Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

16 juin 2009 16h57 HE

Le gouvernement du Canada, les Premières nations Maa-nulth et la commission des traités de la Colombie-Britannique applaudissent l'adoption par la Chambre des communes du projet de loi...

...sur l'entente définitive des Premières nations Maa-nulth

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 16 juin 2009) - L'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, les cinq Premières nations Maa-nulth et la Commission des traités de la Colombie-Britannique sont heureux d'annoncer que le projet de loi C-41, visant à mettre en application l'Accord définitif des Premières nations Maa-nulth, a été adopté par la Chambre des communes et soumis à l'examen du Sénat.

"Je suis très heureux que le projet de loi C-41 ait été adopté à la suite de la troisième lecture par la Chambre des communes aujourd'hui, a déclaré le ministre Strahl, et je suis certain que les sénateurs traiteront en priorité ce projet de loi historique, comme il se doit, a déclaré le ministre Strahl. Il s'agit d'un jalon parmi tant d'autres dans le cheminement visant à mettre en oeuvre l'Accord définitif des Premières nations Maa-nulth. Le travail assidu et le dévouement de toutes les parties sont un exemple extraordinaire de partenariat et de renouvellement des relations avec les Canadiens autochtones."

L'adoption rapide, par la Chambre des communes, de ce projet de loi, qui a été présenté le lundi 15 juin 2009, démontre l'engagement du Canada à l'égard du processus des traités de la Colombie-Britannique. L'Accord définitif des Premières nations Maa-nulth est le troisième accord définitif signé en Colombie-Britannique par le Canada, la Colombie-Britannique et les Premières nations. Il deviendra le deuxième accord définitif à être ratifié dans le cadre du processus des traités de la Colombie-Britannique, et le premier accord conclu avec plusieurs Premières nations.

"Nous sommes fiers de ce que nous avons accompli ensemble, a déclaré Robert Dennis, le conseiller en chef des Premières nations Huu-ay-aht. Notre plus grand défi est maintenant devant nous. Les cinq Premières nations, le Canada et la Colombie-Britannique doivent collaborer afin de favoriser des relations et des partenariats visant à élaborer des stratégies qui garantiront que les objectifs du traité sont atteints."

"Aujourd'hui, nous pouvons commencer à s'accepter mutuellement d'une manière sans précédent dans notre histoire, a déclaré Therese Smith, la conseillère en chef des Premières nations Ka:'yu:'k't'h'/Che:k'tles7e'th'. Nous pouvons commencer à partager de façon réaliste les ressources dans les ha-holthe de nos Ha'wiih (territoires traditionnels de nos chefs héréditaires)."

"Nous devons remercier les dirigeants de la génération actuelle qui ont réalisé les souhaits de leurs dirigeants ancestraux, a affirmé Hawilth Wii-tsuts-kuum, Anne Mack, la chef de la Nation Toquaht. Nous vous offrons nos sincères Klecko (remerciements). Nous désirons dire merci à nos muschim (citoyens) de nous avoir donné le courage de poursuivre nos objectifs. Nous avons encore beaucoup de travail à accomplir : la planification, l'élaboration, le ralliement visant à bâtir notre nation. Mon coeur est rempli de joie."

"Le traité Maa-nulth représente notre vision de l'avenir. C'est une vision qui nous permet de voir un avenir rempli de possibilités, a indiqué Charlie Cootes, le conseiller en chef de la Tribu Uchucklesaht. C'est une vision qui accepte avec confiance une nouvelle relation avec le Canada et la Colombie-Britannique, une vision qui nous permet d'aller de l'avant et de laisser derrière nous notre douleur."

"Ce traité a inspiré d'innombrables gens à fixer des objectifs, à se lancer des défis et à connaître le monde de nouvelles façons, a ajouté Violet Mundy, la conseillère en chef de la Première nation d'Ucluelet. Chacun des membres des Premières nations Maa-nulth a acquis différentes compétences et a emprunté diverses voies, et nous sommes tous unis dans notre détermination de saisir l'occasion! "

Les prochaines étapes du processus de ratification du Canada comprennent l'examen et l'adoption par le Sénat et l'octroi de la sanction royale. Lorsque la loi prendra effet, elle offrira une certitude aux Premières nations Maa-nulth en leur donnant des droits en matière d'autonomie gouvernementale ainsi que de propriété et de gestion des terres et des ressources, y compris des droits liés à la récolte de poissons et d'espèces sauvages. La certitude est la fondation du renouvellement des relations des Premières nations Maa-nulth avec le Canada et de l'amélioration de leur qualité de vie.

"L'adoption rapide du projet de loi par la Chambre des communes transmet un message important : l'Accord définitif des Premières nations Maa-nulth est important et le gouvernement du Canada était prêt à prendre les mesures nécessaires pour conclure un traité dans un délai serré et avec la collaboration des trois autres partis à la Chambre des communes, a déclaré Sophie Pierre, la commissaire en chef de la Commission des traités de la Colombie-Britannique. La conclusion de traités est importante en raison des avantages économiques et autres qui profiteront à tous les Canadiens, mais surtout aux Britanno-Colombiens."

Situées sur la côte ouest de l'île de Vancouver (Colombie-Britannique), les cinq Premières nations Maa-nulth font partie du groupe linguistique Nuu-chah-nulth. Les Premières nations Maa-nulth comptent environ 2 000 membres. L'Accord définitif des Premières nations Maa-nulth prévoit l'octroi d'environ 24 550 hectares de terres ainsi qu'un transfert de fonds de 73,1 millions de dollars sur dix ans. Les gouvernements provincial et fédéral se partageront les coûts.

Ce communiqué ainsi que l'Accord définitif des Premières nations Maa-nulth, le document d'information et la foire aux questions sont affichés sur le site Web d'AINC (www.ainc-inac.gc.ca).

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Chuck Strahl
    Cabinet du ministre
    Nina Chiarelli, Attachée de presse
    819-997-0002
    ou
    Affaires indiennes et du Nord Canada
    Relations avec les médias
    819-953-1160
    ou
    Premières nations Maa-nulth
    Martha Johnson
    250-724-1802
    ou
    Commission des traités de la Colombie-Britannique
    Brian Mitchell
    Gestionnaire des Communications
    604-482-9215 ou 604-788-5190 (cell.)