Anciens Combattants Canada

Anciens Combattants Canada

16 déc. 2009 14h36 HE

Le gouvernement du Canada ouvre une nouvelle clinique de traitement du stress opérationnel à Edmonton

EDMONTON, ALBERTA--(Marketwire - 16 déc. 2009) - L'honorable Greg Thompson, ministre des Anciens Combattants, et madame Marianne Stewart des Services de santé de l'Alberta ont annoncé aujourd'hui à Edmonton l'ouverture d'une clinique destinée au traitement des militaires atteints d'un traumatisme lié au stress opérationnel (TSO). Il peut s'agir de l'état de stress post-traumatique, d'anxiété, de dépression ou de toxicomanie.

"Cette nouvelle clinique de traitement des traumatismes liés au stress opérationnel vise à offrir aux militaires et ex-militaires de la région d'Edmonton et du nord de l'Alberta des services spécialisés afin de répondre à leurs besoins en matière de santé mentale, a annoncé le ministre. La Clinique d'Edmonton est la neuvième d'un réseau en pleine croissance qui offre un éventail complet de services et de soins de qualité aux membres et aux vétérans des Forces canadiennes ainsi qu'aux autres clients du Ministère, sans oublier les familles de ces derniers."

La Clinique pour TSO d'Edmonton s'inscrit dans le cadre d'une entente conjointe entre le gouvernement du Canada, qui finance le projet, et les Services de santé de l'Alberta, qui veillent à son fonctionnement. Le gouvernement avait annoncé dans son budget de 2009 le financement nécessaire pour doubler le nombre de ce genre de cliniques au Canada.

Mme Marianne Stewart, vice-présidente de la région d'Edmonton, accompagnait le ministre lors de l'annonce de l'ouverture de la clinique.

"Voulant offrir des services aux vétérans sans tarder, nous nous sommes installés temporairement dans un centre de santé actuel avec l'aide du gouvernement fédéral. Au printemps 2010, nous inaugurerons officiellement la clinique à son emplacement permanent."

M. Greg Prodaniuk, coordonnateur du programme Soutien social pour blessures de stress opérationnel dans l'Ouest du Canada, croit à l'importance d'avoir décidé d'établir une clinique à Edmonton afin d'aider les militaires et les anciens militaires qui vivent avec les suites d'un traumatisme lié au stress opérationnel.

"Quand nous croisons l'un des nôtres qui a besoin d'aide, nous sommes heureux de savoir qu'il ou elle peut obtenir de l'aide ici même à Edmonton. La Clinique pour TSO d'Edmonton est l'un des éléments importants du vaste éventail de soins et de services offerts aux anciens militaires.

Entre 100 et 150 personnes par année pourront obtenir des services spécialisés à la clinique. Au nombre de ces personnes, il y aura des vétérans et des miliaires des Forces canadiennes, des anciens et des membres actuels de la Gendarmerie royale du Canada, et les familles de ces derniers. En plus d'offrir des évaluations normalisées, des traitements, des services de prévention et de soutien, la clinique offre du counselling individuel, en groupe ou en famille. Elle fait partie d'un réseau intégré avec les centres de soutien pour trauma et stress opérationnel du ministère de la Défense nationale, un élément clé des services en santé mentale offerts aux vétérans et aux militaires des Forces canadiennes.

Renseignements

  • Anciens Combattants Canada
    Janice Summerby
    Conseillère, Relations avec les médias
    613-992-7468
    ou
    Cabinet du ministre des Anciens Combattants
    Richard Roik
    Directeur des communications
    613-996-4649
    ou
    Services de santé de l'Alberta
    Tadra Boulton
    Communications
    780-905-6259