Citoyenneté et Immigration Canada

Citoyenneté et Immigration Canada

17 juin 2009 09h38 HE

Le gouvernement du Canada présente des modifications visant à protéger les travailleurs étrangers vulnérables

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 17 juin 2009) - Le gouvernement du Canada présentera aujourd'hui de nouveau des modifications à la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés (LIPR) afin de protéger les travailleurs étrangers vulnérables comme des danseuses exotiques et des aides familiaux résidants qui pourraient être victimes d'exploitation.

Le projet de loi a été déposé au cours de la dernière législature, mais est mort au feuilleton à la suite du déclenchement d'une élection.

"Ces modifications renforceront le système d'immigration du Canada en aidant à prévenir des situations dans lesquelles les travailleurs temporaires au Canada pourraient être maltraités, exploités ou devenir victimes de la traite de personnes", a déclaré Josée Verner, Ministre des Affaires intergouvernementales, présidente du Conseil privé de la Reine pour le Canada et ministre de la Francophonie, au nom de Jason Kenney, ministre de la Citoyenneté, de l'Immigration et du Multiculturalisme.

"Les modifications aideront à faire avancer notre programme d'augmentation de la protection pour les travailleurs étrangers temporaires, en permettant d'éviter que les mauvais traitements se produisent en premier lieu", a ajouté Rona Ambrose, ministre du Travail.

Le projet de loi donnerait au ministre de la Citoyenneté et de l'Immigration le pouvoir d'ordonner aux agents d'immigration de refuser de délivrer des permis de travail aux travailleurs étrangers vulnérables qui pourraient être victimes de la traite de personnes et sont amenés au Canada et obligés de travailler contre leur volonté en emplois humiliants et dégradants.

"Il s'agit d'une mesure additionnelle qui aidera à garantir le maintien des attentes en matière de sécurité au Canada", a ajouté la députée Joy Smith (Kildonan-St. Paul).

Renseignements