Ressources humaines et Développement des compétences Canada

Ressources humaines et Développement des compétences Canada

10 févr. 2010 10h00 HE

Le gouvernement du Canada vient en aide aux apprentis de la Saskatchewan

Le Plan d'action économique du Canada investit dans le développement des compétences

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(Marketwire - 10 fév. 2010) - Plus de 630 apprentis de la Saskatchewan ont tiré parti de la Subvention à l'achèvement de la formation d'apprenti versée par le gouvernement fédéral, et 5 800 autres apprentis reçoivent la Subvention incitative aux apprentis.

La ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, l'honorable Diane Finley, a souligné aujourd'hui de ces taux de participation aux deux programmes de subventions au Saskatchewan Institute of Applied Science and Technology (SIAST), où elle félicitait les apprentis.

"Le gouvernement actuel veut aider les Canadiens à acquérir les compétences dont ils ont besoin pour être concurrentiels dans le marché mondial et pour améliorer leurs perspectives d'avenir et celles de leurs familles, a affirmé la ministre Finley. Je suis heureuse de constater qu'un grand nombre d'apprentis de la Saskatchewan saisissent cette occasion de devenir des gens de métier spécialisés."

"En fournissant du soutien financier aux apprentis, on les aide non seulement à faire joindre les deux bouts, mais on leur offre une mention très valorisée en ce qui a trait à leur cheminement dans leurs études postsecondaires et leurs décisions relatives à leur carrière, a déclaré le président et premier dirigeant du SIAST, M. Robert G. McCulloch. Outre les 159 programmes de certificats, diplômes et degrés, le SIAST offre également de la formation technique aux apprentis dans 26 métiers."

Dans le cadre du Plan d'action économique du Canada, la Subvention à l'achèvement de la formation d'apprenti prévoit un montant de 2 000 dollars pour les apprentis qui achèvent leur programme d'apprentissage et reçoivent leur certificat de compagnon dans un métier désigné Sceau rouge.

La reconnaissance professionnelle du Sceau rouge repose sur des normes nationales relatives à l'exercice de métiers spécialisés et qui accroissent la possibilité pour les gens de métier de travailler partout au Canada.

Le gouvernement du Canada offre également la Subvention incitative aux apprentis, soit un montant de 1 000 dollars par année offert à des apprentis qui terminent avec succès la première ou la deuxième année ou le premier ou deuxième niveau d'un programme d'apprentissage d'un métier désigné Sceau rouge, le maximum étant de 2 000 dollars.

Le gouvernement fédéral consacre plus de 40 millions de dollars par année à la Subvention à l'achèvement de la formation d'apprenti afin d'encourager les apprentis à recevoir un certificat de compagnon dans un métier désigné du Sceau rouge, ce qui leur permettra de travailler presque partout au Canada.

Ces deux subventions permettent aux apprentis qui achèvent leur formation d'apprenti et obtiennent un certificat de compagnon dans un métier désigné Sceau rouge de recevoir jusqu'à 4 000 dollars.

Le présent communiqué est également offert en médias substituts, sur demande.

S'IL Y A INCOMPATIBILITE ENTRE UNE VERSION IMPRIMEE ET LA VERSION ELECTRONIQUE DU PRESENT COMMUNIQUE, LA VERSION ELECTRONIQUE PREVAUT.

ATS (appareil de télécommunications pour sourds)

Le présent communiqué est disponible en ligne, au www.plandaction.gc.ca.

DOCUMENT D'INFORMATION

De nombreux Canadiens qui désirent poursuivre une carrière dans les métiers spécialisés se heurtent à des obstacles financiers. Le gouvernement du Canada a donc instauré la Subvention incitative aux apprentis afin de les aider à payer une partie de leurs frais de scolarité, de leurs déplacements et de leurs outils.

Afin d'aider davantage les apprentis à terminer leur formation et à entreprendre une carrière fructueuse dans un métier spécialisé, le gouvernement a créé la Subvention à l'achèvement de la formation d'apprenti, dans le cadre du Plan d'action économique du Canada.

Les apprentis inscrits qui terminent avec succès la première ou la deuxième année ou le premier ou le deuxième niveau (ou l'équivalent) d'un programme d'apprentissage d'un métier désigné Sceau rouge peuvent demander une Subvention incitative aux apprentis. Les apprentis qui ont achevé leur programme d'apprentissage et reçu leur certificat de compagnon dans un métier désigné Sceau rouge depuis le 1er janvier 2009 peuvent demander la Subvention à l'achèvement de la formation d'apprenti.

Toutes les modalités de demande de subventions aux apprentis sont décrites dans le site Web de Service Canada, à l'adresse servicecanada.gc.ca/apprentissage. L'apprenti peut faire une demande en ligne ou envoyer un formulaire de demande par la poste. Il doit également présenter une preuve d'admissibilité aux subventions. Service Canada accepte les demandes de Subvention incitative aux apprentis depuis janvier 2007, et de Subvention à l'achèvement de la formation d'apprenti depuis juillet 2009.

Le Plan d'action économique du Canada vise à protéger les Canadiens pendant la récession mondiale et à investir dans la croissance à long terme de notre pays. Le gouvernement du Canada fait ainsi des investissements appréciables afin de soutenir les travailleurs et leur famille :

- Un financement supplémentaire de un milliard de dollars sur deux ans pour la formation offerte dans le cadre du régime d'assurance-emploi.

- Un investissement de 500 millions de dollars sur deux ans dans un fonds de transition et de formation stratégique pour répondre aux besoins particuliers des travailleurs, qu'ils soient ou non admissibles à l'assurance-emploi.

- Un financement supplémentaire de 175 millions de dollars pour soutenir le développement des compétences et la formation chez les Autochtones.

- Un financement supplémentaire pour des programmes clés visant à soutenir les travailleurs âgés, les jeunes Canadiens et les apprentis, et à reconnaître les titres de compétences étrangers.

Le Plan d'action économique du Canada offre également un soutien supplémentaire temporaire aux travailleurs et aux chômeurs par l'intermédiaire des mesures suivantes liées à l'assurance-emploi :

- Offrir à l'échelle nationale cinq semaines supplémentaires de prestations d'assurance-emploi qui étaient réservées auparavant, dans le cadre d'un projet pilote, à des régions particulières ayant un taux de chômage élevé.

- Investir environ 500 millions de dollars sur deux ans pour permettre à des travailleurs de longue date de recevoir des prestations de revenu prolongées pendant qu'ils reçoivent une formation à long terme.

- Prolonger la durée des accords de travail partagé, dont le maximum passe à 52 semaines en 2009 et en 2010, et améliorer l'accès aux accords de travail partagé grâce à une plus grande souplesse des critères d'admissibilité.

- Maintenir les taux de cotisation d'assurance-emploi à 1,73 dollar par tranche de 100 dollars en 2010, soit le même niveau qu'en 2009.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre Finley
    Michelle Bakos
    Attachée de presse
    819-994-2482
    ou
    Ressources humaines et Développement des compétences Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559