Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

15 juin 2009 10h00 HE

Le gouvernement du Canada lance une campagne de sensibilisation aux mauvais traitements envers les aînés

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 15 juin 2009) - La ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley, et la leader du gouvernement au Sénat et ministre d'Etat (Aînés), l'honorable Marjory LeBreton, ont annoncé aujourd'hui le lancement d'une campagne nationale de sensibilisation aux mauvais traitements envers les aînés et d'un appel de propositions sur l'Initiative fédérale de lutte contre les mauvais traitements envers les aînés. Coïncidant avec la Journée internationale de sensibilisation pour contrer les aux abus envers les personnes aînées, l'annonce de ces initiatives renforce les efforts accomplis par le gouvernement du Canada afin d'améliorer la qualité de vie des aînés.

"Les personnes âgées de tous les milieux sont vulnérables aux mauvais traitements, et ceux-ci se produisent dans toutes les collectivités, partout au Canada, a déclaré la ministre Finley. La campagne publicitaire et l'appel de propositions mettent en évidence la détermination du gouvernement à sensibiliser les citoyens pour lutter contre les mauvais traitements envers les aînés."

Selon de récentes recherches menées par le gouvernement du Canada sur l'opinion publique à l'égard des mauvais traitements envers les aînés, 96 p. 100 des Canadiens et des Canadiennes pensent que la plupart des cas de mauvais traitements envers les personnes âgées sont cachés ou ne sont pas décelés. On estime qu'au Canada, de 4 à 10 p. 100 des aînés - ce qui représente environ 345 000 personnes âgées - sont victimes de mauvais traitements, sous une forme ou une autre.

"En tant que société qui honore ses aînés, nous ne pouvons pas et ne devons pas tolérer les mauvais traitements à leur égard, a déclaré la ministre LeBreton. C'est la raison pour laquelle notre gouvernement collabore avec les provinces et les territoires, les associations professionnelles et les organisations non gouvernementales afin de prendre des mesures proactives pour lutter contre les mauvais traitements envers les aînés, et s'assurer que leur qualité de vie n'est pas diminuée par des abus, peu importe la nature de ces actes."

La campagne publicitaire nationale, intitulée "Les mauvais traitements envers les aînés - Il est temps d'ouvrir les yeux", vise à sensibiliser le public à la problématique des mauvais traitements envers les aînés sous ses nombreuses formes, qu'elles soient de nature physique, financière, psychologique ou sexuelle. La campagne comprend de la publicité à la télévision, dans Internet et dans la presse écrite, et elle se déroulera du 15 juin 2009 jusqu'au début du mois de juillet. Une seconde vague de publicité aura lieu plus tard, cette année. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la campagne, visitez le site www.aines.gc.ca.

L'appel de propositions lancé dans le cadre de l'Initiative fédérale de lutte contre les mauvais traitements envers les aînés sera ouvert du 15 juin au 24 juillet 2009. Dans le cadre de cet appel de propositions, les associations professionnelles sont invitées à présenter une demande de financement en vue d'adapter leur documentation sur les mauvais traitements infligés aux aînés, de l'individualiser et de la diffuser pour qu'elle soit distribuée auprès de l'ensemble de leurs membres. Par le truchement du programme Nouveaux Horizons pour les aînés, l'appel de propositions vise à financer jusqu'à 10 projets soumis par des associations professionnelles nationales ou québécoises. Chaque projet recevra des fonds d'au plus 200 000 dollars, échelonnés sur une période de 24 mois. Pour en savoir plus sur l'appel de propositions relatif à l'Initiative fédérale de lutte contre les mauvais traitements envers les aînés, ou pour présenter une demande de financement, visitez le site www.aines.gc.ca.

De plus amples renseignements sur les initiatives du gouvernement du Canada en matière de la lutte contre les mauvais traitements à l'égard des aînés sont énoncés dans le document d'information ci-joint.

Pour mieux connaître le Plan d'action économique du Canada, visitez le site www.actionplan.gc.ca/fra/index.asp.



DOCUMENT D'INFORMATION

Le gouvernement du Canada lance des initiatives de sensibilisation aux mauvais traitements envers les aînés

Le gouvernement du Canada s'est fermement engagé à l'égard des aînés et dans la lutte contre toute forme de mauvais traitements envers ces derniers. En mars 2007, il a créé le Conseil national des aînés, dont le mandat est de l'aider à repérer les domaines dans lesquels il peut intervenir. Le 16 octobre 2007, le discours du Trône annonçait que le gouvernement adopterait, dans le cadre de son engagement à assurer la sécurité au pays, de nouvelles mesures de lutte contre les mauvais traitements infligés aux aînés.

