-2482
    ou
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559