Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

09 oct. 2007 14h00 HE

Le nouveau gouvernement du Canada annonce de nouveaux projets pour protéger la santé des océans

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 9 oct. 2007) - L'honorable Loyola Hearn, ministre des Pêches et des Océans a annoncé aujourd'hui de nouveaux projets visant à améliorer de façon significative la santé des océans du Canada dans le cadre de la Stratégie nationale de l'eau.

Un nouvel investissement fédéral de 42,5 millions de dollars sur trois ans financera des activités de conservation des océans du Canada. Cette somme, qui s'ajoute aux 19 millions de dollars sur deux ans annoncés dans le budget 2007, porte à 61,5 millions de dollars le financement alloué à la santé des océans dans les cinq prochaines années.

"Le financement d'aujourd'hui est une preuve supplémentaire de l'engagement de notre gouvernement envers nos océans et la protection de l'environnement, a dit le ministre Hearn. Cet investissement consolidera les activités de conservation du Canada dans ses trois océans et assurera la santé de ceux-ci pour les utilisateurs d'aujourd'hui et les générations à venir."

Pêches et Océans Canada recevra 23,2 millions de dollars pour son excellent travail de protection et de conservation. Parmi les principales initiatives que cette somme lui permettra de réaliser, on compte la création de quatre nouveaux centres d'expertise nationaux sur les océans, l'amélioration de notre planification des mesures d'urgence et de nos capacités d'intervention en cas de déversement dans l'océan Arctique, et la réalisation de recherches scientifiques en vue de la désignation de nouvelles aires marines protégées.

Ce nouveau financement renforcera notre habileté à prévenir, à détecter et à réduire la pollution; il accroîtra la protection des zones marines écologiquement importantes par la création de neuf aires marines protégées, et permettra d'intégrer davantage la gestion des océans en favorisant la collaboration avec les partenaires au pays et à l'étranger. De plus, le gouvernement augmentera ses activités de recherche et de protection dans les eaux canadiennes de l'Arctique.

Environnement Canada a également annoncé aujourd'hui une activité dans le cadre de la Stratégie nationale de l'eau visant à protéger les oiseaux de mer qui fréquentent les eaux marines entourant les îles Scott. "La santé de nos océans a un grand impact sur la santé de notre environnement et des Canadiens", a déclaré l'honorable John Baird, ministre de l'Environnement. "Avec l'Initiative de la santé des océans, le gouvernement du Canada démontre une fois de plus son engagement envers les Canadiens et leur environnement."

"Comme l'a mentionné le premier ministre cet été, le nouveau gouvernement du Canada a un plan pour mettre en valeur le Nord canadien et réaliser son vaste potentiel", a dit l'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral pour les Métis et les Indiens non inscrits. "Cette initiative visant à assurer la santé de l'océan Arctique, ajoutée à d'autres activités scientifiques de pointe telles que les travaux liés à l'Année polaire internationale, illustre de façon éloquente l'importance que nous attachons à ce plan."

Le ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien recevra 175 000 dollars pour soutenir le rôle du Canada dans le projet du Conseil de l'Arctique d'évaluer la navigation maritime dans cet océan. Ce projet a pour objet d'évaluer les activités de navigation qui auront lieu dans l'avenir et leurs répercussions environnementales, sociales et économiques.

Le gouvernement du Canada finance des projets qui amélioreront la santé des trois océans du Canada et assureront leur durabilité. Dans le cadre de la Stratégie nationale de l'eau, le Canada collaborera avec ses partenaires provinciaux, territoriaux, autochtones et internationaux pour assurer une gestion concertée de son milieu marin


FICHE D'INFORMATION

SANTE DES OCEANS

Au moment où la Loi sur les océans a été adoptée, en 1997, le ministre de Pêches et Océans Canada (MPO) s'est vu confié la responsabilité de diriger une approche intégrée à la gestion des océans et à la protection marine au nom du gouvernement fédéral. L'approche du MPO était exposée dans la Stratégie sur les océans du Canada, rendue publique en 2002.

