Ressources humaines et Développement social Canada

Ressources humaines et Développement social Canada
Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

23 janv. 2007 10h45 HE

Le nouveau gouvernement du Canada nomme un groupe d'experts pour mener une étude sur la conjoncture du marché du travail pour les travailleurs âgés

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 23 jan. 2007) - L'honorable Monte Solberg, ministre des Ressources humaines et du Développement social, a annoncé aujourd'hui la nomination d'un groupe d'experts chargés d'entreprendre une étude sur la conjoncture du marché du travail pour les travailleurs âgés. Le groupe d'experts se penchera sur des mesures susceptibles d'aider les travailleurs âgés, notamment en améliorant la formation et en augmentant les mesures de soutien du revenu, comme les prestations de retraite anticipée.

Le ministre Solberg a livré un discours à la Conférence sur l'amélioration des conditions d'affaires et de la compétitivité du Canada tenue à l'occasion du Forum des politiques publiques annonçant la nomination de l'honorable Erminie Cohen, sénatrice à la retraite, comme présidente du groupe d'experts. Trois autres membres, choisis en fonction de leur vaste expérience et de leur capacité à analyser des enjeux politiques se joindront à madame Cohen : Bill MacKinnon, administrateur général et associé principal, KPMG Canada, s.r.l., Craig Riddell, professeur à l'Université de la Colombie-Britannique et Diane Bellemare, première vice-présidente et économiste en chef au Conseil du patronat du Québec.

"Les personnes âgées et les travailleurs âgés ont contribué à bâtir ce pays, a déclaré le ministre Solberg. Notre population vieillit et nous faisons face à des pénuries de main-d'oeuvre. Maintenant, le temps est propice pour se pencher sur des mesures susceptibles d'aider les travailleurs âgés et s'assurer qu'ils ont les connaissances et les outils nécessaires afin de contribuer à la population active."

"Il est important de promouvoir la participation continue des travailleurs âgés au marché du travail", a déclaré la sénatrice Marjory LeBreton, secrétaire d'Etat (Aînés). "Je me réjouis de la nomination du groupe d'experts et du travail qu'ils effectueront pour les travailleurs âgés Canadiens".

"Mes collègues et moi avons hâte de nous mettre à la tâche. Les travailleurs âgés forment une tranche souvent négligée de la population active. Notre but est de fournir au gouvernement du Canada et aux Canadiens une évaluation impartiale des besoins des travailleurs âgés", a précisé madame Cohen.

Le groupe d'experts engagera de vastes consultations auprès des gouvernements provinciaux et territoriaux, ainsi qu'auprès des employeurs, des syndicats, des universitaires et d'autres intervenants et informera le ministre des Ressources humaines et du Développement social de leurs conclusions.

L'étude du groupe d'experts constitue le deuxième volet de la stratégie globale du nouveau gouvernement du Canada afin d'aborder les défis d'adaptation auxquels font face les travailleurs âgés.

Ce communiqué de presse est offert sur demande en médias substituts.


Document d'information

Membres du groupe d'experts sur les travailleurs âgés

L'honorable Erminie Cohen, sénatrice à la retraite, a été nommée présidente du groupe d'experts sur les travailleurs âgés par le ministre des Ressources humaines et du Développement social. Le groupe d'experts, qui entreprendra une étude sur la conjoncture du marché du travail pour les travailleurs âgés, comptera trois autres membres, choisis en fonction de leur vaste expérience et de leur capacité éprouvée à analyser des enjeux techniques et stratégiques.


Présidente du groupe d'experts

L'honorable Erminie Cohen, sénatrice à la retraite

Madame Cohen a entrepris sa carrière pendant les années 1970, et elle a participé aux activités de diverses organisations, dont le groupe Saint John Women for Action et l'hôpital Saint-Joseph. Elle a été nommée au Sénat du Canada en 1993, au sein duquel elle a représenté le Nouveau-Brunswick. Madame Cohen a également coprésidé le groupe de travail du caucus du Parti progressiste-conservateur sur la pauvreté. L'Université du Nouveau-Brunswick lui a décerné un doctorat honorifique en droit.


Membres du groupe d'experts

William A. MacKinnon, administrateur général et associé principal, KPMG Canada, s.r.l.

Monsieur MacKinnon est administrateur général et associé principal de KPMG Canada depuis 1999. Il s'intéresse depuis longtemps au service communautaire et aux enjeux sociaux, comme le révèle sa participation au groupe de travail sur la MSRAAT (Modernisation de la sécurité du revenu des adultes en âge de travailler) et son travail avec des organismes communautaires tels que Centraide et le Toronto East General Hospital.


