Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

30 nov. 2007 08h22 HE

Le gouvernement du Canada prépare la voie aux pêches commerciales intégrées sur la Côte Est du Canada

MIRAMICHI, NOUVEAU BRUNSWICK--(Marketwire - 30 nov. 2007) - L'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, a annoncé aujourd'hui au nom de l'honorable Loyola Hearn, ministre des Pêches et des Océans, une nouvelle initiative pour intégrer pleinement les pêches commerciales dans le Canada atlantique.

Le ministre Strahl a fait cette annonce lors de la cérémonie de signature d'une entente sur les revendications particulières avec la Première nation mi'kmaq de Metepenagiag au Nouveau-Brunswick.

"Ce financement permettra à notre gouvernement d'aider les Premières Nations à jouer un rôle toujours plus important dans le secteur des pêches de l'Atlantique et de travailler avec elles pour assurer la bonne gestion et la protection de la ressource", a déclaré le ministre Strahl. "Ce programme prépare la voie aux pêches commerciales intégrées dans le Canada atlantique et permettra à tous les participants de conjuguer leurs efforts et d'assurer la durabilité à long terme".

Dans le Budget 2007, le nouveau gouvernement du Canada a annoncé une aide financière de 20 millions de dollars sur deux ans pour soutenir le renforcement des capacités des entreprises de pêche commerciale des Premières nations mi'kmaq et malécites (PNMM) des Maritimes et de la Gaspésie au Québec. Depuis, le gouvernement a eu des consultations avec les intervenants des PNMM sur l'objectif du programme. L'annonce d'aujourd'hui précise que la nouvelle initiative est maintenant prête pour sa mise en oeuvre.

Ce nouvel investissement aidera les collectivités participantes à acquérir des connaissances, des compétences et des ressources dans le domaine des affaires afin de profiter pleinement de l'accès existant et de participer à la cogestion des pêches.

La mise en place de pêches commerciales intégrées durables qui se déroulent de façon ordonnée sur la côte est du Canada dans le respect des règles communes et transparentes est une priorité importante du gouvernement fédéral.

"Notre gouvernement déploie tous les efforts voulus pour s'assurer que les règlements soient clairs et compris de tous", a ajouté le ministre Strahl.

Le chef Noah Augustine de la Première nation Metepenagiag (Nouveau-Brunswick) et le chef Lawrence Paul de la Première nation Millbrook (Nouvelle-Ecosse), qui sont coprésidents de l'Atlantic Policy Congress of First Nation Chiefs, ont bien accueilli l'annonce.

"L'aide et le soutien offerts en vue de renforcer les capacités des entreprises de pêche commerciale contribueront grandement à aider nos collectivités à jouer un rôle clé à long terme dans le secteur des pêches de l'Atlantique", a affirmé le chef Lawrence Paul.

"Nos collectivités ont tiré des leçons inestimables au cours des dernières années dans le secteur des pêches commerciales. Il n'y a aucun doute qu'il s'agit d'une activité commerciale et que nous devons concentrer nos efforts pour renforcer notre capacité de jouer un rôle clé aujourd'hui et demain", a ajouté le chef Noah Augustine.

L'IPCIA s'ajoute aux programmes actuels du gouvernement du Canada et respecte l'engagement pris dans le Budget 2007.

FICHE D'INFORMATION

INITIATIVE DES PECHES COMMERCIALES INTEGREES DE L'ATLANTIQUE

L'Initiative des pêches commerciales intégrées de l'Atlantique (IPCIA) a été annoncée dans le Budget 2007. Son but est de permettre aux Premières nations mi'kmaq et malécites (PNMM) des Maritimes et de la Gaspésie au Québec, de gérer et de maximiser l'accès aux pêches commerciales intégrées que leur confère l'Initiative de l'après-Marshall.

Cette nouvelle initiative aidera les PNMM à continuer de renforcer leurs capacités, à planifier et à gérer des entreprises de pêche commerciale prospères ainsi qu'à participer à la cogestion des pêches.

Précisément, ce nouvel investissement de 20 millions de dollars sur deux ans aidera à :

- améliorer les capacités de gestion, d'administration et d'exploitation des entreprises afin de les aider à fonctionner efficacement ainsi que de maximiser l'accès aux pêches commerciales intégrées;

- participer à la cogestion des pêches commerciales intégrées;

- appliquer le Système électronique de gestion des pêches;

- diriger des programmes actuels de formation ou de mentorat en mer et en classe, de même que d'autres activités de renforcement des capacités, et à y participer;

- assurer la diversification des entreprises de pêche commerciale en apportant des améliorations mineures à l'infrastructure des pêches (modernisation des navires, récolte et amélioration de l'équipement terrestre) et à répondre à d'autres besoins.

L'Atlantic Policy Congress et des groupes de gérance de bassins versants faciliteront une grande partie des activités de renforcement des capacités du programme.

Un autre objectif à long-terme de l'IPCIA est de continuer à créer des conditions favorables à la conclusion de traités à plus long terme avec les PNMM selon le processus dirigé par Affaires indiennes et du Nord Canada.

La décision que la Cour suprême du Canada a rendue dans l'affaire Marshall à l'automne 1999 a une incidence sur 34 PNMM en Nouvelle-Ecosse, au Nouveau-Brunswick, à l'Ile-du-Prince-Edouard et au Québec. A la suite de la réponse du gouvernement fédéral à cette décision, de nombreuses collectivités ont commencé à participer aux pêches commerciales, ou accru leur participation à celles-ci. Les PNMM possèdent actuellement quelque 1 300 permis de pêche commerciale, formant ainsi 520 entreprises de pêche.

http://www.dfo-mpo.gc.ca

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Phil Jenkins
    Relations avec les médias
    613-990-7537
    ou
    Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Cabinet du ministre
    Steve Outhouse, Directeur des Communications
    613-992-3474