Plus récemment, le MPO a articulé avec ses partenaires fédéraux un Plan d'action pour les océans d'une durée de deux ans, qui a pris fin au printemps 2007.

Le gouvernement du Canada annonce maintenant qu'il va financer un plan quinquennal pour améliorer la santé des trois océans du Canada. Ces fonds s'ajouteront au financement accordé à la Stratégie nationale sur l'eau, dans le Budget 2007.

Outre Pêches et Océans Canada, Transports Canada, Affaires indiennes et du Nord Canada, Environnement Canada, et Parcs Canada recevront une partie de cet argent frais.

Sous le volet Santé des océans de la Stratégie nationale sur l'eau, le nouveau gouvernement du Canada s'est engagé à lancer diverses initiatives intéressantes le long des trois côtes du Canada. Il compte notamment intensifier les travaux scientifiques et les consultations pour développer le réseau des aires marines protégées, accroître nos mesures de prévention de la pollution en renforçant les activités de surveillance, d'application de la loi et de confinement, et lancer des initiatives en collaboration avec nos partenaires dans les dossiers des océans et des eaux transfrontalières.

Grâce à ces 42,5 millions de dollars supplémentaires, notre gouvernement fera passer à la vitesse supérieure de nombreuses initiatives déjà en cours et lancera de nouveaux projets visant à assurer la santé à long terme de nos océans. Cette annonce porte à 61,5 millions de dollars sur cinq ans la somme consacrée à la santé des océans.

Au cours des cinq prochaines années, le gouvernement du Canada mènera 22 initiatives visant à protéger et à conserver les océans du Canada.

En particulier, le nouveau gouvernement du Canada reconnaît l'importance de comprendre et d'explorer l'océan Arctique comme condition indispensable pour faire valoir la souveraineté du Canada dans le Nord. Cette initiative permettra de faire progresser nos activités de protection et de conservation dans les eaux arctiques et d'atteindre nos objectifs généraux comme la souveraineté, l'exploitation des minéraux et le développement des ressources, la protection de l'environnement et la gouvernance du Nord, tels qu'énoncés par le premier ministre cet été.


FICHE D'INFORMATION

INITIATIVES POUR AMELIORER LA SANTE DES OCEANS DU CANADA

Pêches et Océans Canada

Nouveaux centres d'expertise sur les océans (zones côtières, coraux, intégration des données, savoir écologique traditionnel)

Les trois océans du Canada présentent tous des caractéristiques et des écosystèmes qui leur sont propres, mais ils ont aussi des éléments en commun. Le Canada a cerné cinq grandes aires océaniques dans lesquelles il compte faire oeuvre de pionnier en matière de planification intégrée et de gestion des activités humaines et de conservation. Le financement servira à mettre sur pied quatre nouveaux centres d'expertise qui nous aideront à mieux comprendre les défis que pose la gestion de ces cinq aires. Ces centres articuleront des approches nationales dans le but de mieux protéger les éponges et coraux abyssaux du Canada, d'incorporer de manière plus efficace le savoir écologique traditionnel, de compiler des rapports sur la santé de nos océans, et de régler plus rapidement les problèmes de gestion des zones côtières.

Etude sur la capacité d'intervention en cas de déversement et Stratégie d'intervention d'urgence - Garde côtière canadienne

Plus il y a de navires qui croisent dans l'Arctique, plus nous devons renforcer nos capacités d'intervention environnementale. Le financement servira à évaluer la capacité d'intervention du Canada en cas de déversement dans l'Arctique et à acheter l'équipement et les systèmes d'intervention dont la Garde côtière canadienne a besoin. La Garde côtière canadienne cernera les zones à risque élevé dans l'Arctique et achètera un système pour être en mesure d'intervenir plus efficacement en cas de déversement pétrolier.

Mise en oeuvre de la Stratégie sur les aires marines protégées fédérales

Cette initiative est cofinancée par Pêches et Océans Canada, Parcs Canada et Environnement Canada.

