AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

15 oct. 2007 13h00 HE

Le nouveau gouvernement du Canada s'engage à faire davantage pour améliorer l'éducation offerte aux filles en Afghanistan

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 15 oct. 2007) - La ministre de la Coopération internationale, l'honorable Beverley J. Oda, qui était accompagnée du directeur général de la Fondation Aga Khan Canada, M. Khalil Shariff, a annoncé aujourd'hui que le Canada souhaitait faire davantage pour améliorer le système d'éducation en Afghanistan par l'entremise du Programme de soutien de l'éducation des filles de la Fondation. Plus de 100 000 filles et 4 600 enseignants bénéficieront directement de cette contribution. La ministre a fait cette annonce à l'occasion d'un forum étudiant organisé à l'Académie Jeanne d'Arc, à Ottawa.

"Miné par des années de conflit et d'insécurité, le système d'éducation de l'Afghanistan est aujourd'hui l'un des plus déficients au monde. Cet état de choses a lourdement hypothéqué la capacité du pays à se rebâtir et à subvenir à ses besoins, a déclaré la ministre. Mais la situation progresse, et le Canada continue d'affermir son rôle de chef de file dans le secteur de l'éducation en Afghanistan, en particulier au profit des femmes et des filles."

"Ce programme mettra à profit les nombreuses années d'expérience et d'expertise acquises par la Fondation Aga Khan en oeuvrant pour le renforcement de l'accès à l'éducation et l'amélioration de la qualité de l'éducation dans certaines des régions les plus pauvres d'Afrique et d'Asie, souvent en partenariat avec le Canada et des organismes canadiens, a déclaré Khalil Z. Shariff, directeur général de la Fondation Aga Khan Canada. Nous souhaitons également renforcer la capacité des Afghans, depuis les parents et les enfants jusqu'aux organismes de la société civile et au gouvernement, à reconstruire le secteur de l'éducation à tous les niveaux."

Le Programme de soutien de l'éducation des filles aidera à répondre à un bon nombre des besoins définis dans le plan stratégique quinquennal du gouvernement de l'Afghanistan en matière d'éducation, notamment aux chapitres suivants : éducation de la petite enfance, investissement pour une meilleure formation des enseignantes, enseignement à distance, accès des filles à l'éducation secondaire et amélioration de l'infrastructure scolaire. Le Programme de soutien de l'éducation des filles sera mis en oeuvre par la Fondation Aga Khan Canada - un partenaire de confiance qui a déjà fait ses preuves en Afghanistan.

Le nouveau gouvernement du Canada investira 8 millions de dollars dans cette initiative, somme qui s'ajoute aux 60 millions promis pour le Programme d'amélioration de la qualité de l'éducation (PAQE), la plus importante initiative de l'Afghanistan dans le secteur de l'éducation. La ministre Oda a annoncé le financement destiné au PAQE le 4 octobre dernier, lors de la visite du ministre afghan de l'Education, Son Excellence Haneef Atmar. A ce jour, le Canada est le donateur qui a offert la contribution la plus imposante à cette initiative.

Le financement annoncé aujourd'hui est tiré de la contribution globale de 1,2 milliard de dollars que le Canada octroiera sur une période de dix ans pour soutenir la gouvernance, la sécurité et le développement en Afghanistan. Elle découle de l'engagement pris par le premier ministre Harper en février dernier, à savoir que des fonds substantiels seraient versés pour accélérer la reconstruction et le développement de ce pays.

Pour plus de renseignements au sujet des programmes du Canada en Afghanistan, veuillez consulter le site Web de l'ACDI : www.acdi.gc.ca/afghanistan-f.

Renseignements

  • Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
    Jean-Luc Benoît
    Directeur des communications
    819-953-6238
    ou
    Agence canadienne de développement international (ACDI)
    Bureau des relations avec les médias
    819-953-6534
    info@acdi-cida.gc.ca
    http://www.acdi.gc.ca (version électronique du document)