Agriculture et Agroalimentaire Canada

Agriculture et Agroalimentaire Canada

17 janv. 2008 14h49 HE

Le ministre Ritz organise une rencontre entre la Commission canadienne du blé et l'industrie de l'orge

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 17 jan. 2008) - L'honorable Gerry Ritz, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a annoncé aujourd'hui qu'il exhortera la Commission canadienne du blé (CCB) à rencontrer les groupes, producteurs, manutentionnaires et entreprises de maltage de l'industrie de l'orge afin de discuter de l'avenir de cette dernière. Cette réunion, prévue le 29 janvier 2008 à Ottawa, portera sur les façons de faire la transition vers un système d'options de commercialisation pour les producteurs d'orge.

"Il y a, de toute évidence, un fossé important entre les attentes des producteurs et de l'industrie et l'orientation que la Commission canadienne du blé veut absolument suivre, a affirmé le ministre Ritz. Il est grand temps que la CCB cesse d'affronter les producteurs et s'assoie avec eux pour commencer à formuler des options de commercialisation concrètes."

Le ministre prône la tenue d'une réunion étant donné les critiques généralisées qu'a suscitées l'annonce récente du programme CashPlus par la CCB. Les groupes de producteurs, les manutentionnaires et les entreprises de maltage ont rejeté le programme, le qualifiant de demi-mesure qui est très loin de constituer une véritable option de commercialisation.

"La mise en place de ce programme montre que la CCB n'a manifestement pas tenu compte de l'industrie, a déclaré le ministre. Si elle avait écouté les producteurs et les groupes de l'industrie, elle aurait su que cette option était impraticable. La CCB essaie maintenant de forcer l'industrie à adopter le programme en refusant de vendre l'orge brassicole de la dernière saison aux entreprises de maltage tant qu'elles ne souscriront pas au nouveau programme."

Les groupes de l'industrie ont mis le ministre au courant du fait qu'ils avaient demandé maintes fois à la Commission canadienne du blé de tenir une telle rencontre, mais qu'ils n'avaient obtenu aucune réponse.

"Cette situation est inacceptable et le gouvernement fera en sorte que les agriculteurs soient entendus, a conclu le ministre Ritz. Il est temps que la CCB se mette à l'écoute des agriculteurs et fasse passer leurs intérêts avant les siens. Cette réunion sera l'occasion idéale de le faire."

Renseignements

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada
    Ottawa (Ontario)
    Relations avec les médias
    613-759-7972
    1-866-345-7972
    ou
    Cabinet de l'honorable Gerry Ritz
    Todd MacKay
    Directeur des communications
    613-759-1059