Industrie Canada

Industrie Canada

21 janv. 2008 09h54 HE

Le ministre de l'Industrie et Ministre des Travaux Publics saluent d'importants investissements assortis de retombées industrielles au Québec

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 21 jan. 2008) - L'honorable Jim Prentice, ministre de l'Industrie, et son collègue, l'honorable Michael Fortier, ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux, ont aujourd'hui accueilli favorablement la nouvelle selon laquelle les sociétés Boeing et Lockheed Martin fourniront des contrats au Québec comprenant un minimum de contenu canadien d'une valeur de plus de 660 millions de dollars, dans le cadre de leurs engagements à l'égard des retombées industrielles au Canada.

"Ces importants investissements témoignent de la confiance qu'inspirent l'ingéniosité et la capacité des entreprises de notre région, qui ont montré qu'elles ont ce qu'il faut pour faire partie des chaînes d'approvisionnement mondiales de Boeing et Lockheed Martin", a déclaré le ministre Fortier.

Tous ces contrats et investissements sont liés à l'acquisition par le gouvernement d'avions de transport stratégique et tactique destinés aux Forces canadiennes. Selon la Politique des retombées industrielles au Canada, les acquisitions importantes du gouvernement sont assorties d'une garantie selon laquelle les maîtres d'oeuvre s'engagent à investir dans l'économie canadienne un montant égal à 100 p. 100 de la valeur de leur contrat. Les entrepreneurs sont libres de faire les transactions qui leur paraissent sensées sur le plan commercial, ce qui leur permettra de nouer des relations d'affaires durables.

L'achat et le soutien de quatre avions C-17 auprès de Boeing donneront lieu à une activité économique de l'ordre de 1,5 milliard de dollars au Canada. Dans le cadre d'un autre contrat lié à l'acquisition récemment annoncée de 17 avions Hercules C-130J, Lockheed Martin a accepté de procéder à un investissement de 842 millions de dollars et de prendre des engagements supplémentaires à l'égard du soutien en service, à négocier au cours de la prochaine année.

"Ces investissements donnent aujourd'hui un aperçu de l'activité économique que l'acquisition d'avions de transport stratégique et tactique a commencé à générer, a déclaré l'honorable Jim Prentice, ministre de l'Industrie. Ce n'est que le début des retombées industrielles considérables qui seront réalisées au cours des prochaines années."

Compte tenu de la vaste capacité de l'industrie canadienne, les entreprises de toutes les régions du Canada profiteront de ces deux importantes acquisitions, et elles devraient également profiter de l'ensemble de l'initiative "Le Canada d'abord". On prévoit d'autres projets qui garantiront tous un rendement d'un dollar pour chaque dollar investi.

FICHE D'INFORMATION

Retombées économiques industrielles pour les Canadiens

La Politique des retombées industrielles au Canada
Les retombées industrielles constituent un élément important de toutes les grandes acquisitions liées à la défense et notamment des projets liés au transport aérien stratégique et tactique.

Le gouvernement du Canada cherche à garantir que ces acquisitions génèrent le maximum de retombées économiques de haute qualité pour les Canadiens et que les entreprises canadiennes sont bien en mesure de jouer des rôles importants à mesure que les projets avancent.

La Politique des retombées industrielles au Canada encadre le recours à certaines acquisitions fédérales en vue d'un développement industriel à long terme. Suivant cette politique, les entrepreneurs doivent s'engager dans des activités économiques de qualité, dans des secteurs technologiques de pointe de l'économie canadienne. La valeur de ces activités doit être égale à 100 p. 100 de celle du contrat. Au moins 60 p. 100 des activités proposées doivent être déterminées avant l'attribution du contrat, et le reste pendant la durée du projet.

La Politique assure aux Canadiens d'importantes retombées à long terme, et ce,

- en augmentant la compétitivité industrielle, l'accès au marché, la commercialisation et l'investissement dans des secteurs technologiques de pointe au Canada,

- en plaçant des entreprises canadiennes dans les chaînes d'approvisionnement mondiales de grandes sociétés internationales,

- en incitant les entrepreneurs à établir des partenariats avec des sociétés canadiennes, à titre de sous-traitants ou de membres d'équipes,

- en développant et en maintenant au Canada la capacité d'assurer le soutien à long terme de l'équipement des Forces canadiennes,

- en favorisant la croissance des petites et moyennes entreprises du Canada et le développement de la capacité industrielle régionale.

Les engagements relatifs aux retombées industrielles font partie des modalités exécutoires du contrat, dont Industrie Canada assure l'administration et la vérification, avec l'aide des organismes de développement régional. Le Ministère collabore aussi étroitement avec le ministère de la Défense nationale et TPSGC, des premières phases du projet à son achèvement.

On trouvera d'autres renseignements sur la Politique sur le site Web suivant : irb-rir.gc.ca.

Retombées industrielles des acquisitions liées à la stratégie "Le Canada d'abord"

Comme pour toutes les importantes acquisitions fédérales, les entrepreneurs principaux visés par des acquisitions liées à la stratégie "Le Canada d'abord" s'engagent dans des activités économiques de qualité dans des secteurs technologiques de pointe de l'économie canadienne, la valeur de ces activités devant être égale à 100 p. 100 de celle du contrat.

En outre, ces entrepreneurs doivent réaliser au minimum 50 p. 100 de leurs retombées industrielles dans les secteurs de l'aérospatiale et de la défense, 30 p. 100 dans des technologies clés déterminées et 15 p. 100 dans des petites et moyennes entreprises.

Le gouvernement a collaboré avec l'Association des industries aérospatiales du Canada et l'Association des industries canadiennes de défense et de sécurité en vue d'établir un ensemble de neuf technologies clés. En ce qui concerne les projets liés à l'aérospatiale, les retombées canadiennes doivent non seulement avoir une valeur élevée et viser la haute technologie, mais elles doivent également cibler, dans une proportion de 30 p. 100, les technologies qui sont essentielles à la réussite de l'industrie au cours des prochaines décennies. Cela permettra à l'industrie de profiter le plus possible des retombées dès maintenant et longtemps après ces acquisitions.

Les neuf technologies de pointe sont les suivantes :

- Fabrication de pointe et matériaux émergents

- Avionique et systèmes de mission

- Communications et contrôle

- Propulsion et gestion du régime

- Sécurité et protection

- Capteurs

- Simulation, formation et environnement synthétique

- Espace

- Systèmes de véhicule sans pilot.

Renseignements

  • Cabinet de l'honorable Jim Prentice
    Ministre de l'Industrie
    Bill Rodgers
    Directeur des communications
    613-995-9001
    ou
    Industrie Canada
    Relations avec les médias
    613-943-2502