Citoyenneté et Immigration Canada

Citoyenneté et Immigration Canada

28 nov. 2008 10h46 HE

Le ministre Kenney annonce les niveaux d'immigration pour 2009 et émet des instructions concernant le traitement des demandes de travailleurs qualifiés du volet fédéral

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 28 nov. 2008) - Le ministre de la Citoyenneté, de l'Immigration et du Multiculturalisme, Jason Kenney, a annoncé aujourd'hui que le Canada maintiendra le cap en matière d'immigration en 2009, en accueillant entre 240 000 et 265 000 nouveaux résidents permanents.

"Alors que d'autres pays comme le Royaume-Uni et l'Australie envisagent d'accueillir moins d'immigrants, nos niveaux d'immigration pour 2009 sont identiques à ceux de l'an dernier et figurent parmi les plus élevés des 15 dernières années au Canada", a déclaré le ministre Kenney. "Ces chiffres reflètent un engagement continu envers un programme d'immigration qui assure un équilibre entre les objectifs du Canada en matière d'économie, d'obligations humanitaires et de réunification des familles."

Le plan de 2009 vise un nombre maximal de 156 600 immigrants dans la catégorie de l'immigration économique, de 71 000 dans la catégorie du regroupement familial et de 37 400 dans la catégorie de l'immigration pour des motifs d'ordre humanitaire.

Le ministre Kenney a également annoncé une autre mesure visant à faire en sorte que le programme d'immigration réponde mieux aux besoins du marché du travail du Canada. Rétroactivement au 27 février 2008, date précisée dans le budget fédéral, le Plan d'action pour accélérer l'immigration prévoit l'émission d'instructions à l'intention des agents des visas qui examinent les nouvelles demandes provenant de travailleurs qualifiés du volet fédéral, afin de veiller à ce qu'ils traitent les demandes qui proviennent de candidats :

- qui appartiennent à l'une des 38 professions faisant l'objet d'une demande élevée dans des domaines comme la santé, les métiers spécialisés, les finances et l'extraction des ressources, ou

- qui ont un avis d'emploi réservé, ou qui vivent déjà légalement au Canada depuis un an à titre de travailleurs étrangers temporaires ou d'étudiants étrangers.

La liste des 38 professions a été élaborée en consultation avec les provinces, les territoires, les entreprises, les syndicats et d'autres intervenants. Les nouvelles demandes des travailleurs qualifiés du volet fédéral qui ne répondent pas aux critères d'admissibilité décrits ci-dessus ne seront pas traitées et les frais de demande seront remboursés en totalité. Cette mesure, combinée aux fonds mis de côté dans le budget de 2008 pour améliorer le système d'immigration, empêchera l'augmentation de l'arriéré et en amorcera la réduction.

"Les critères d'admissibilité s'appliquent uniquement aux nouvelles demandes des travailleurs qualifiés du volet fédéral et n'auront pas d'effet sur les objectifs en matière de réunification des familles ou de protection des réfugiés du Canada", a affirmé le ministre Kenney. "Les demandeurs non admissibles à titre de travailleurs qualifiés du volet fédéral pourraient l'être en vertu d'une autre catégorie, comme le Programme des candidats des provinces ou la catégorie des travailleurs étrangers temporaires, ce qui leur permettrait de présenter une demande de résidence permanente au titre de la nouvelle catégorie d'expérience canadienne. Il y a de nombreuses façons d'immigrer au Canada", a-t-il ajouté.

Le Ministère a amélioré son site Web pour aider les candidats à l'immigration à explorer plus facilement toute la gamme des possibilités d'immigration qui s'offrent à eux. Le site comprend maintenant une partie spécifique pour les employeurs (http://www.cic.gc.ca/employeurs/) et un nouvel outil interactif (www.cic.gc.ca/veniraucanada) qui jumelle l'information fournie par le demandeur éventuel aux programmes d'immigration qui conviennent le mieux à sa situation.

"Nous nous attendons à ce que les nouveaux demandeurs au titre de la catégorie des travailleurs qualifiés du volet fédéral, y compris ceux qui ont un emploi réservé, reçoivent une réponse dans un délai de six à douze mois, par rapport à six ans, dans certains cas, en vertu de l'ancien système", a affirmé le ministre Kenney. "Toutes les autres demandes de la catégorie économique, y compris celles des demandeurs sélectionnés par le Québec, des candidats des provinces, de la catégorie de l'expérience canadienne et des aides familiaux résidants, continueront d'être traitées en priorité."

Ces améliorations, de concert avec un certain nombre d'initiatives récentes parmi lesquelles figure notamment la création de la catégorie de l'expérience canadienne, placent le Canada sur un pied d'égalité avec deux de ses principaux concurrents en matière de recrutement de travailleurs hautement qualifiés, soit l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Ces deux pays ont éliminé leur arriéré et se sont dotés de systèmes permettant la prise de décisions définitives pour les demandes de la catégorie économique dans un délai d'un an.

"Les mesures prises récemment par le présent gouvernement pour améliorer le système d'immigration aideront le Canada à demeurer concurrentiel sur la scène internationale et à répondre aux besoins du marché du travail intérieur", conclut le ministre Kenney.

Renseignements

  • Citoyenneté et Immigration Canada
    Cabinet de la ministre
    Alykhan Velshi
    613-954-1064
    ou
    Citoyenneté et Immigration Canada
    Direction générale des communications
    Relations avec les médias
    613-952-1650