Santé Canada

Santé Canada
Gouvernement de la Colombie-Britannique

Gouvernement de la Colombie-Britannique
First Nations Health Council

First Nations Health Council

31 août 2009 14h28 HE

Le gouvernement du Canada, le gouvernement de la Colombie-Britannique et le Conseil de la santé des Premières nations réitèrent leur engagement à l'égard du Plan tripartite pour...

...la santé des Premières nations

VICTORIA, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 31 août 2009) - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre fédérale de la Santé, l'honorable Ida Chong, ministre de la Vie saine et du Sport de la Colombie-Britannique et des représentants du Conseil de la santé des Premières nations de la Colombie-Britannique se sont réunis aujourd'hui pour recevoir un compte rendu des progrès réalisés jusqu'à maintenant en ce qui concerne le Plan tripartite pour la santé des Premières nations de la Colombie-Britannique ainsi que pour réitérer leur engagement à l'égard de cet accord.

"La réunion d'aujourd'hui marque une étape importante vers l'avenir. Ensemble, le gouvernement du Canada, la province de la Colombie-Britannique et le Conseil de la santé des Premières nations assureront le succès du Plan tripartite pour la santé des Premières nations, a déclaré la ministre Aglukkaq. Notre objectif est de permettre aux Premières nations de prendre en charge la conception et la prestation de soins de santé plus efficaces et mieux adaptés aux réalités culturelles et qui améliorent la santé et le bien-être des Premières nations de la Colombie-Britannique."

Signé le 11 juin 2007, le Plan tripartite pour la santé des Premières nations vise à améliorer les services de santé, accroître la participation des Premières nations dans la prestation de ces services et combler les écarts entre l'état de santé des Premières nations de la Colombie-Britannique et celui du reste de la population de la province. Le Plan donne déjà lieu à des changements tangibles et mesurables qui ont une incidence positive sur les résultats pour la santé des Premières nations de la province dans des secteurs clés comme la santé mentale, la cybersanté et la santé maternelle et infantile. Les Premières nations participent activement à la création d'initiatives de promotion de la santé adaptées à leur culture.

La gestion de la pandémie H1N1 chez les Premières nations de la Colombie-Britannique est un exemple de la manière dont de nouvelles approches peuvent améliorer les résultats. Depuis sa création en juillet, le groupe tripartite de partenaires sur la grippe H1N1, coprésidé par deux médecins des Premières nations, le Dr Evan Adams et le Dr Shannon Waters, réagit de manière proactive à la pandémie en Colombie-Britannique et met actuellement au point un plan d'intervention destiné aux collectivités des Premières nations vivant dans les régions rurales et éloignées afin de répondre à leurs besoins uniques.

"La province s'est engagée dans le partenariat continu avec les Premières nations et le gouvernement fédéral afin de réaliser les objectifs du Plan tripartite pour la santé des Premières nations qui consiste à combler les écarts entre l'état de santé des Premières nations de la Colombie-Britannique et celui du reste de la population de la province. Ce plan tripartite fait figure de chef de file au Canada, et les rapports qu'il a engendrés ont permis aux partenaires du dossier H1N1 d'adopter une réponse coordonnée et efficace", a déclaré la ministre Chong.

Les trois partenaires collaboreront également pour créer une nouvelle structure de gouvernance qui donnera aux Premières nations le contrôle de leurs propres services de santé et pour favoriser une intégration et une coordination accrues des services de santé financés par les gouvernements fédéral et provinciaux.

"Le dossier H1N1 préoccupe beaucoup les membres des Premières nations. Nous devons continuer à travailler ensemble pour combler les lacunes au niveau des services et protéger les membres des Premières nations en cas d'éclosion. Il faut que les deux gouvernements harmonisent leurs efforts d'une manière qui satisfait et appuie les collectivités des Premières nations", a déclaré le grand chef Ed John, Conseil de la santé des Premières nations, coprésident intérimaire du comité de gouvernance de la santé.

"La perspective d'une nouvelle structure de gouvernance qui reconnaît le rôle des Premières nations dans la prise en charge de leurs propres services de santé est un facteur positif. Cependant, il faudra disposer de ressources adéquates et viables pour assurer la prestation de services de santé efficaces et efficients aux Premières nations", a déclaré le grand chef Doug Kelly, Conseil de sécurité des Premières nations, coprésident intérimaire du comité de gouvernance de la santé.

"La réunion inaugurale d'aujourd'hui est de bonne augure en ce qui concerne notre engagement à promouvoir une volonté politique continue et la collaboration de toutes les parties visées. Des dossiers urgents nous attendent, et nous devons maintenir nos rapports étroits si nous voulons améliorer l'état de santé des Premières nations, a déclaré le chef Lydia Hwitsum, coprésidente du Conseil de la santé des Premières nations. Nous espérons nous rencontrer souvent afin de renforcer la mise en oeuvre de ce plan crucial et d'assurer son succès."

Pour la suite, toutes les parties ont réitéré leur intention de travailler ensemble pour s'entendre sur une nouvelle structure de gouvernance. Elles se sont aussi engagées à maintenir et à renforcer leur partenariat afin de fournir de meilleurs services de santé aux Premières nations de la Colombie-Britannique.

Also available in English

Document d'information : Le processus tripartite de la Colombie-Britannique appuie le plan de préparation à la grippe H1N1 des Premières nations de la province (http://hc-sc.gc.ca/ahc-asc/media/nr-cp/_2009/2009_142bk1-fra.php)

Renseignements

  • Renseignements aux médias :
    Cabinet de l'honorable Leona Aglukkaq
    Ministre fédérale de la Santé
    Josée Bellemare
    613-957-0200
    ou
    Ministre de la Vie saine et du Sport
    de la Colombie-Britannique
    Jeff Rud
    250-952-2387
    ou
    Conseil des Premières nations
    Heather Squire
    604-787-4159