Dans le budget de 2008, il a été annoncé que le gouvernement consacrerait 13 millions de dollars, sur trois ans, à des initiatives visant à aider les personnes âgées et les autres tranches de la population à reconnaître les signes et les symptômes de mauvais traitements envers les aînés, et à diffuser de l'information sur l'aide qui existe à cet égard. A cette fin, le gouvernement du Canada a créé l'Initiative fédérale de lutte contre les mauvais traitements envers les aînés. Le ministère des Ressources humaines et du Développement des compétences Canada (RHDCC) assure l'élaboration et la coordination de cette initiative, de concert avec le ministère de la Justice, l'Agence de la santé publique du Canada et la Gendarmerie royale du Canada.

La Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes aînées

La Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes aînées a été instituée par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Réseau international pour la prévention des mauvais traitements envers les aînés. Elle répond au besoin de la population de comprendre en quoi consistent les mauvais traitements et la négligence envers les aînés, et de savoir comment diminuer les risques qu'ils ne surviennent.

La première Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes aînées a eu lieu au siège des Nations Unies, à New York, en 2006. Dans le cadre de la 19e conférence annuelle de la International Association of Gerontology and Geriatrics (IAGG), qui se déroulera du 5 au 9 juillet 2009, à Paris, le Réseau international pour la prévention des mauvais traitements envers les aînés incitera tous les pays du monde à souligner la Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes aînées cette année.

Les mauvais traitements à l'égard des aînés : définition

En 2002, l'Organisation mondiale de la Santé a défini les mauvais traitements envers les personnes âgées comme "un acte simple ou répété, ou le manque d'action appropriée dans une relation en principe fondée sur la confiance, qui provoque un préjudice ou une souffrance à une personne âgée". Les mauvais traitements peuvent être d'ordre physique, financier, psychologique ou sexuel. La négligence peut également être considérée comme une forme de mauvais traitement.

L'exploitation financière serait la forme la plus répandue de mauvais traitement envers les aînés. Les personnes âgées qui sont en relation de dépendance par rapport à d'autres personnes seraient les plus susceptibles de subir des mauvais traitements.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les initiatives mises en oeuvre par le gouvernement du Canada pour contrer les mauvais traitements envers les aînés, consultez le site www.aines.gc.ca, ou composez le 1 800 O-Canada (1-800-622-6232). Les personnes qui utilisent un téléscripteur (ATS) peuvent composer le 1-800-926-9105.



DOCUMENT D'INFORMATION

Plan d'action économique du Canada

Dans le Plan d'action économique du Canada, le gouvernement fédéral a clairement exprimé son engagement à protéger les Canadiens et les Canadiennes, y compris les aînés, qui traversent des moments difficiles, en mettant en oeuvre plusieurs mesures clés :

- Hausser de 1000 dollars le crédit en raison de l'âge pour 2009 et les années subséquentes, ce qui permettra aux aînés admissibles de bénéficier d'économies d'impôt annuelles supplémentaires pouvant atteindre 150 dollars.

- Fournir un allègement fiscal de 200 millions de dollars aux aînés en réduisant de 25 p. 100 le montant minimum qui doit être retiré d'un fonds enregistré de revenu de retraite pour 2008, et ce, afin de tenir compte de l'incidence de la détérioration des conditions du marché sur l'épargne-retraite.

- Aider les travailleurs âgés et leur famille durant cette période de difficultés économiques en investissant 60 millions de dollars supplémentaires, échelonnés sur trois ans, dans l'Initiative ciblée pour les travailleurs âgés, et en augmentant le nombre de collectivités admissibles afin que les travailleurs âgés des petites collectivités puissent en profiter.

- Consacrer 400 millions de dollars sur deux ans, dans le cadre de l'Initiative en matière de logement abordable, à la construction de logements sociaux pour les aînés à faible revenu.

- Mettre sur pied un groupe de travail indépendant, qui sera chargé de formuler des recommandations concernant l'élaboration d'une stratégie nationale cohérente en matière de connaissances financières fondamentales à l'intention de la population canadienne.

Pour obtenir de plus amples renseignements le Plan d'action économique du Canada, consultez le site : www.plandaction.gc.ca.

Le présent communiqué est également offert, sur demande, en médias substituts.

Renseignements

  • Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559
    ou
    Cabinet de la ministre Finley
    Michelle Bakos
    Attachée de presse
    819-994-2482