Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

15 janv. 2008 09h00 HE

Le gouvernement du Canada lance une consultation sur le plan d'action proposé pour la sécurité des produits alimentaires et de consommation

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 15 jan. 2008) - L'honorable Tony Clement, ministre de la Santé, et l'honorable Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, ont lancé aujourd'hui une consultation publique sur le plan d'action proposé pour la sécurité des produits alimentaires et de consommation. Ce plan qu'avait annoncé le premier ministre Stephen Harper le 17 décembre 2007, prévoit une série d'initiatives dans le but de moderniser et de renforcer le filet sécuritaire du Canada en ce qui a trait aux produits alimentaires et aux produits de santé et de consommation.

Canadiens, intervenants, industrie, provinces et territoires pourront ainsi se familiariser avec le plan et se prononcer sur la façon de le mettre en oeuvre.

"Le mois dernier, nous avons annoncé un plan d'action pour la sécurité des produits alimentaires et de consommation axé sur une série de mesures que nous envisageons pour que les Canadiens puissent continuer de se fier aux aliments, aux produits de santé et de consommation qu'ils achètent. Cette période de consultation de 30 jours permettra aux Canadiens de prendre connaissance du plan et de nous faire part de leurs commentaires avant sa mise en oeuvre", a dit le ministre Clement.

"L'innocuité alimentaire est importante pour tous les Canadiens et, grâce à ce nouveau plan, le gouvernement s'assure que la chaîne alimentaire du Canada demeure l'une des plus sécuritaires au monde. Consulter les fournisseurs, les transformateurs, les importateurs, les détaillants et les consommateurs constitue un élément crucial du plan d'action qui nous permettra de nous adapter aux défis que posent l'industrie, la hausse des importations et l'évolution du marché mondial", a dit le ministre Ritz.

Le plan projeté se concentrera sur les trois secteurs suivants :

- Prévention des problèmes - le gouvernement renseignerait mieux le consommateur quant à l'innocuité des produits et orienterait les entreprises sur la façon de rendre l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement plus sécuritaire, ce qui accentuerait l'aspect préventif.

- Cibler les risques les plus élevés - le gouvernement serait en mesure d'exiger des entreprises qui fabriquent des produits de consommation et de santé de mener des tests d'innocuité et d'en divulguer les résultats. Cette information permettrait de resserrer la surveillance des produits dont on connaît mal les risques ou les dangers pour la population. Le plan prévoit en outre des pouvoirs accrus et la mise en place de mécanismes de surveillance de l'innocuité alimentaire.

- Intervention rapide - une nouvelle loi permettrait au gouvernement d'intervenir avec plus de célérité afin de protéger le public lorsque survient un problème. Cela signifie le pouvoir de retirer des tablettes tout produit de consommation ou de santé non sécuritaire et de meilleurs mécanismes de renseignement afin d'accélérer les rappels de produits.

Le gouvernement du Canada encourage les groupes intéressés, les Canadiens, les provinces et les territoires à se prononcer sur les moyens de mettre en oeuvre les éléments de ce plan de la façon la plus juste, équilibrée, efficace et responsable. Le site www.canadiensensante.gc.ca contient des renseignements sur la consultation et un dépliant téléchargeable sur le plan d'action proposé.

Also available in English

Renseignements

  • Renseignements aux médias :
    Laryssa Waler, Cabinet de l'honorable Tony Clement
    Ministre fédéral de la Santé
    (613) 957-0200
    ou
    Todd MacKay, Directeur des communications
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    (613) 759-1059
    ou
    Renseignements au public :
    (613) 957-2991
    1-866-225-0709