Sécurité publique Canada

Sécurité publique Canada

09 déc. 2009 11h47 HE

Le ministre Van Loan félicite l'Agence des services frontaliers du Canada pour une importante saisie de cocaïne

Les agents des services frontaliers à Sarnia, en Ontario, empêchent la distribution de 50 kilogrammes de cocaïne dans les rues du Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 9 déc. 2009) - L'honorable Peter Van Loan, ministre de la Sécurité publique, a fait aujourd'hui la déclaration suivante à la suite de la saisie d'environ 50 kilogrammes de cocaïne, d'une valeur approximative de 6,25 millions de dollars, par l'Agence des services frontaliers du Canada, au poste d'entrée du pont Blue Water, à Sarnia, en Ontario.

"Je salue l'excellent travail que les agents des services frontaliers ont effectué pour empêcher la distribution de 50 kilogrammes de cocaïne dans nos rues, a déclaré l'honorable Peter Van Loan, ministre de la Sécurité publique. Le gouvernement est conscient que la contrebande de drogues et d'armes illicites alimente les groupes du crime organisé au Canada, et est résolu à fournir aux organismes d'application de la loi les outils dont ils ont besoin pour assurer la sécurité dans nos collectivités.

C'est ainsi que, dans le cadre de la Stratégie nationale antidrogue, nous avons versé un montant de 102 millions de dollars sur cinq ans, pour lutter contre la production et la distribution des drogues illicites. D'autres mesures contre les groupes du crime organisé, les gangs de rue, les armes et les drogues illicites ont été prises, notamment :

- un financement de 400 millions de dollars sur cinq ans dans le cadre du Fonds de recrutement de policiers;

- le recrutement de plus de 1 500 agents de la GRC;

- le soutien des programmes visant à empêcher les jeunes de se joindre aux gangs;

- des peines d'emprisonnement obligatoires pour les crimes commis avec une arme à feu;

- de nouvelles dispositions législatives visant à durcir les peines pour la violence liée aux gangs et au crime organisé et pour le trafic de drogues.

- La présentation à nouveau de modifications législatives imposant des peines d'emprisonnement obligatoire pour les personnes qui commettent des crimes graves.

Le message du gouvernement est clair - la production, le trafic et la distribution des drogues illicites dans nos collectivités ne seront pas tolérés. Nous continuerons de fournir aux organismes d'application de la loi les outils dont ils ont besoin pour lutter contre les groupes du crime organisé et les trafiquants de drogue."

Renseignements

  • Sécurité publique Canada
    Relations avec les médias
    613-991-0657