Industrie Canada

Industrie Canada

13 mai 2005 09h15 HE

Le gouvernement du Canada s'engage à appuyer le programme proposé d'avions commerciaux de Série C

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 13 mai 2005) - Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui son engagement de participer financièrement au programme d'avions commerciaux de Série C, si Bombardier décide d'aller de l'avant avec ce projet. En soutenant Bombardier, le gouvernement du Canada s'assure que le projet est basé au Canada et offre ainsi aux entreprises de l'industrie aérospatiale la possibilité de participer à la production de cette nouvelle série d'avions de pointe, les plus gros avions jamais construits au Canada.

L'appui fédéral proposé au projet d'avions de série C illustre bien la volonté du gouvernement d'améliorer la compétitivité de l'industrie aérospatiale canadienne et de s'assurer que les Canadiens profitent des retombées de l'activité considérable de cette industrie.

Le gouvernement du Canada versera une contribution remboursable pouvant atteindre 350 millions de dollars à Bombardier Aérospatiale pour appuyer les projets de recherche et développement (R-D) liés aux avions. Le budget de 2005 a pris en compte ce financement qui est conditionnel à la signature par Bombardier d'une entente finale à la satisfaction des deux parties, et au démarrage du projet après que Bombardier ait obtenu des engagements fermes des autres partenaires du projet du secteur privé et d'autres gouvernements.

Le financement que le gouvernement fédéral a consenti au programme de la Série C soutiendra la R-D effectuée par Bombardier pour mettre au point les technologies nécessaires aux avions de prochaine génération et, si le projet est mis en oeuvre, permettra aux travailleurs et à l'économie canadienne de profiter dans une large mesure de ce projet.

"De telles initiatives constituent des occasions à long terme pour l'industrie canadienne et l'appui que nous proposons permettra non seulement à Bombardier de développer une nouvelle série d'avions, mais aussi aux sociétés aérospatiales du Canada d'élaborer de nouvelles technologies et d'améliorer leur compétitivité dans le secteur mondial de l'aérospatiale, déclarait l'honorable David L. Emerson, ministre de l'Industrie. Les entreprises canadiennes jouent un rôle crucial dans bon nombre de projets aérospatiaux au niveau mondial. Le gouvernement du Canada collaborera avec les entreprises de toutes les branches de l'industrie aérospatiale afin de promouvoir leur capacité de participer aux côtés de Bombardier au projet Série C."

"L'obtention d'une part importante du projet série C proposé permettra la création d'emplois, maintiendra l'excellence canadienne en construction d'aéronefs et positionnera l'industrie sur la voie de la réussite continue, ajoutait l'honorable Jean-C. Lapierre, ministre des Transports et ministre responsable du Québec. L'annonce que nous faisons aujourd'hui illustre l'importance de ce projet non seulement pour Bombardier et son siège social au Québec, mais également pour notre industrie aéronautique nationale et pour les compagnies canadiennes partout au pays."

"Le gouvernement du Canada est convaincu que les Canadiens profiteront dans une large mesure de la R-D qui sera générée, advenant que Bombardier décide d'aller de l'avant dans son projet d'avions de série C, déclarait l'honorable Stéphane Dion, ministre de l'Environnement et député fédéral de Saint-Laurent--Cartierville.

L'appui fédéral tient compte des exigences du projet présenté par Bombardier et constitue moins de 10 % des frais de lancement du programme. L'appui du gouvernement fédéral ferait partie de la proposition élaborée par le gouvernement du Québec selon laquelle les nouveaux aéronefs seraient assemblés à Montréal, dans des installations qui y seraient construites à cet effet.

Le gouvernement du Canada appuyait de façon égale les propositions élaborées par les gouvernements du Québec et de l'Ontario. C'est Bombardier qui a décidé d'assembler les aéronefs au Québec.

Offrir un effet de levier aux initiatives importantes comme le programme Série C afin d'accroître la compétitivité à long terme constitue un élément stratégique clé de la démarche canadienne pour l'industrie aérospatiale. Le Canada compte un grand nombre de chefs de file dans le domaine aéronautique qui compétitionnent au niveau mondial et qui pourraient être choisis dans le cadre du programme série C.

L'appui fédéral aux initiatives stratégiquement importantes comme le projet série C est endossé par le Partenariat canadien de l'aérospatiale composé de cadres supérieurs de sociétés aérospatiales du Canada, de groupes ouvriers et d'universitaires, de même que du gouvernement du Canada et de cinq gouvernements provinciaux.

L'industrie aérospatiale canadienne est parmi les quatre premières au monde et représente un secteur clé de l'économie canadienne. Elle emploie plus de 75 000 Canadiens et apporte une contribution importante aux collectivités à l'échelle du pays.

L'annonce d'aujourd'hui a eu lieu au Centre des technologies de fabrication de pointe en aérospatiale (CTFPA), situé sur le campus de l'Université de Montréal. La raison d'être du CTFPA est de développer des compétences essentielles et de démontrer les méthodes modernes de fabrication de pointe en aérospatiale qui peuvent faire réaliser des économies importantes tout en maintenant un haut niveau de qualité, de fiabilité et de performance.


Fiche d'information

Centre des technologies de fabrication de pointe en aérospatiale

Montréal, Québec

Le Centre des technologies de fabrication de pointe en aérospatiale (CTFPA), situé à Montréal, est une nouvelle initiative issue du partenariat entre le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) et l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec. Sa raison d'être est de développer des compétences essentielles et de démontrer les méthodes modernes en technologies de fabrication de pointe en aérospatiale qui peuvent faire réaliser des économies importantes tout en maintenant un haut niveau de qualité, de fiabilité et de performance.

Les activités de recherche et développement du Centre mobilisent les installations et les programmes existants de l'Institut de recherche en aérospatiale, et d'autres établissements et programmes liés au CNRC à travers le Canada, afin d'aider l'industrie à mettre en oeuvre des méthodes de fabrication de pointe en aérospatiale.

Un centre d'intérêt important est de faciliter la transition à la fabrication de la prochaine génération, en particulier dans les petites et moyennes entreprises. Le programme a été conçu pour répondre aux besoins connus de l'industrie aérospatiale canadienne concernant quatre grandes questions :



- les coûts de fabrication et du cycle de vie
- les matériaux, procédés et systèmes écologiques
- les systèmes de gestion de l'intelligence et de l'information
stratégiques
- le développement et la formation des ressources humaines

Le CTFPA compte environ 100 personnes (dont le personnel et les
travailleurs invités de l'industrie et des universités) réparties
en plusieurs groupes de recherche qui concentrent leurs efforts sur :

- le formage, l'assemblage et l'usinage de pointe des produits
métalliques et des composites.
- l'automatisation des procédés et robotique pour l'assemblage,
le traitement de surface et l'inspection des structures
- la modélisation de processus et la simulation
- les systèmes d'information et la fabrication virtuelle.


La construction du CTFPA-CNRC a été achevée à l'automne 2004. Le personnel occupe maintenant l'édifice et l'équipement a été installé et mis en service.

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable David L. Emerson
    Ministre de l'Industrie
    Christiane Fox
    (613) 995-9001
    ou
    Cabinet de l'honorable Jean-C. Lapierre
    Ministre des Transports
    Irène Marcheterre
    Directrice des communications
    (613) 991-0700
    ou
    Industrie Canada
    Relations avec les médias
    (613) 943-2502
    ou
    Cabinet de l'honorable Stéphane Dion
    Ministre de l'Environnement
    André Lamarre
    Directeur des communications
    (819) 997-1441