Les aires marines protégées sont essentielles à la conservation et à la protection des milieux marins riches et diversifiés du Canada. Le nouveau financement servira à poursuivre le travail très utile effectué par Pêches et Océans Canada, Parcs Canada et Environnement Canada. Ces trois ministères s'associeront pour planifier, établir, et gérer le réseau fédéral d'aires marines protégées et pour y faire respecter la loi. La stratégie énonce comment les ministères et Parcs Canada devraient établir conjointement un vaste réseau d'aires marines protégées, où les ressources marines naturelles et culturelles du Canada seront conservées et protégées. Les aires marines protégées sont essentielles à la conservation et la protection des organismes marins et de leur habitat. Pour atteindre cet objectif, il faudra que les Canadiens comprennent l'importance de nos milieux marins.

Etablissement d'un réseau fédéral-provincial-territorial d'aires marines protégées (AMP)

Le gouvernement du Canada élargit rapidement son réseau d'aires marines protégées, mais il importe d'y intégrer les mesures de conservation et de protection qui ont été ou qui seront instaurées par les provinces et les territoires. Ainsi, le Canada pourra développer son réseau d'aires marines protégées et préserver les aires et espèces marines uniques qui revêtent une importance écologique et qui sont vulnérables. Le financement permettra au gouvernement fédéral de poursuivre son travail auprès de ses partenaires provinciaux, territoriaux, autochtones, et auprès des organisations environnementales non gouvernementales pour créer un réseau d'aires marines protégées.

Etablissement d'aires marines protégées

Cette initiative fera considérablement augmenter le nombre d'aires marines protégées (AMP) fédérales, au cours des cinq prochaines années. Elle contribuera à la création d'un réseau d'AMP fédérales et permettra au Canada de protéger les zones de ses océans qui revêtent une importance aux plans écologique et biologique. Les AMP ont pour objectif de conserver des zones uniques et de favoriser l'utilisation responsable des océans. Grâce à ce financement, le MPO pourra créer six nouvelles aires marines protégées dans les zones étendues de gestion des océans du Canada et créer un réseau national de surveillance et de rapport pour toutes les AMP. Le financement servira aussi à des activités de surveillance et d'application de la loi dans les aires marines protégées.

Soutien des sciences écosystémiques et avis sur la santé des océans

Le MPO compte créer six nouvelles aires marines protégées au cours des cinq prochaines années, et pour cela, il faut financer la recherche scientifique. Les fonds serviront à surveiller les AMP déjà établies et à déterminer dans quelle mesure elles atteignent leurs objectifs de conservation. Le MPO élaborera des lignes directrices et des stratégies afin d'évaluer les AMP et d'esquisser les grandes lignes des programmes de surveillance qui pourraient être établis. La recherche scientifique servira à déterminer les aires qui devraient être prioritaires et les indicateurs sur lesquels il faudrait se fonder pour examiner les aires qui pourraient se greffer au réseau.

Collaboration avec le Fonds mondial pour la nature

Les fonds serviront à réaliser des projets de santé des océans à Terre-Neuve-et-Labrador. Ces projets figuraient dans l'entente de collaboration signée en 2006 entre le MPO et le WWF. Ils comprennent notamment l'établissement d'une stratégie de conservation des coraux en eaux froides dans la région. Cette stratégie sera réalisée en étroite consultation avec tous les autres utilisateurs de l'océan. Le MPO utilisera les fonds pour élaborer des plans de travail conjoints avec le WWF pour la gestion écosystémique de la Zone étendue de gestion des océans de la baie Placentia et des Grands Bancs. Il est important que le gouvernement fédéral s'associe à ses partenaires environnementaux non gouvernementaux et qu'il permette à diverses voix de se faire entendre.

Conseil de l'Arctique - Projets de gestion écosystémique

Le Canada fait partie du Conseil de l'Arctique et collabore avec les autres pays nordiques pour protéger le milieu marin de l'Arctique des activités menées sur terre et en mer. Le Canada, tout comme les Etats-Unis et la Norvège, doit élaborer et mettre à l'essai une approche de gestion écosystémique circumpolaire dans l'Arctique. Les fonds serviront à déterminer une stratégie de surveillance commune dans les eaux partagées et frontalières. Les fonds serviront également à étudier les aspects socioéconomiques et les structures de gouvernance qui existent dans l'Arctique.