W. Craig Riddell, professeur, Département des sciences économiques, Université de la Colombie-Britannique

Le professeur W. Craig Riddell est en ce moment professeur de recherche au sein de la Faculté Banque royale à l'Université de la Colombie-Britannique. Il était auparavant coprésident (volet universitaire) du Forum canadien de recherche sur la situation d'emploi et président de l'Association canadienne d'économique. Il a publié divers travaux, dont The Role of Credentials in the Canadian Labour Market (Les titres de compétences et le marché du travail canadien) et Unions and Wage Inequality (Les syndicats et l'inégalité des salaires).

Diane Bellemare, Première vice-présidente et économiste en chef au Conseil du patronat du Québec (CPQ)

Madame Bellemare a été présidente et directrice générale de la Société québécoise de développement de la main-d'oeuvre et présidente de la Commission des partenaires du marché du travail de 1994 à 1999. Auparavant, elle a enseigné l'économie à l'Ecole des sciences de la gestion à l'Université du Québec à Montréal. Elle a fait des recherches et publié des ouvrages scientifiques dans des domaines tels que l'emploi, la formation, l'éducation permanente, le vieillissement de la main-d'oeuvre et les programmes de sécurité du revenu. Madame Bellemare est titulaire d'un doctorat en économie de l'Université McGill.


Groupe d'experts sur les travailleurs âgés

MANDAT

OBJECTIF

Le groupe d'experts sur les travailleurs âgés a pour objectif d'entreprendre une étude de faisabilité concernant les travailleurs âgés. Comme il est indiqué dans le budget de 2006, il : " (...) mènera, de concert avec les provinces et les territoires, une étude de faisabilité afin d'évaluer les mesures dont bénéficient ou pourraient bénéficier les travailleurs âgés licenciés pour les aider à surmonter ces difficultés. Il pourrait s'agir d'améliorer la formation ou de bonifier le soutien du revenu, notamment grâce à des prestations de retraite anticipée."

PORTEE

Le groupe d'experts étudiera :

- le marché du travail dans un large contexte, et la place que les travailleurs âgés y occupent. Le groupe examinera notamment les aspects régionaux et sectoriels de la participation des travailleurs âgés, et tiendra compte de considérations liées aux groupes sous-représentés ainsi qu'aux considérations liées aux initiatives de développement économique,

- les répercussions du vieillissement de la population sur l'économie et la main-d'oeuvre, ainsi que les effets de la participation des travailleurs âgés au marché du travail,

- les obstacles et les facteurs de dissuasion que peuvent rencontrer les travailleurs âgés sur le marché du travail,

- les caractéristiques des travailleurs âgés licenciés et les circonstances dans lesquelles ils se trouvent,

- les mesures d'aide et les services offerts aux travailleurs âgés afin d'accroître leur participation sur le marché du travail et de favoriser leur capacité d'adaptation,

- les mesures que l'on pourrait mettre en place (et l'établissement des coûts) pour les travailleurs âgés, qu'il s'agisse de mesures passives, comme des prestations de retraite anticipée, ou des mesures actives, allant du mentorat à une nouvelle expérience de travail,

- les relations entre les différents ordres de gouvernement et les autres intervenants dans la conception et la mise en oeuvre des diverses mesures possibles,

- Les incidences que pourraient avoir les mesures sur le marché du travail.

Le groupe d'experts produira, à l'intention du ministre des Ressources humaines et du Développement social d'ici l'été 2007, un rapport sur ces enjeux, en plus de formuler des recommandations concernant les mesures que pourraient prendre le gouvernement et les divers intervenants.

CONSULTATIONS

En raison du rôle important qu'auront à jouer les gouvernements provinciaux et territoriaux, les employeurs, les syndicats et le monde de l'enseignement, le groupe d'experts entreprendra un processus de consultation.

Il se peut que le groupe d'experts rédige un document de travail pour donner le coup d'envoi au processus de consultation. On pourrait également envisager la possibilité de lancer un appel d'offres.

Pendant la durée du processus, des consultations fréquentes sont à prévoir entre le groupe d'experts et les provinces et territoires.

Des intervenants, qu'il s'agisse du monde de l'enseignement, d'employeurs, de syndicats ou d'autres organismes, devraient être consultés dans le cadre de tables rondes organisées dans les régions et dans les milieux universitaires.

SECRETARIAT

Le groupe d'experts bénéficiera des services de soutien d'un secrétariat pour mener à bien ses consultations et ses recherches. Le groupe pourrait également faire appel à l'expertise du ministère des Ressources humaines et du Développement social.

ECHEANCES

Le président du groupe d'experts rencontrera régulièrement les représentants du ministère des Ressources humaines et du Développement social pour rendre compte du travail du groupe d'experts et de l'échéancier de ses travaux.

Renseignements

  • Bureau du ministre Solberg
    Lesley Harmer
    Attachée de presse
    819-994-2482
    ou
    Ressources humaines et Développement social Canada
    Bureau des relations avec les médias
    819-994-5559