Conseil canadien du porc

Conseil canadien du porc

24 févr. 2010 15h15 HE

Le ministre reporte la date limite d'inscription au Programme de réserve pour pertes sur prêts de l'industrie du porc

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 24 fév. 2010) - Le Conseil canadien du porc (CCP) se réjouit de l'annonce faite aujourd'hui par l'honorable Gerry Ritz, ministre d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), de reporter la date limite d'inscription au Programme de réserve pour pertes sur prêts dans l'industrie du porc (PRPPIP) du 1er mars au 26 mars 2010 et d'augmenter à 90 % la part de risque assumée par le gouvernement sur les prêts utilisés pour rembourser les avances dans le cadre du Programme de paiements anticipés.

« Ces modifications offriront plus de temps aux producteurs pour réviser leurs plans d'entreprise, signale M. Jurgen Preugschas, président du CCP, et permettront aux institutions financières, espérons-le, d'accorder davantage de prêts dans le cadre de ce programme. ».

L'industrie porcine a surmonté plusieurs obstacles au cours des dernières années, notamment en raison des inquiétudes associées au virus H1N1, du coût élevé de l'alimentation animale, du taux de change et des politiques publiques américaines. L'industrie a réagi en mettant en place des restructurations majeures et en faisant preuve de détermination pour se sortir de l'impasse.

Les chiffres du quatrième trimestre de 2009 sur les porcs, publiés la semaine dernière par Statistique Canada, ont démontré que l'industrie porcine poursuivait son déclin.

  • Le cheptel reproducteur canadien a diminué de 4,3 %;
  • les stocks de truies s'élèvent à 1,3 million de têtes, le plus bas niveau depuis 2000;
  • les stocks de porcs sont à leur plus bas depuis 12 ans;
  • le nombre d'exploitations porcines au Canada continue de diminuer et atteint maintenant 7360; 
  • les exportations totales de porcs vivants étaient de 6,4 millions de têtes, en baisse de 31,9 % comparativement à 2008.

L'effet de la baisse du nombre de porcs au Canada se fera bientôt sentir sur les infrastructures et les services comme les abattoirs, les meuneries, le transport et les services vétérinaires dans bon nombre de régions rurales du pays. 

Le 28 juin 2009, le Conseil canadien du porc a publié son Plan de transition stratégique, intitulé « Le plan de la réussite du secteur canadien du porc ». Il s'agit d'un plan détaillé d'orientation du secteur pour les cinq prochaines années. Il comprend plusieurs initiatives stratégiques, en lien avec la pénétration des marchés et l'intégrité de la filière porcine qui contribueront à la compétitivité à long terme de l'industrie.

Le CCP représente l'ensemble des producteurs de porcs du Canada. Le Conseil est une fédération qui regroupe neuf associations provinciales du secteur porcin. Ses activités visent à assurer le dynamisme et la prospérité de l'industrie du porc au Canada.

Renseignements

  • Conseil canadien du porc
    Gary Stordy
    Directeur des relations publiques
    613-236-9239, poste 277
    stordy@cpc-ccp.com