Golfe du Maine

Les fonds serviront à terminer un survol écosystémique et une évaluation des eaux transfrontalières de la baie de Fundy et du golfe du Maine. Ils serviront également à élaborer et à mettre en oeuvre un accord entre le Canada et les Etats-Unis de programmes communs de gestion de ces eaux. Cet argent frais servira également à établir, en partenariat avec Environnement Canada, un programme de rapports sur la gestion des zones côtières et marines. Ce projet s'inscrira dans un partenariat écosystémique canado-américain et appuiera la gestion intégrée des pêches et des océans.

Liens entre la gestion intégrée et l'outil d'évaluation en vertu de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale (LCEE)

Ce financement permettra de réaliser des évaluations environnementales marines s'intéressant aux impacts propres à certains projets et à leurs effets cumulatifs possibles sur les écosystèmes marins. Ainsi, le gouvernement disposera de meilleures informations contextuelles sur la condition et l'état des ressources marines évaluées. En intégrant les outils régionaux d'évaluation élaborés pour la gestion des océans avec ceux conçus pour la LCEE, on obtiendra une évaluation plus complète. Les nouveaux fonds serviront également à appuyer des projets pilotes régionaux d'évaluation environnementale stratégique. Ces projets étudieront les effets cumulatifs possibles de divers projets et activités sur les voies d'accès maritimes d'une région donnée.

Affaires indiennes et du Nord Canada

Etudes intérieures à l'appui de l'évaluation de la navigation maritime dans l'Arctique et pour la protection du milieu marin arctique contre les sources terrestres de pollution

Ce financement contribuera à prévenir la pollution dans l'Arctique au moyen de deux initiatives liées entre elles : l'Evaluation de la navigation maritime dans l'Arctique fournira des renseignements sur l'utilisation traditionnelle des ressources marines arctiques par le Canada, et des données de nature sociale, économique et environnementale qui serviront à évaluer les conséquences actuelles et futures des changements dans la navigation maritime. Codirigé par le Canada et l'Islande, le Programme d'action régional pour la protection des milieux marins contre les activités menées à terre sera mis à jour et élargi pour qu'il tienne compte des développements internationaux et nationaux et pour qu'il soit mieux adapté aux questions et aux possibilités émergentes relatives à la pollution terrestre.

Environnement Canada

Mesures de protection pour les oiseaux de mer qui fréquentent les eaux marines entourant les îles Scott

Des mesures seront prises pour protéger les aires d'alimentation situées dans les eaux marines entourant les îles Scott sur la côte du Pacifique.

Les îles Scott se composent de cinq îles inhabitées sur lesquelles on retrouve quelques-uns des lieux de nidification les plus importants du monde. Chaque année, plus de deux millions d'oiseaux de mer nichent dans ces îles où l'on retrouve 12 espèces d'oiseaux de mer d'une grande importance nationale et mondiale. Le gouvernement de la Colombie-Britannique a donc mis en place des mesures de protection des îles. Depuis longtemps, les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique s'intéressent à l'écologie vulnérable des îles Scott et se sont engagés officiellement à collaborer étroitement en ce qui a trait à la gestion des océans dans cette région. Environnement Canada poursuivra sa collaboration avec le gouvernement de la C.-B., les Premières nations et d'autres parties intéressées pour s'assurer que des mesures de protection adéquates sont en place dans cette région spéciale.

http://www.dfo-mpo.gc.ca

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada
    Vancouver (Colombie-Britannique)
    Kirsten Ruecker, Relations avec les médias
    604-666-0903
    ou
    Environnement Canada
    Relations avec les médias
    819-934-8008 ou 1-888-908-8008
    ou
    Affaires indiennes et du Nord canadien Canada
    Relations avec les médias
    819-953-1160